Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Infrastructures routières : Le Ouest-France vous invite à dénoncer les endroits dangereux

Dans Moto / Pratique

Infrastructures routières : Le Ouest-France vous invite à dénoncer les endroits dangereux

Chaque mois, Pauline, vous dresse un bilan chiffré de la mortalité engendrée par les accidents de la route. S'il y a des mois qui sont meilleurs que d'autres, les résultats ne sont pas fameux pour autant. Seul, à cause d'une tiers personne ou simplement de la dangerosité des infrastructures routières, les raisons de ces résultats peu convaincants sont nombreuses…


A ce titre, le quotidien numéro 1 en France, l'Ouest-France, a décidé d'ouvrir le débat concernant les endroits dangereux du réseau routier Français. Si aujourd'hui, les premières causes de mortalité sur les routes sont à mettre au compte du comportement des individus (alcool, vitesse, comportement,…), l'infrastructure routière y prend aussi une place importante.


L'Ouest-France a donc décidé de vous donner la parole et de pointer du doigt les «soucis» que vous rencontrez au quotidien lorsque vous êtes en voiture, à moto, à cyclomoteur ou à vélo. Le quotidien ouvre donc le débat dans les douze départements de sa zone de diffusion en insistant sur quatre points importants :


  • les aménagements routiers,
  • la signalisation,
  • les limitations de vitesse,
  • les endroits dangereux.

Si vous vous sentez concernés et que vous voulez participer activement à cette initiative, envoyez par courrier vos témoignages à la direction départementale d'Ouest-France, 23 rue Jouallan, 22 000 Saint-Brieuc ou par mail à : redaction.saint-brieuc@ouest-france.fr. N'hésitez pas à ajouter à vos écrits photos, témoignages,…


Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les routes non nettoyées après travaux (goudronnage ou autres) sont trop fréquentes! Dernièrement ma rue à été regourdonné justement, pas avec un goudron lisse et propre, mais avec celui sur lequel on ajoute plein de graviers. Ca devrait être interdit ce genre de revêtement, ou alors les mecs devraient bien nettoyer la route après travaux. Bonne initiative d’Ouest-France.

Par Anonyme

Tout usager doit tenir compte de l'état de la chaussée.  En cas d'accident, il n'a par conséquent rien à réclamer!   Telle est la loi, et nul n'est censé l'ignorer...

Par Anonyme

Redresseur de mes 2 en tmax ou en moto de poireaux genre paneuro ou autre et qui ne lache l'autoroute que pour prendre sa voiture,tes leçons à 2 balles ,tu te les gardes. T'es le genre de mecs pour qui j'éprouve un grand plaisir quand ils se font serrè par les bleus pour 10 km/h de plus ou quand ils se bourrent gentiment sur une couche de gravier mal ou tres peu signalée.

Par Anonyme

Faut pas perdre votre sang-froid pour si peu, les gars!  Un simple exemple : il y a quelques années, j'ai glissé sur une traînée de gasoil dans un virage (fracture de la clavicule, gros dégâts à la moto) : contre qui aurais-je pu me retourner?  Un autre exemple : vous roulez sur une petite route de campagne, lorsque soudain vous arrivez dans un virage plein de boue, laissée là par un agriculteur sorti de son champ.  Eh bien, même dans ce cas, vous n'avez rien à réclamer!  A la campagne, c'est chose courante, c'est le genre d'aléa dont vous devez vous méfier, point barre.  Et on pourrait continuer ainsi...  Ne soyez pas naïfs, seule votre vigilance vous permettra (peut-être!) d'éviter les accidents.  J'ai 45 ans et environ 200.000 km rien qu'en moto, on apprend tous les jours, mais les gamelles ça fait partie du jeu, ça il faut le savoir...

Par Anonyme

ok "redresseur" tu as mes excuses ,je suis 15:42 et j'avais mal interprétré ton post

Par Anonyme

En même temps, j'aurais réagi pareil : mon post était provocateur, je l'avoue:buzz:

Par Anonyme

 Pour les adeptes de la conduite dans les alpes maritimes (06).... aux alentours de nice on a les bitumes les plus pourris au monde ... il y a cas voir pour les connaisseurs quand tu passes par sospel > breil et que tu arrives sur l'italie la différence... quand on voit les rajouts de bitume un peu partout, les X fissures... je critique même pas les bosses. Et pour Redresseur... tu n'as pas tord un motard avertit en vaux deux il faut faire gaffe OR pour les chantiers parfois ils virent bien rapidement les panneaux... Moi j'ai eut ma tole sur gravier PENDANT travaux juste après virage rapide à cause du gravier.. Le chantier n'était pas signalé je t'assure mon père est passé le soir aucun panneau... sachant la merde qu'ils ont fait comme par hasard le lendemain ils avaient tout mis et personne à attaquer DANS LE CUL ^^ Donc Jo à raison merde ils sont payés pour nettoyer tu la fermes et tu fais le boulot

Par Anonyme

 @ Resdresseur, l'agriculteur qui sort de son champ n'a en aucun cas le droit de laisser de la boue sur la route, peu importe la manière, les roues doivent être propre avant de rejoindre le réseau routier... Le problème c'est qu'ils ne sont pas verbalisés... alors que ca a déjà couté la vie à de nombreux motard... je suis moi même tombé sans gravité a cause d'une plaque de boue dans un virage, mais quand on voie que certains agriculteurs en laisse sur plusieurs centaines de metres... si un jours je me blesse gravement, je n'hésiterais pas à emmener l'agriculteur devant un tribunal...

Par Anonyme

@ 14:17 bon courage:wink:

Par Anonyme

Les routes les plus pourries du monde, c'est en Belgique qu'on les trouve:oui:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire