Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les Vlogs du Kawasaki Z 650 en A2, épisode 3 : le duo

Dans Moto / Nouveauté

Les Vlogs du Kawasaki Z 650 en A2, épisode 3 : le duo

Faire du duo sur un roadster, dans l’esprit collectif motard, c’est souvent synonyme d’inconfort et d’une part d’inconscience de la part d’un passager. Surtout avec les modèles de ces dernières années ou la selle arrière fait plus l’objet d’une décoration qu’autre chose. Et pourtant l’ER6 permettait le duo d’une manière un peu plus sereine avec l’ajout de vraies poignées passager. Sur le Z 650, c’est terminé, plus de poignées mais une simple lanière et une selle plus petite due à la compacité de la moto. Alors pourquoi un essai en duo ? Parce que chez Caradisiac on n’aime pas l’expression « fontaine je ne boirai jamais de ton eau. »

Et oui, clairement, le Z 650 n’est pas une GT, mais il ne sera pas rare qu’un jeune permis emmène amis, chéri/e et grand mamie faire un tour, curiosité oblige. Et donc, c’est pour ces moments-là et les passagers masos que cet épisode a été réalisé. C’est sur une journée et presque 300 kilomètres de road book que mon cobaye… euh passagère s’est lancée dans l’aventure. Elle n’avait ni vu la moto et ne savait ce que c’était un roadster. Pour le parcours, nous avons mixé autoroute, route, ville et montagne, le tout sous une chaleur écrasante plus 32 degrés mais bien au dessus en ressentie.

 

Au-delà de la trouver jolie, elle ne savait pas trop dans quoi elle s’embarquait. Une moto sans poignées passager, avec une selle aussi étroite que la moto et une position plutôt intime avec le pilote. Plutôt petite de gabarit, elle n’aura pas de mal à monter dessus. Elle trouvera vite sa place en mettant une main dans la lanière et l’autre autour du pilote. Sur autoroute, ça passe hormis l’envie irrépressible de ma passagère à vouloir dormir. Mais là où ça se gâtera, c’est pendant les phases de roulage hors de la ville. Passé une heure de routes mixtes, nous serons obligés de nous arrêter pour qu’elle puisse se dégourdir l’ensemble du bas du corps. Il faudra d’ailleurs faire des pauses régulières pour soulager l’équipage dans son ensemble, bien plus qu’en solo. Le passager pourra également ressentir sur les hauts régimes des vibrations dans les cale-pieds et détestera par-dessus tout les prises de dos-d’âne. Bref, le Z 650 en duo, ça passe, mais de manière occasionnelle ou des week-ends de balade, mais pas plus.

Pour le pilote, la position de son passager reste parfaitement gérable s’il ne s’effondre pas sur lui. À cause de la taille de la moto, le positionnement est très intimiste. Timide s’abstenir. Sans entrer dans des performances dignes d’un 1000 cm3, le bicylindre en 47,5 chevaux fait parfaitement le travail et nous avons été même surpris de son efficacité dans les reprises, même dans les épingles de haute montagne et en montée. Elle facilitera son utilisation également à sa partie cycle agile, qui invitera tout de même à jouer à deux et peu importe le type de route. Restera le freinage qui faudra anticiper un peu plus pour éviter de se faire surprendre.

À l’inverse, le pilote et le passager ne souffriront ni du manque de protection, ni des remontées de chaleur du moteur (et pourtant nous roulions sur des températures excédant les 32 degrés, beaucoup plus en ressenti). Encore une fois, le Z 650 s’en sort avec les honneurs même si elle n’est clairement pas faite pour ça à la base.

 

L'essai complet de la Kawasaki Z 650 en full

Visionnez tous les épisodes


 

Coloris

  •  Blanc
  • Noir
  • Gris

 Prix

  •  Kawasaki Z 650 ABS : 6999 euros

Fiche technique

  • Moteur: bicylindre 4T, refroidissement par eau, double ACT, 4 soupapes
  • Alésage x Course : 83 x 60 mm
  • Cylindrée : 649 cm3
  • Ratio : 10.8:1
  • Puissance : 68,0 ch à 8000 tr/min
  • Couple : 65,6 Nm à 6500 tr/min
  • Mise en route : démarreur électrique
  • Transmission :6 rapports, chaîne
  • Cadre : Trellis haute densité
  • Suspension avant : fourche téléscopique 41 mm
  • Suspension arrière : mono-amortisseur réglable pré-contrainte
  • Frein avant : 2 disques, diamètre 300 mm
  • Frein arrière : simple disque, diamètre 220 mm
  • Pneu avant : 120/70- x 17
  • Pneu arrière : 160/60 x 17
  • Longueur : 2055 mm
  • Empattement : 1410 mm
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Poids : 187 kg
  • Essence : 15 litres
Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire