Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les Vlogs du Kawasaki Z 650 en A2, épisode 2 : au quotidien

Dans Moto / Nouveauté

Les Vlogs du Kawasaki Z 650 en A2, épisode 2 : au quotidien

 Le plus surprenant quand on a l’habitude avec des gros gabarits, c’est de passer sur un roadster middle-size, mais encore plus quand ce dernier fait partie des petites tailles de la catégorie. Une aubaine pour les débutants et un vrai jouet en perspective pour les motards confirmés. Bienvenue dans le monde de la polyvalence selon Kawasaki.

C’est par une chaleur écrasante que nous sommes allés récupérer celui qui sera notre hôte pour cet essai longue durée. Un Kawasaki Z 650 que nous avons fait brider pour l’occasion. Une manière pour nous de nous mettre dans la peau d’un jeune permis. Car oui, mine de rien l’essentiel des essais présents dans la presse spécialisée n’est pas destiné spécifiquement pour les permis A2… Rien d’intéressant pour un constructeur de faire essayer ces machines en version bridée. Et pourtant la marque verte s’est prêtée volontiers au jeu du jeune motard. Restait le plus dur à faire pour moi, me remettre dans la peau d’un jeune permis. Je me suis donc remise en quête de mes plus vieux souvenirs de motarde et posant pas mal de questions à ceux qui sont dans cette situation actuellement… Et bien, on en oublie des choses avec l’expérience : les appréhensions en penchant, le choix de sa première moto, la manipulation à l’arrêt, acheter un bicylindre alors qu’on est fait pour un 4 cylindres, passer des heures sur la toile pour trouver les accessoires qui nous correspondent. Au final, c’est beaucoup de petites choses qui deviennent instinctives et qui ne le sont pas au départ.

Et sur tous ces petits points au quotidien, le Z se révèle vite comme une évidence. Son petit gabarit permet au plus grand nombre d’avoir accès à la moto, la répartition des masses bien faite permettra de manœuvrer à l’arrêt très facilement et même pouvoir rattraper la machine à l’arrêt si elle penche un peu trop d’un côté (dans la limite du raisonnable).

 

 

En ville

Elle sera sur l’un de ses terrains de prédilection, son gabarit permettra de se faufiler dans la circulation avec aisance, même si par moments son empattement est un peu léger. Etroite et silencieuse, il faudra prendre garde aux autres usagers qui ont tendance à ne pas du tout voir le motard. Il n’a pas été rare de devoir mettre des grands coups de gaz pour réveiller un automobiliste accroché à son portable ou perdu dans ses rêves. Posé sur les 3 premiers rapports, la petite Z vous portera d’un point A à un point B sans à-coups et avec une gestion moteur très facile. Attention tout de même au freinage qui en cas d’urgence a besoin d’être bien écrasé pour être efficace, d’autant plus que l’ABS tarde à déclencher.

L’Autoroute

C’est sur ces grands axes, que la Z sera le moins à l’aise. Autant le moteur et la partie cycle montreront une grande polyvalence et une stabilité suffisante pour affronter les 130 km/h qu’indique la limitation de vitesse. En revanche, le manque de protection et l’immobilisme dans ces cas-là risquent de mettre à l’épreuve votre résistance physique. Au moins, pas de risque de prendre une amende pour excès de vitesse à ce moment-là car vous aurez toujours l’impression d’être à fond de ouf et de défier les lois de la résistance de l’air.

Routes et montagne

Pas de surprise, c’est ici que la Z 650 sera le plus à l’aise et deviendra votre meilleure copine. Sur les portions techniques, elle relancera suffisamment pour un débutant offrant de la puissance régulière sur toute la plage d’exploitation. Idem pour la partie cycle qui est son plus gros point fort. Sur la totalité de notre essai, la Z ne s’est jamais mise en défaut une seule fois, ni même ne nous a fait une frayeur. On peut toujours corriger sa trajectoire et elle pardonne pas mal de fautes.

 

L'avis de Nicolas, motard débutant en A2 :

Les Vlogs du Kawasaki Z 650 en A2, épisode 2 : au quotidien

 "Caradisiac a eu la gentillesse de me laisser prendre le guidon de cette z650 bridé en A2. Oui, moi titulaire de mon permis depuis 6 mois, 7500km au compteur. Je descends de ma montagne qu'est mon Versys 650 de 2016, lui aussi bridé en A2, pour m'asseoir sur cette crevette. Avec mon mètre quatre-vingt-dix, je me sens comme un crapaud sur une boîte d'allumettes.

 On démarre et on prend la route, la moto est légère, fine et son bruit est sympathique. Première, deuxième, troisième, un coup d'œil au compteur et je coupe la poignée des gaz. Je rattrape au stop suivant la personne qui m'accompagne et ma première question est : "Mais c'est bridé ça ?"

Je m'explique, mon Versys est bridé à la vis plus un shunt à la cartographie, en gros la poignée tourne d'un tiers de sa course, le moteur prend tranquillement des tours mais passé 6000 tr/min on ressent un creux et au-delà le moteur peine à monter dans les tours. Le Z lui, c'est autre chose, le bridage est fait uniquement à sa cartographie et quand on tourne la poignée, on prend vite, très vite, des tours. Il n’y a plus de creux et passé les 8 000 tours c'est un grand coup de pied au cul que j’ai ressenti,

Niveau reprise, c'est pareil pour l'ancien bridage il ne faut pas avoir peur de baisser un ou deux rapports, monter dans les tours pour que ça réponde. Là c’est totalement différent, je tourne la poignée en grand et me voilà reparti sans tomber de rapports

On ne sent pas le bridage, on a l'impression que le moteur a largement la puissance nécessaire et personnellement avec mon expérience c'est largement suffisant.

Niveau place, ma taille est un problème, mes jambes pliées ne supporteront pas 200km alors que mon Versys, lui, me permet d'enchaîner 400 km avant de faire hurler de douleur les genoux.

Je souhaite beaucoup de plaisir à ceux qui passeront le permis sur cette petite moto et qui rouleront tous les jours avec, tant que tu fais moins de 1 mètre 70."

 

L'essai complet de la Kawasaki Z 650 en full

Visionnez tous les épisodes


 

Coloris

  •  Blanc
  • Noir
  • Gris

 Prix

  •  Kawasaki Z 650 ABS : 6999 euros

Fiche technique

  • Moteur: bicylindre 4T, refroidissement par eau, double ACT, 4 soupapes
  • Alésage x Course : 83 x 60 mm
  • Cylindrée : 649 cm3
  • Ratio : 10.8:1
  • Puissance : 68,0 ch à 8000 tr/min
  • Couple : 65,6 Nm à 6500 tr/min
  • Mise en route : démarreur électrique
  • Transmission :6 rapports, chaîne
  • Cadre : Trellis haute densité
  • Suspension avant : fourche téléscopique 41 mm
  • Suspension arrière : mono-amortisseur réglable pré-contrainte
  • Frein avant : 2 disques, diamètre 300 mm
  • Frein arrière : simple disque, diamètre 220 mm
  • Pneu avant : 120/70- x 17
  • Pneu arrière : 160/60 x 17
  • Longueur : 2055 mm
  • Empattement : 1410 mm
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Poids : 187 kg
  • Essence : 15 litres

Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire