Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.

Dans Moto / Equipement

Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.

Décliné en deux versions, nous avons essayé la version la plus racing du nouveau Race-R. Direction la Sicile pour l'essai dynamique de ce Shark Race-R Pro.


Grand Tourisme sportif en déclinaison Race-R ou comme ici avec une coque en fibres Carbon Aramid et un spoiler dernière génération CFD (comprenez Computentional Fluid Dynamics), les nouveaux-nés marseillais misent sur la technique et l'innovation. Pour ce faire Shark a mis les petits plats dans les grands.


A grands coups de tests aérodynamiques en soufflerie permettant non seulement de proposer un heaume plus stable avec un vortex réduit mais aussi avec des ventilations efficaces, le successeur du RSR2 (pour retrouver son essai c'est ici) semble prêt à affronter une concurrence de plus en plus aboutie.


DE MIEUX EN MIEUX


Impossible de juger de la qualité des décos proposées par Shark avec notre intégral en test mais nous pouvons cependant être sous le charme d'un intérieur bien conçu au confort bien présent.


Facile à démonter et remonter, la garniture interne sent bon la qualité même si nous ne pouvons juger de la longévité du produit au vu de nos deux mois de test.


Tissu doux, emplacements permettant de laisser passer les branches de vos lunettes et boucle de jugulaire double D aimantée à son extrémité sont autant de plus au quotidien. C'est sans difficulté que le Race-R Pro trouve sa place sur la tête sans opprimer vos oreilles, là où son prédécesseur avait besoin d'ajustage.


Même si la qualité offerte est en augmentation par rapport aux versions antérieures, on regrettera une coque encore déclinée en deux tailles marquant vraiment le pas sur la concurrence, même moins couteuse. Shark vous fera oublier ce bémol par un écran racing à l'épaisseur digne de ce nom, solidement imposé au couvre-chef par 4 points, atout indiscutable du point de vue de la sécurité…


VENTILATIONS ET EFFET VENTURI


L'un des gros points forts du Race-R Pro se situe dans son système de ventilation. Là où pour certains nous sommes obligés de nous concentrer outre mesure pour tenter de sentir la moindre entrée d'air, le sudiste excelle.


Ultra bien ventilé, le casque respire littéralement et ce pour notre plus grand plaisir. Quelle que soit la ventil' que vous ouvrez vous ressentez son effet immédiatement : de la mentonnière (étonnement plus efficace mi-ouverte qu'en totalité) qu'au niveau du front ou sur le dessus de la calotte, toutes font leur office correctement.


Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.


Côté manipulation rien à signaler hormis la ventilation au dessus des sourcils qui nécessite de ne pas être ganté pour son maniement. Sinon, RAS…


VZ100


Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.


Soit le nom de code du nouvel écran frenchy à épaisseur variable. Allant de 4,25 millimètres (en point vertical haut et bas) à 3 millimètres (en latéral) l'écran dernière génération est normalisé « optique de classe 1 ».


En vrai, ça veut dire quoi ? Tout simplement pas de distorsion optique lors des longs trajets donc une fatigue visuelle amoindrie.


A l'usage on ne s'en rend pas vraiment compte et il est très difficile de voir une réelle différence avec un casque d'une autre marque… mais peut-être n'avons nous pas roulé assez longtemps pour nous en apercevoir !


Une chose est cependant certaine, Shark a toujours mis un point d'honneur à faire des écran épais plus sécuritaires pour ses couvre-chef racing, aujourd'hui le manufacturier a passé encore un cap sur ce point et c'est tant mieux.


Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.


Espérons que les concurrents en prennent de la graine et copient le marseillais… A manipuler là encore c'est du tout bon. Facile à démonter et à remonter en vue d'un lavage ou d'un changement de teinte, l'écran est docile en dynamique avec une manipulation qui accepte de se faire une fois ganté (test réalisé avec un équipement racing).


On appréciera le clipsage efficace qui ne laissera pas passer l'air. Et la buée là dedans ? Je ne sais pas, nos différents roulages ont toujours été effectués sur le sec.


LET'S GO


L'autre gros point fort de la proposition française est son comportement en dynamique. Ultra stable, l'intégral peut compter sur son spolier arrière à double lame qui sait être plus qu'efficace.


Exit les mouvements parasites, le Race-R Pro est nettement plus stable que son prédécesseur. Là où le RSR2 marquait le pas à haute vitesse, le Pro est imperturbable ! Le pistard appréciera de pouvoir tourner la tête sans prendre rendez-vous chez l'osthéo une fois arrivé au box. Quant au champ de vision… rien à redire, aucun obstacle ne vient accrocher votre regard.


Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.

Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.


Le rouleur sportif aimera aussi l'absence d'air interne ou remous venant parasiter sa balade, même si elle est effectuée sur les chapeaux de roues. Merci au déflecteur de cou à l'efficacité redoutable. Quant au bruit… aucune critique à l'horizon, nous sommes en présence d'un vrai haut de gamme et ça s'entend (au contraire ici ça ne s'entend pas).


Essai Shark Race-R Pro: un casque stable et bien ventillé.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire