Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP – Grand Prix d'Espagne J.2 : Lorenzo, Tito et Quartararo !

Dans Moto / Sport

Moto GP – Grand Prix d'Espagne J.2 : Lorenzo, Tito et Quartararo !

Sur un tracé de Jerez chaud comme la braise, les pilotes ont été à l'unisson pour jouer des qualifications incandescentes qui étaient l'enjeu de ce second jour du Grand Prix d'Espagne. Des exercices qui ont confirmé les retours en force de Jorge Lorenzo en MotoGP et de Tito Rabat en Moto2. Mais aussi la confirmation du talent de Fabio Quartararo.


Le jeune Français de 16 ans a tiré son épingle du jeu lors de la séance qualificative au point de décrocher une retentissante position de pointe. Certes le double champion d'Espagne du Moto3 joue presque à domicile, mais après trois Grands Prix seulement accomplis, la performance du tricolore n'est pas passée inaperçue. Le voilà en lice pour une victoire qui serait un exploit tout aussi énorme, mais il devra prendre garde à un Danny Kent déjà double vainqueur cette année et qui a tous les arguments pour poursuivre une série qui lui a donné la tête du classement général provisoire. De son côté, Alexis Masbou est un modeste onzième et ne vise ce dimanche qu'un top 10 pour limiter les dégâts au championnat.


Moto GP – Grand Prix d'Espagne J.2 : Lorenzo, Tito et Quartararo !


En Moto2, on attendait Zarco et on a eu Tito. Le champion du monde en titre a su prendre la mesure d'une piste chauffée à plus de 50° pour réaliser son temps assez tôt dans la séance. Attendre, c'était s'exposer à des températures encore plus hautes mettant à la torture les pneus. Beaucoup ont cru qu'ils pourraient lancer leur offensive en fin de parcours, mais l'échec était au bout du drapeau à damiers, si ce n'est la chute. Le Français vainqueur en Argentine et leader du championnat a été de ceux qui ont tâté du bitume. Il se résoudra à la neuvième place.


Le MotoGP a été une affaire expédiée par un Jorge Lorenzo impérial depuis le début du meeting espagnol. Régulier, véloce, et maîtrisant un dernier secteur du tracé dans lequel ses adversaires se cassent les dents, le Majorquin est totalement retrouvé après un passage à vide et des soucis aussi divers que variés. Il est le favori pour la course et devance sur la grille de départ un Marc Marquez qui a choisi la sagesse pour préserver son doigt blessé et douloureux et Andrea Iannone qui poursuit la bonne série Ducati. Valentino Rossi est cinquième, Dovizioso huitième.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire