Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Japon: Honda a informé ses pilotes qu'une annulation du contrat était possible en cas d'absence au Motegi

Dans Moto / Sport

Moto GP - Japon: Honda a informé ses pilotes qu'une annulation du contrat était possible en cas d'absence au Motegi

Si Aspar et Tech3 ont confirmé tout le bien qu'ils pensaient de l'organisation du Grand Prix du Japon, le constructeur Honda a quant à lui réuni ses quatre pilotes officiels afin de leur expliquer en quoi consistait leur contrat. Le site MCN s'est en effet fait l'écho de cette réunion de famille, au cours de laquelle, le vice-président, et en ce moment très prolixe Shuheï Nakamoto s'est montré pour le moins pédagogique, voire, même, assez persuasif: « Je pense que la totalité de nos pilotes iront au Motegi » a ainsi assuré le Japonais. « Je leur ai expliqué sur quoi les pénalités d'un contrat reposaient. »


Puis, Nakamoto San se fait plus clair: « Il y a plusieurs sortes de pénalités. Et à ce stade, je ne sais pas quelle serait celle qui serait choisie. J'ai simplement expliqué ça aux pilotes. Un des scénarios possible est l'annulation du contrat. Mais à ce stade, Honda n'a rien décidé. » Ni les pilotes, d'ailleurs. A ce jeu, c'est la paire italienne Dovizioso-Simoncelli qui reste le maillon faible.


Pedrosa a peut être une sécurité avec Repsol mais ce n'est pas trop le genre a joué les fortes têtes. Au contraire d'un Casey Stoner qui s'est montré bien virulent au lancé de l'affaire avant de se montrer un peu plus mesuré. Sans pour autant assurer qu'il avait changé d'avis. Mais les fortes tête, ce n'est pas ce qui impressionne Honda. Souvenez-vous de Max Biaggi.


Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Je pensais que les sanctions seraient officieuse, mais la c'est carrément débile. Le circuit serai dans le coeur de la centrale, Honda sanctionnerai  quand meme. D I N G U E

Par Anonyme

Honda menacerait ses pilotes ?? on aura tout vu , les pilotes vont aller se faire irradier au Japon sous la menace , bravo !!!

Par Anonyme

c est du chantage de merde!!! le risque de radiation , c a na pas de prix Honda me decoit ! c est une comission privée qui etablit les rapports, qui dit qu il n y a pas pot de vin et compagnies...Stoner et les autres ne devraient pas ceder . c est triste pour le Japon mais l attitude de honda n est pas digne d eux .

Par Anonyme

Whaou c'est démocratique chez Honda!!! :)

Par Anonyme

 Petit coup de pression en bonne et due forme!

Par Anonyme

En meme temps, je vois mal Honda virer Stoner en cours de saison ........ et ainsi se priver de sa meilleure chance de titre de l'ère 800cc      :bah:           Pedrosa à l'appui de Repsol, avec qui Honda à beaucoup d'historique pour vouloir se passer d'eux            Par en effet pour Dovi et Simoncelli, c'est une autre histoire

Par Anonyme

Encore HONDA, toujours HONDA qui dicte ses lois à la FIM et bien entendu à ses pilotes.Pourquoi pas un GP à Tripoli qui est à moitié libérée, à moins que Kadafi paie pour une course dans l'autre moitié. Un GP dans un pays dévasté et qui continue à subir des secousses régulières ce n'est pas très raisonnable.

Par Anonyme

 Je voudrai bien les voir annuler le contrat de Stoner !!! Comment se tirer une balle dans le pied .

Par Anonyme

@ 02:13 : il n'y a strictement aucune raison que les décisions du HRC soient démocratiques : c'est une société privée qui bénéficie de contrats signés avec des pilotes, pas une collectivité locale. @ Thib et Zed et 01:47 personne n'a envie de se faire irradier, tous les petits enfants japonais portent des dosimètres pour aller à l'école, il y a sans arrêt des contrôles de taux de radiations, et à Motegi il semble établi, jusqu'à preuve du contraire, qu'il n'y en a pas plus que dans la rue à Paris et moins que dans la clinique mobile. Pourquoi inventez-vous qu'on se ferait irradier en allant à Motegi ? D'où tirez-vous cette certitude contraire à toutes les expertises diligentées à ce jour ? Après, on peut dire qu'on a peur d'un nouveau tremblement de terre, ou d'un nouveau tsunami, ou d'une autre catastrophe, mais invoquer Fukushima c'est juste irrationnel, et franchement minable. Tous ces pilotes sont très contents d'avoir des rémunérations confortables de leurs employeurs japonais, et du matériel top niveau made in Japan, donc la moindre des choses quand on a signé un contrat et que le Japon a besoin de soutien, c'est de se mouiller vraiment, pas juste avec des autocollants gentillets sur le carénage. @11:34 : Nakamoto a bien précisé qu'il y avait plusieurs sanctions prévues dans les contrats et le HRC se réserve de choisir laquelle appliquer, pas forcément le limogeage. Et puis je ne sais pas qui aurait le plus à perdre, de Stoner, auquel le titre pilote tend les bras, ou de Honda qui semble certain de décrocher le titre constructeurs même sans Stoner... Vous avez vu, on peut débattre sur Caradisiac sans insultes... Dingue non ?

Par Anonyme

Ils prendaient Rossi:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire