Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Honda: "Nous avons travaillé sur un système de contrôle de l’embrayage et du moteur et c’est un petit mieux"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Honda: "Nous avons travaillé sur un système de contrôle de l’embrayage et du moteur et c’est un petit mieux"

La domination affichée par Honda depuis la rentrée du Moto GP à l'occasion des classes préparatoires de Sepang commence à faire grincer des dents. Une rumeur de doute sur la conformité des RC212V a fusé depuis l'Italie, un battage suffisamment pris au sérieux par le blason ailé pour faire sortir de sa réserve le vice-président du HRC Shuheï Nakamoto. Après une première mise au point en Malaisie, le Japonais revient à la charge à la veille des derniers tests prévus au Qatar sur le tracé qui lancera les hostilités 2011. Avec le même argument, soit la divine surprise de voir ses motos à pareille fête.


« C'est difficile à expliquer ! Nous avons essayé beaucoup de choses différentes et toutes les améliorations que nous faisons sont à chaque fois très petites. Au HRC nous continuons à développer beaucoup de choses. » raconte avec candeur l'intéressé au micro de motogp.com. « L'an dernier, nous avions trouvé la direction à suivre pour le développement de la moto et ensuite nous avons pu garder cette direction pour travailler sur le châssis, le moteur, l'électronique, les suspensions, les freins. A partir de là, la moto a petit à petit progressé, grâce à de très petites améliorations. »


Une tâche qui est d'autant moins compliquée que la ligne directrice proposée par les pilotes est identique: « Les pilotes ont un programme similaire et ils se plaignent en général des mêmes choses. En ce moment, tous les pilotes Honda insistent sur la nécessité d'améliorer la stabilité au freinage et nous nous concentrons donc sur ce domaine. Nous avons essayé de travailler avec un système de contrôle de l'embrayage et du moteur et c'est un petit mieux mais nous avons encore du travail devant nous. »


En résumé, Nakamoto san est le premier à clamer à qui veut l'entendre qu'il est incapable d'expliquer ce qui a bien pu se passer pour transfigurer ainsi ses motos, puisqu'il n'y connait finalement pas grand chose à la technique. On rappellera que les doutes anonymes du paddock portent sur la transmission actuelle des RC212V, supposée très proche du système DCT de la VFR, cependant interdit par le règlement.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire