Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air

Dans Moto / Equipement

Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air

Nouveauté 2016 le Shoei X-Spirit III est purement et simplement un concentré de technologie avec de vraies morceaux de « racing » à l'intérieur. Essai d'un intégral capable d'ajuster son positionnement…


Troisième du nom cet X-Spirit millésime 2016 ne se contente pas d'évoluer mais part d'une feuille blanche… comme son prédécesseur essayé il y a déjà 6 ans (retrouvez ici son test)! Porte drapeau du géant japonais ce casque racing est né mais aussi fait pour la piste… pour le circuit certes sans pour autant bouder la route.


À la différence de Arai, Shoei opte pour une stratégie commerciale plus sectorisée avec un positionnement bien défini, ce X-Spirit III en est la preuve avec en prime de nouveaux points inédits qui seront peut-être un jour amenés sur d'autres modèles de la gamme.


POUR LA TOUTE TOUTE PREMIÈRE FOIS


Nouveau casque pour une nouvelle technologie, le haut de gamme racing n'y va pas par quatre chemins et propose un panel de nouveautés richissime.


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Le boulot ne s'est pas cantonné à l'extérieur. Loin de là.


Si l'on devait faire une comparaison avec la filiation « X-Séries » la version 3 s'approcherait plus de la forme du 1 avec une conception plus ovale (mais une coque plus travaillée faite de découpes et autres arrêtes permettant d'offrir un gain en stabilité) avec néanmoins un spoiler arrière qui n'est pas sans rappeler la version 2.


Ne croyez pas pour autant qu'il est un mix des deux premières versions, vous feriez fausse route !


Parti d'une feuille blanche le développement s'est fait en plusieurs étapes avec chaque choix validé après passage en soufflerie : forme générale du heaume, face avant, spoiler de cou, aileron arrière…


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Les ailerons supplémentaires (pour la stabilité à haute vitesse) sur le spoiler arrière font également partie des éléments inédits (notons qu'il est possible d'opter pour des tailles différentes notamment des éléments plus petits pour un meilleur déplacement du casque dans l'air sur des tracés sinueux).


L'intérieur n'a pas été oublié dans la conception. Au contraire. Pour la première fois Shoei réalise une garniture (coiffe et joues) ajustable de 4° de l'avant vers l'arrière permettant ainsi d'ouvrir le champ de vision vers le haut… et clairement une fois allongé sur le réservoir votre regard ne vient plus accrocher la partie haute du casque… extrêmement appréciable à haute vitesse !


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Bonne nouvelle en plus d'être efficace, le passage d'une configuration à l'autre se fait simplement en quelques clics.


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Inédite également la ventilation supplémentaire de la mentonnière orientée non pas sur le visage mais à l'intérieur des mousses de joues. La raison ? Garder le plus longtemps possible un intérieur sec et frais. Une question de confort qui fonctionne dans la vraie vie mais pas uniquement car en restant sèches les joues offrent plus de maintien que des éléments mouillés qui ont tendance à se compacter (donc moins de maintien).


C'est perfectible à l'usage surtout lorsque les températures de certains de nos essais dépassent les 35°C à l'ombre.


Vous l'avez compris c'est une nouvelle génération de casque racing que nous propose ici le japonais avec un travail extrêmement poussé lors de la conception tant de l'aérodynamisme que du maintien ou des aérations.


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


CONTROLLED AIRFLOW


Impossible de manquer ce spoiler arrière pour le moins volumineux. Avec son profil NACA (forme aérodynamique comme les ailes des avions) le fibre n'est pas sans rappeler la forme des casques de ski de vitesse avec son spoiler arrière très bien intégré dans la continuité du casque. Dans la vraie vie ça donne quoi ? Un casque très peu sujet à la résistance de l'air donnant l'impression qu'il s'appuie sur lui sans le subir… du jamais vu sur la centaine de casques qu'il m'a été donné d'essayer ! Purement et simplement impressionnant.


À vitesse soutenue lorsque l'on sort la tête, le casque ne vacille plus et semble au contraire se jouer de l'air pour éviter les mouvements parasites latéraux. Un pur bonheur pour moins de fatigue en somme… on aime.


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


PORTÉ PAR L'AIR


Avec 1 389 grammes vérifiés pour une taille S (entièrement équipé Pinlock, déflecteurs…) ce X-Spirit ne fait pas partie des poids plume… c'est souvent le cas chez Shoei me direz-vous, vrai mais une nouvelle fois le fabricant fait des prouesses. Je m'explique. Plus vous roulez vite plus le couvre-chef gagne en légèreté tellement l'équilibrage et la répartition des masses sont bien faits. Une nouvelle référence face à ce que l'on connaît. Le côté compact n'est pas également son fort avec un effet certes volumineux (même avec ses 4 tailles de coques) qui se fera oublier en vue de sa stabilité.


Cette dernière est extraordinaire quelle que soit votre vitesse tout comme les ventilations qui font merveille. De sérieux arguments sur piste mais le « 3 » peut aussi clairement prendre la route.


Certes les manipulations des ventilations (surtout les frontales) ne sont pas son fort ni le verrouillage de l'écran qui demandera un peu d'habitude mais l'intégral accepte la moto en mode balade sans aucun souci même sur un naked, sans mouvements latéraux. Côté efficacité ces prises d'air sont une nouvelle fois au top. Trop bruyantes diront certains ? Non, efficaces leur répondra-t-on !!!


Ferme mais confortable tout en étant doux, le tissu utilisé par le fabricant sait aussi être agréable au quotidien. Autre nouveauté la coiffe est réalisée en plusieurs morceaux (à la différence du 2) permettant au client de l'adapter au maximum à sa morphologie. On peut donc opter en option pour des mousses indépendamment plus ou moins épaisses (5, 9 et 13 mm).


Shoei a aussi intégré des ailerons (générateurs de vortex selon le fabricant) au niveau de l'écran livré de série avec prédisposition tear-off.


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Si l'effet visuel racing est indéniable nous n'avons pas ressenti de différence lors de nos tests à l'aveugle le casque équipé d'un écran de NXR (ici en essai)…


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


On appréciera toujours autant le généraux crantage de l'écran avec curseur de blocage look carbone, la simplicité de son remplacement ou encore une lentille Pinlock égale à elle-même. Incritiquable tout comme l'étanchéité générale ou encore la qualité de l'assemblage et les matériaux utilisés. C'est un Shoei en somme qui semble ne pas savoir ce qu'éphémère signifie. C'est cher mais ça le vaut!


BILAN


Casque de course pouvant être porté sur la route, le X-Spirit III est un peu le casque des premières. Première fois que l'intérieur se voit être ajustable (sur 4°), première fois qu'un casque a un système de ventilation des mousses de joues, première fois que les stabilisateurs arrière sont proposés en deux tailles, première fois que les garnitures sont intégralement modulables pour un ajustement sur mesure, première fois que l'écran est équipé d'ailerons générateurs de vortex… bref un casque nouveau qui fait merveille à haute vitesse. Méga, ultra stable sans mouvement parasite, le casque donne l'impression de dompter l'air pour s'y appuyer.


Champ de vision grand angle, système de ventilation ultra performant seront à mettre à son crédit tout comme un maintien ferme et néanmoins confortable.


Les défauts ? Je ne sais pas, même si il est moins performant sur certains points comme au niveau de son volume général ou encore son poids en statique (mais de vous à moi on s'en fout carrément car une fois sur la tête le casque est une merveille). Et ceux qui veulent un casque plus silencieux opteront pour un moins ou non ventilé... et puis c'est tout !


Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air

Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air

Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air

Essai longue durée Shoei X-Spirit III (3): l'intégral qui dompte l'air


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire