Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto/Train : La voie de la sagesse...

Dans Moto / Pratique

Moto/Train : La voie de la sagesse...

Au même titre que l'auto/train, la SNCF a mis en place le moto/train, un mode de transport simple et efficace, il y a quelques années déjà. Le principe est simple, vous mettez votre moto dans le train le soir et vous la récupérez le lendemain matin à destination. En parallèle du voyage de votre véhicule, vous aurez aussi pris un train pour arriver à la bonne heure afin de retirer votre moto et partir à l'aventure frais et dispo.


Avant de vous lancer à corps perdu dans la réservation, il est important d'avoir quelques notions de base. Seules les motos et les scooters dont la puissance est supérieure à 79.9cc seront acceptés si et seulement si leur hauteur est inférieure à 1.55 mètres et la garde au sol supérieure à 10 centimètres.


Bien évidemment, les quads et les sides peuvent aussi faire partie du voyage. Tout comme les deux roues, il est exigé qu'ils respectent certaines cotes d'encombrement. Il faudra donc qu'ils ne fassent pas plus de 1.55 mètres de hauteur, 10 centimètres de garde au sol, que la largeur sur les flancs extérieurs des pneumatiques ne dépassent pas 1.95 mètres et enfin que la largeur maximum hors tout ne dépasse pas 2.50 mètres.


Une fois que tous ces critères sont correctement remplis, vous pouvez alors vous lancer dans la réservation et commencer les vacances... Ayant dans quelques mois à utiliser ce moyen de transport pour partir quelques jours à l'aventure (j'y reviendrais en temps et en heure...), je me suis dit qu'il serait bon de vous faire découvrir ce mode de «voyage». Voici donc en quelques lignes les étapes à suivre pour que le voyage pour vous mais aussi votre moto se passe dans les meilleures conditions possibles. Sans embouteillages, sans fatigue, sans péages, sans essence et sans usure de la mécanique et des consommables...


1. Réservez vos billets.


Plusieurs moyens sont mis à votre disposition pour effectuer la réservation de vos billets. Je dis bien VOS billets puisqu'il faudra acheter celui du véhicule en même temps que celui du voyageur.


Où et comment réserver mes billets !?:


  • en appelant le 36.35 (0.34€ ttc la minute).
  • au guichet SNCF le plus proche de chez vous.
  • en appelant le (+33) 892.35.35.33 si vous appelez de l'étranger.

Il est aussi important de savoir qu'il vous sera demandé la carte grise de votre véhicule ainsi que sa marque et son appellation commerciale. Si ces informations sont erronées, vôtre véhicule sera simplement refusé au moment de l'embarquement...


Pour consulter la grille tarifaire, les horaires ainsi que les gares desservies par le moto/train, je vous invite à consulter l'adresse suivante : www.voyages-sncf.com/autotrain/


Moto/Train : La voie de la sagesse...


2. Chargez votre moto


Une fois les billets en vôtre possession, il ne vous reste plus qu'à embarquer vôtre moto dans le train. Au même titre que vous, votre moto a, elle aussi, son billet de train sur lequel vous trouverez toutes les informations nécessaires comme le jour, la gare et l'heure du dépôt de la moto.


Un agent de la SNCF fera le tour de votre véhicule avant l'embarquement et vous proposera de la placer sur le porte moto. Si vous refusez, vous aurez l'entière responsabilité de vos actes. Deux choses vous seront alors demandés, rouler casqué et à faible allure.


Rappel :


Moto/Train : La voie de la sagesse...


3. Prenez le train


Maintenant que la bête est en route pour les vacances, il suffit de jeter un œil sur votre billet de train puisque vous ferez le voyage en même temps que votre machine. En général, les voyages se font de nuits.


Je vais prendre mon cas personnel à titre d'exemple, la moto doit être embarquée avant 19h afin qu'elle fasse route vers sa destination d'arrivée. De mon coté, le train qui m'amène à destination part à 23h et arrive le lendemain matin vers 7h. C'est seulement vers 8h que je pourrais récupérer mon véhicule et partir à l'aventure dans la foulée.


4. Récupérez votre moto


Une fois arrivé à bon port, il ne vous reste plus qu'à sagement vous réveiller avant de partir serein et en pleine forme au guidon de votre moto. Pour cela la SNCF vous offre un service plutôt sympathique puisque vous allez pouvoir déguster un bon petit déjeuner dans la gare d'arrivée (exclusivement pour les voyages en train de nuit !!).


Il est temps maintenant de récupérer votre machine, jeter un œil pour voir si elle n'a pas subi de dommage et prendre la route pour de nouvelles aventures...


Pour toutes informations complémentaires, je ne saurais trop vous conseiller de vous rendre sur le site de la SNCF.


Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Mouais, faut voir l'utilité de la chose, par exemple de Toulouse, tu peux juste aller à Paris... Bof...:bah:

Par Anonyme

Très intéressant ! Exemple d'un aller-retour Paris-Biarritz : 2x100€ (pour le conducteur) + 2x90€ (pour la moto) = 380€. Par la route pour un A/R : il faut 16h, 2x65€ d'essence (avec 1.30€ le litre d'essence et une consommation de 6l/100km)  et 2x32€  de péages soit 194€ A/R. C'est assez cher, mais ça évite de faire 1600km (A/R) en moto (surtout quand on connait la dangerosité de la N10), donc moto qui ne souffre pas et conducteur non plus. Cette différence de 180€ A/R est vraiment petite compte tenu des riques d'un trajet aussi long (sans parler de la pluie, du gel ou au contraire d'un soleil de plomb)

Par Anonyme

Si tu t'y prends relativement en avance, ton billet voyageur ne sera pas si cher. Je viens de réserver le mien et je l'ai payé que 33 €uros (Aller)...

Par Anonyme

Nul ! Au lieu de penser "autoroute", pensez grosse balade ! Tailler la route de cette façon, ok c'est plus long, plus fatiguant, mais quel bonheur quand on emprunte des petites routes viroleuses à souhait !

Par Anonyme

Anonyme: je prend l'expemple de l'ete prochain. j'descend voir mes parents a cote de Carcassone pendant 2semaines. ce qui fait pres de 1000km aller et 1000km retour. j'suis peut etre une petite joueuse, mais j'prefere profiter des routes la bas, et mettre moins de tps pour descendre que de passer par les petites routes et perdre peut etre 2j aller et 2j retour ... et en plus, j'profite plus de mes parents !! :wink: donc ca depend du but que t'as et de ce que tu recherche !!

Par Anonyme

Depuis 20 ans j'ai fait des centaines de we moto au départ de Paris, maintenant je connais tout, donc j'ai décidé d'utiliser ce procédé. Départ de Paris, pour un we, c'est le super plan....vendredi soir départ Paris vers Toulouse en moto-train, samedi matin frais et dispo départ vers le nord pour rejoindre Paris en deux jours par les petites routes... Idem depuis Narbonne, Marseille, Nice..Ce qui ne m'a jamais empêché de faire des grosses virées de 1 ou 2 semaines (mais là, sans moto-train)

Par Anonyme

Très bien mais... C'est sans compter avec les incessantes grêves et retards de la SNCF. Pour moi, c'est finit. autant que possible, j'évite d'être dépendant de ses salariés fainéants.

Par Anonyme

Fonctionnaires fainéants ET vicieux.  Qu'ils soient fainéants ne me dérange pas, après tout ils ne sont pas les seuls, mais pourquoi faut-il qu'ils fassent chier tout le monde systématiquement?  S'ils étaient salariés dans une entreprise privée, ils seraient mis à la porte depuis longtemps, à supposer qu'ils aient pu y entrer un jour.  Etant donné qu'en plus d'être fainéants, ce sont des incapables, ils devraient s'estimer heureux d'avoir un job où on leur demande juste de pointer le matin en arrivant.  D'autant que les déficits abyssaux et récurrents de la SNCF, c'est l'Etat (donc les contribuables que nous sommes) qui les supporte...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire