Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Les conseils du kiné...

Dans Moto / Pratique

Les conseils du kiné...

Douleurs, brûlures entre les omoplates ? Raideur du cou ? Pilote ou passager, personne n'est épargné. Pour pallier cette nuisance, le stretching peut s'avérer une solution facile et efficace !



Conduire en ville, avoir les yeux partout, réagir vite, se frayer un chemin sans aller au tapis, le motard est sans cesse sous tension. Ignoré des autres usagers ou vu trop tard, il est exposé à tous les dangers. Toujours sur le qui-vive, il raidit ses muscles afin de libérer de l'énergie au profit du cerveau, qui en mobilise beaucoup en cas de stress. D'où ces douleurs tenaces et récurrentes, qui font perdre en élégance et gagner en inconfort !


Apprendre la décontraction, le lâcher prise, permet d'augmenter concentration et confiance en soi, tout en oxygénant le cerveau. Pour retrouver des gestes amples et fluides, il faut rééquilibrer le tonus musculaire en recentrant les énergies. Le dos étant le lieu de passage de toutes ces forces, il est impératif de l'étirer par des techniques d'auto-grandissement.


Si le tonus est indispensable avant toute action rapide (comme l'évitement par exemple), il ne doit pas aboutir à de la raideur. Le motard doit rester vigilant et sans cesse en éveil, mais il doit aussi apprendre à se décontracter en roulant. Quelques tuyaux :


En ville :


  • Monter et descendre les épaules
  • Gonfler le ventre en inspirant par le nez, le rentrer en expirant lentement par la bouche (respiration abdomino-diaphragmatique)
  • Ne pas s'agripper à la moto
  • Bien serrer les genoux (sans crispation) autour du réservoir, afin de diminuer la pression sur les bras et les épaules.

Sur route, loin du stress des embouteillages, profitez-en, faites corps avec la « bête »… !!! Tracez de belles trajectoires, enroulez les virages en souplesse ; plus la conduite sera « coulée », plus le motard pourra allonger ses parcours, diminuer sa fatigue et augmenter son plaisir.


En tout état de cause, pour votre sécurité, n'oubliez pas qu'une moto se conduit d'abord avec les yeux. Portez le regard le plus loin possible, afin de ne pas vous laisser surprendre !!!


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire