Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?

Dans Moto / Nouveauté

Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?

À grand renfort de lumière et de son, avec un espace totalement dédié. Ducati n'avait pas fait les choses à moitié lors du lancement officiel sur le salon de Milan l'année dernière. Car effectivement l'arrivée du Scrambler n'est pas anodine pour la marque italienne avec le choix d'une machine qui tranche totalement avec les codes actuels de la marque. Dans l'optique d'étendre et d'agrandir sa clientèle, Ducat' fait un pari risqué. Choix judicieux ? C'est ce que nous avons voulu savoir en allant fouiner du côté de la moto et uniquement elle.


Et pourtant, le Scrambler n'est pas un OVNI dans l'histoire de la marque puisque c'est un modèle qui avait déjà fait son apparition en 1962 avec la production d'un 250 monocylindre. Suspendu début des années 70, le Scrambler revient en force pour 2015 afin d'étoffer la gamme et la rendre plus complète, un peu à l'image de l'arrivée de la Multistrada en 2002 qui avait également bousculé l'image ultrasportif de Ducati.


Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


Ce qui est certain d'un premier abord, c'est que ce Scrambler possède un capital sympathie, à en croire les réactions des gens croisés sur la route. Entre ceux qui connaissaient déjà le modèle et ceux qui étaient interpellés par sa couleur jaune et sa bouille de jouet. Elle ne laisse clairement pas indifférent. D'un point de vue purement esthétique, cette Ducat' se pare d'un joli design équilibré, les larges jantes bâtons de 17 pouces à l'arrière et 18 pouces à l'avant (plus la monte pneu Pirelli MT 60 RS) donnent un effet suspendu. Le bicylindre de 803 cm3 (issu de la famille Monster) est parfaitement souligné par la ligne d'échappement. Et à juger d'un premier abord, on ne dirait clairement pas un 800, mais plus une petite cylindrée. Impression accentuée une fois à son bord d'ailleurs ! D'ailleurs, on apprécie que Ducati ait placé un réservoir en métal (et non en plastique, ce que l'on avait pu voir sur une version du V7 Racer) surmonté de plaque en métal brossé du plus bel effet (interchangeables). Dommage que cette dernière se matifie avec le frottement des genoux avec même pas 1000 kilomètres. Idem pour le garde-boue avant/arrière que l'on aurait apprécié autre qu'en plastique pour vraiment pousser le côté Néo-Rétro (Idem pour les clignotants un peu cheap), mais bon on chipote puisqu'on retrouve ces éléments sur la version Classic !


Toujours est-il qu'esthétiquement, le Srambler est une réussite dans son ensemble. Ajoutez à cela les trois autres versions proposées (la Classic, l'Urban Enduro et la Full Throttle) et il y en a pour tous les goûts.


Et l'équipement alors ?


Et bien hormis l'énorme catalogue d'accessoires, pour les envolées électroniques et autres réglages pointus, vous pouvez repasser. Le Scrambler n'a pas la vocation d'être bardé des dernières avancées technologiques et ce n'est pas plus mal. Il dispose juste de l'ABS et c'est tout. On retourne un peu aux sources et il ne faut pas lire le manuel technique avant de naviguer dans le menu non plus. Le compteur déporté LCD offre un compte-tours (pas très lisible), le compteur, 2 trips partiels et 1 total, la température extérieure, un indicateur de béquille une horloge et la possibilité de déconnecter l'ABS.


Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


Il reste tout de même d'autres clins d'œil de modernité avec feux à LED à l'avant comme à l'arrière et une surprise sous la selle. Hormis un petit rangement pratique pour un bloc disque ou un pantalon de pluie, se cache sous un capuchon un port USB autoalimenté qui permettra de brancher son GPS ou son téléphone.


Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


Suite de l'essai en page 2



Sur les trois autres versions, voici les pièces différentes de l'origine.


La version Full Throttle

  • Look plus sportif
  • Coloris noir mat
  • Selle bi-tons
  • Double sortie Termignoni
  • Guidon moins haut que l'Icon
  • Clignotants spécifiques
  • Garde-boue avant
  • Logo spécifique

Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


La Classic

  • Coloris réservoir
  • Jantes rayons
  • Garde-boue avant et arrière en métal
  • Logo spécifique

Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


L'Urban Enduro

  • Grille phare avant
  • Coloris kaki Wild Green
  • Logo spécifique
  • Selle surpiquée marron
  • Renfort de guidon
  • Jantes rayons
  • Sabot moteur

Essai vidéo - Ducati Scrambler 2015 : mode hispter ou vraie moto ?


Portfolio (41 photos)

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

à quand un test fiabilité sur une ducati ?

Par Anonyme

 pas moyen de connaitre le degré de calage du moteur en "L" !! merci d'avance

Par Anonyme

assez réussi esthétiquement, à part le support plaque, il y a toujours l'épée de Damoclès de la fiabilité et du service après vente.

Par Anonyme

C'est extrêmement laid!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire