Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Honda Goldwing 1800: Je suis une légende

Dans Moto / Nouveauté

Essai Honda Goldwing 1800: Je suis une légende

Lorsque l'on a pour mission d'être le vaisseau amiral de l'armada du premier constructeur mondial, on ne peut faire dans l'approximation ni être timoré. Il faut porter son blason avec ostentation, ne pas souffrir la moindre comparaison et dominer la mêlée du marché d'au moins une tête. Tous ces paramètres, la Goldwing du blason ailé les conjugue parfaitement. Une mécanique hors norme, un gabarit qui ne l'est pas moins et une vocation qui dépasse les frontières du simple deux roues motorisés, Honda a su faire évoluer son opus depuis 1974. La Gold, c'est un cas à part qu'il faut avoir goûté au moins une fois pour élargir son spectre de connaissance de la moto. Une opportunité que l'on a saisi à pleine main.


Essai Honda Goldwing 1800: Je suis une légende


La Goldwing a donc été enfantée en 1974 par un constructeur Honda qui a d'abord pensé tailler des croupières à Harley-Davidson sur ses terres. D'ailleurs, jusqu'à récemment c'est chez l'Oncle Sam qu'elle était produite, mais elle a depuis retrouvé le Pays du Soleil Levant. Ceci dit, cette moto a fini au travers de ses évolutions successives par dépasser son simple rôle de challenger de Milwaukee. Elle a tout simplement développé sa propre identité, crée son engouement, engendré sa population et ses inconditionnels.


Bref, la Gold est entrée de son vivant dans la légende motocycliste, ce qui n'est déjà pas donné à tout le monde. Tant mieux car on verra que cet aspect des choses pourraient très bientôt lui être utiles face à une concurrence GT de plus en plus aboutie, sans compter les modèles à venir. Car bien que majestueuse et forçant le respect, cette machine de croisière n'est pas exempte de reproches tandis que par certains aspects, on commence à lui relever quelques rides.


Portfolio (35 photos)

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Après 30 ans de motos et plusieurs centaines de milliers de km au guidon de motos diverses (dont une Harley electra-glide "shovel", de 1983 à 1991, une BM R100GS, de 1992 à 2004, puis une Pan-Européan 1100), je roule en Gold 1800 depuis 2006 et je ferai juste un commentaire : Quel pied, cette machine ! J'ai apprécié et même aimé (les motards me comprendront) toutes mes motos, avec leurs qualités et leurs défauts, mais là on est vraiment dans un autre univers ... il faut l'essayer pour comprendre ce que je veux dire. Bien sûr, elle n'est pas donnée, mais avec un peu d'organisation et en acceptant les limites de l'exercice, elle permet de se passer de voiture ... çà compense un peu. En tous cas, je ne crois pas qu'une autre machine permette de faire 1.000 km à 2, dans la journée, avec 70 kg de baggages, enchainer le périph' comme avec un scooter et, au moment de béquiller l'engin, entendre sa passagère (62 ans, tout de même) dire : "on pourrait continuer !"

Par Anonyme

super mais mon dieu que c'est laid !

Par Anonyme

 bonjour, c'est sur cette moto est la meilleur dans le domaine du grand tourisme.je possède une rocket3 c'est le pied pour l'accélération et possédant aussi la gold il n'y a pas photo.la gold et sa remorque enmène autant voir plus que pas mal de voitures.le seul problème c'est qu'avec cette moto on sait quand on part mais on ne sait pas quand on revient tellement on a envie de rouler.pour le confort la passagère de la 1500 est un peu mieux lotie car moins de vent.je regrette q'honda ne lui ai pas mit un pare brise electrique.il est vrai que le chargement des sacoches est moins aisé que sur la 15 et j'espère que le prochain modèle ne va pas réduire la capacitée de ces sacoches.amitiés a tous.guy.

Par Anonyme

Quand on goûte à cette machine, il n'est plus question de revenir à une autre, le bonheur sur 2 roues, un seul mot: FANTASTIQUE

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire