Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Pays Bas: C'est toujours l'enfer chez Suzuki

Dans Moto / Sport

Moto GP - Pays Bas: C'est toujours l'enfer chez Suzuki

Cela fait maintenant un petit moment que le bateau Suzuki coule en Moto GP et on se demande quand, enfin, il touchera le fond. Car chaque sortie de la GSV-R sonne comme un calvaire et l'on a dû mal à imaginer qu'il ne soit pas entendu jusqu'au siège d'Hamamatsu. Et pourtant, la descente continue, au point que Loris Capirossi ne pense plus qu'à quitter le navire, ou tout du moins cette galère :


« Je ne sais quoi dire après ce nouveau week-end » annonce le vétéran dépité. « Lorsque je tente d'aller plus vite, j'ai l'impression que je vais tomber et lorsque j'essaie de gérer, je suis carrément dans les derniers. Les efforts que nous déployons ne mènent à rien. Je suis en colère et agacé car l'équipe essaie tout ce qu'elle peut pour trouver la meilleure solution, mais elle reste introuvable. »


« Nous n'avons aucune sensation dès le départ et il nous faut au moins trois ou quatre tours pour sentir les pneus. Mais il est alors trop tard. Finir onzième ou treizième revient à la même chose. Il nous faut des changements radicaux. » Trente points, c'est ce que le quatrième constructeur mondial engagé en Moto GP a récolté en six courses disputées cette saison.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire