Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Moto GP 2012 – Après, rien ne sera plus jamais comme avant.

Dans Moto / Sport

Moto GP 2012 – Après, rien ne sera plus jamais comme avant.

Moto GP 2012 – Après, rien ne sera plus jamais comme avant.


Dans une trentaine de jours, dans la nuit qatarie, sera lancée une saison 2012 de Moto GP au parfum particulier. Corrodée par la crise qui a elle même érodé ses protagonistes, la discipline qui se veut l'élite de la vitesse moto sous le terme totémique de Grand Prix s'apprête à fermer une page de son histoire. Celle où les constructeurs et les annonceurs s'y bousculaient pour y déverser subsides et énergies pour s'assurer d'un prestige à la résonance internationale synonyme de succès commercial. Cet âge d'or, il faut bien s'en convaincre est bel et bien terminé. Le Moto GP l'a compris en découvrant qu'il était une espèce mortelle et qu'il lui fallait donc s'adapter très vite à son nouvel environnement.


C'est à cette aune que sera placée la saison 2012. A la fin de l'exercice, tous les pilotes auront à renouveler leur contrat et les trois constructeurs survivants auront à réfléchir sur leur engagement. La Dorna, détentrice des droits concédés par la FIM leur a clairement signifié qu'ils auraient à s'adapter aux nouvelles dispositions en gestation : soit une année à un million d'euros.


Les dernières CRT ont été envoyées en précurseur de cette nouvelle ère déjà balbutiée par le Moto 2 et le nouveau Moto 3. Elles devront cohabiter avec de stratosphériques prototypes à qui on a décidé de greffer des 1 000c pour la der. La couronne 2012 aura donc une saveur particulière pour qui la ceindra. Alors, pour qui le mistigri ?


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Concernant Rossi je vous trouve bien optimiste Mr Lecondé. Au vu des tests actuels il n'est toujours pas dans le coup. S'il avait retrouvé sa compétitivité il aurait planté les autres ducati pour se placer loin devant eux questions chrono.

Par Anonyme

Début 2011, Stoner avait souligné que Rossi n'avait connu jusqu'alors que des Japonaises, et que la Ducati était fondamentalement différente!  Un an plus tard, force est de constater qu'il avait vu juste!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire