Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - San Marin: Dani Pedrosa n'est plus maître de son destin

Dans Moto / Sport

Moto GP - San Marin: Dani Pedrosa n'est plus maître de son destin

Dani Pedrosa va sans doute regretter longtemps cet incroyable enchaînement d'événements qui a stoppé net un élan conquérant qui commençait à ébranler Jorge Lorenzo. En quelques minutes, tout s'est effondré pour l'officiel du HRC soumis d'autant plus au supplice qu'il n'est nullement responsable de son malheur. Une procédure de départ désordonnée, une roue avant qui se bloque inexplicablement, une entame en queue de peloton et une chute provoquée malgré lui. De quoi s'en aller voir direct un exorciste au sortir du circuit de Misano !


« C'était un chaos total et beaucoup de choses se sont produites en même temps » raconte-t-il. « Tout a commencé avec le second départ où la procédure n'était pas claire. Personne ne savait si on allait attendre trois ou une minute, s'il fallait remettre ou non les couvertures chauffantes. On n'avait pas plus d'informations sur le nombre de tours que l'on allait faire, 26 ou 27. Puis soudain on nous a dit qu'il ne nous restait que une minute avant de repartir. »


« Les mécaniciens se sont alors dépêchés de préparer la moto et ils ont essayé de retirer la couverture chauffante de ma roue avant. Mais celle-ci était bloquée et ils n'ont pas réussi à l'enlever dans la minute qui leur était impartie sur la grille de départ. Alors ils m'ont sorti et je suis parti du fond de la grille. J'ai essayé de garder toute ma concentration et de ne faire aucune erreur durant le premier tour en dépassant proprement. J'étais huitième ou neuvième lorsque Hector Barbera m'a accroché au virage huit


« Je suis très déçu car même si c'est facile de dire ça maintenant, je pense que j'avais une chance de gagner cette course. Même en partant de la dernière place de la grille. Maintenant, le championnat est encore plus difficile pour nous mais je vais continuer de la même manière que lors des courses précédentes."


"On a fait ce qu'il fallait jusque là. Je pilote bien également. Alors ce n'est pas fini. Il reste cinq courses et on y donnera le meilleur de nous même. » Certes, mais avec à présent 38 points de retard, même si Dani gagne toutes les épreuves encore en jeu, il faudra que Jorge Lorenzo fasse pire que second pour combler l'écart. En ce sens, Pedrosa n'est plus maître de son destin.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

En fait on peut penser que c'est Simoncelli qui, du haut de son nuage, à continuer à mettre le bordel ici bas! C'est évident,  il s'agit d'une basse vengeance contre Pedrosa suite à l'accrochage du Mans 2011! Et c'est quand même bizarre que Rossi fasse second non? Et Bautista il est pas chez Gresini lui? Mouai bon au final y'a que Lorenzo qui est resté isensibles aux incantations divine du 58...

Par Anonyme

Gagner la course en partant dernier sur la grille ........  heu, t'es très fort Pedrosa, mais t'abuses un peu la, tes derniers résultats t'ont filé le melon ......     :hum:

Par Anonyme

Put... 17H39, tu fait fort !!! ton explication m'à ouvert les yeux sur tout le bordel qu'il y à eu pendant ce GP !!! merçi à toi :bien: en mème temps il aurait pu se venger de rossi car c'est quand mème lui le fautif !!!

Par Anonyme

Simoncelli n'a jamais gagné la moindre course en motogp

Par Anonyme

:bien: escroc,tu as parfaitement résumé l'histoire .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire