Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

MotoGP - Argentine J.3 : Márquez Zarco et Pawi !

Dans Moto / Sport

MotoGP - Argentine J.3 : Márquez Zarco et Pawi !

Entre pneus sous investigation par Michelin, pluie, déroulé de la course MotoGP en deux temps avec un arrête obligatoire jamais vu depuis l'Australie en 2013, ce Grand Prix d'Argentine était déjà celui de toutes les surprises. Mais la Moto2 et la Moto3 n'ont pas voulu être en reste à commencer par cette dernière catégorie qui a fait sensation en révélant un Malaisien de 17 ans du nom de Pawi.


Et on commencera ce bilan du second rendez-vous de la saison des Grands Prix avec Khairul Idham Pawi, pilote du team Asia Honda en Moto3. Pour sa première saison internationale, il a concrétisé avec panache dès sa seconde course. Sur une piste où les traces d'humidité imposaient la plus grande prudence pour ceux qui avaient choisi de partir en slick, l'ancien champion d'un PETRONAS AAM Malaysian Cub Prix qui se pratique en scooter s'est élancé comme si de rien n'était pour humilier le reste du plateau de la catégorie pourtant haut en couleur.


Tournant deux à trois secondes plus vite que ses rivaux, il s'est promené, jouant avec les nerfs de son écurie qui lui demandait de ralentir. En vain ! C'est la première fois qu'un Malaisien remporte un Grand Prix et on attend la suite avec intérêt. Pendant ce temps, Navarro et Brad Binder complétaient un podium que l'autre Malaisien Norrodin entrevoyait avant de chuter. Nos Français, quant à eux, ont déçu avec un Quartararo hors du top 10 alors que ses équipiers échouaient au pied du podium, un Jules Danilo aux frontières des quinze premiers et un Alexis Masbou au-delà de la vingtième place alors que son équipier McPhee plaçait la Peugeot Mahindra septième.


MotoGP - Argentine J.3 : Márquez Zarco et Pawi !


Heureusement, pour écouter une Marseillaise, il n'y a rien de mieux qu'un Johann Zarco déterminé en Moto2. Le Champion du Monde a ouvert son compteur de victoires en dominant Lowes et Folger tandis que Rins est quatrième et que Morbidelli a chuté en vue de l'arrivée. L'an passé, c'était en Argentine que le tricolore ouvrait sa série de huit victoires. On ne demande pas plus qu'une répétition des faits cette année !


Puis il y a eu le MotoGP. N'ayant pas eu l'occasion de tester les nouveaux pneus à cause de la pluie matinale, la direction de course a opté pour une épreuve en deux temps, avec arrête obligatoire au stand pour prendre une moto aux gommes neuves. Celles-là même que Michelin annonçait exclues. Au bilan, on a un Márquez rayonnant devant un Rossi incisif durant la première joute puis en difficulté dès l'autre Yamaha empruntée.


Mais le Doctor a usé Viñales qui en voulait à sa seconde place avant de chuter et a profité de l'attaque suicidaire de Iannone sur Dovizioso qui a éliminé les deux Ducati du podium pour prendre une seconde place d'autant plus précieuse que Jorge Lorenzo a chuté. Pedrosa est un heureux troisième mais contrarié de se retrouver à plus de 20 secondes. Laverty est quatrième d'une course par élimination puisque seulement treize pilotes ont vu l'arrivée. Rendez-vous dès ce week-end à Austin pour la suite !


MotoGP - Argentine J.3 : le classement


1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 34m 13.628s


2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 34m 21.307s


3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 34m 41.728s


4. Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 34m 50.170s


5. Hector Barbera ESP Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 34m 50.339s


6. Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 34m 50.873s


7. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 34m 54.981s


8. Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 35m 4.337s


9. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)* 35m 4.611s


10. Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 35m 15.016s


11. Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 35m 22.496s


12. Michele Pirro ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 35m 32.615s


13. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 35m 47.047s


Andrea Iannone ITA Ducati Team (Desmosedici GP) DNF


Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) DNF


Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) DNF


Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) DNF


Loris Baz FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) DNF


Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) DNF


Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF


Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) DNF


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

D'abord, victoire intelligente de Zarco. C'est le cas de le dire, c'est lui le patron..... Ensuite Pawi, juste énorme, à voir pour les prochaines courses.... Pour les GP, à cause de l'incertitude des pneus, une course coupée en 2, ben, moi j'aime pas, sauf, si c'est pour repartir en pneus pluie ou l'inverse. Mais là, c'est plus que bof ! S'il n'y avait pas eu d'arrêt, on aurait eu une superbe bagarre entre les deux au dessus du lot. Les pneus se seraient usés ( 20 tours, seulement ) et là c'est souvent à rebondissement.... Concernant Ducati, il y a du avoir du remontage de bretelles!!!!!! Comprends pas??? Carlo Pernat a raison : Iannone manque grave de maturité!!! Les motos étaient tops, ils faisaient le podium tous les 2 , au final 0 pointé........ Enfin comme prévu depuis le début: Vinalès, impresionnant, chute mais ça va le faire, dans pas longtemps.

Par Anonyme

 Qu'elle course, circuit et surtout pneus de merde !!!  Rien d'autre à dire ... Si iannone t'es le meilleur :ptdr:ba alors les pro guignols pas de complot italien là !!!  Gazzzzzzz......

Par Anonyme

Espagnol le complot dugenou !! ....ça t'as fait quoi de voir le maestro sur la boîte ?? raconte trompette !!

Par Anonyme

 Bravo Zarco, il prouve qu'il est bien le meilleur en moto2, course très intelligente de sa part. Pour ce qui est de Pawi, juste enorme... tout le monde pensait qu'il etait en pneus pluie vu son rythme de debut de course et ben non, le gamin a mis une pile monumentale à tout le monde, y compris à LOI qui lui etait le seul en pneu pluie... Juste ENORME

Par Anonyme

@  OrangeMeca Tu lis dans mes pensées pour prendre mes mots ??? :lol:          

Par Anonyme

 @ Orion :bien: rien à rajouter, je partage complèment ton analyse

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire