Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

MotoGP - Jerez : Márquez est aussi épicier

Dans Moto / Sport

MotoGP - Jerez : Márquez est aussi épicier

Connu pour sa soif inextinguible de victoires, Marc Márquez a montré à Jerez qu'il pouvait à présent boire du petit lait plutôt que le calice jusqu'à la lie. Entendez par là qu'il sait à présent quand on ne peut pas faire autre chose que de ramener des points face à des adversaires qui vous privent de la consécration. L'officiel du HRC a donc pris ce que les Yamaha lui ont laissé et garde la tête du championnat. Mais attention, il ronge tout de même son frein.


Marc Márquez : “Honnêtement, Valentino (Rossi) était à un autre niveau aujourd'hui, comme je l'avais été à Austin, et l'important était d'accepter de finir la course en troisième position. J'ai beaucoup appris de l'an dernier et je ne voulais pas faire d'erreur. J'étais très concentré dès le départ et j'ai essayé de rouler vite afin de rester avec Jorge (Lorenzo). Je savais qu'avec des températures de piste plus élevées (11°C de plus que le samedi) il allait être très difficile pour moi de bien gérer le pneu avant.


J'ai failli chuter plusieurs fois et au final j'ai pris une décision difficile, devant nos fans, parce que nous préférons nous assurer seize points qui seront très positifs à la fin de la saison, qui va être longue. Nous devons patienter jusqu'à ce que nous fassions un autre pas en avant sur l'accélération et trouvions quelque chose qui nous permette de nous battre pour la victoire.”


Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Epicier en gagnat un gp sur deux... c'est plus de l'épicier.

Par Anonyme

Je préfère bcp + cette déclaration que celle de JL. Reconnaitre que mon concurrent est meilleur, c'est tout. Et puis il est en tête du classement avec une marge + que correct. Oui il a compris qu'il vaut mieux finir 2 , 3 , ou 4 et cumuler des points cette année. C'est là qu'il risque d'être dur à battre pour 2016? C'est clair que l'an dernier il aurait fini à terre en voulant absolument gagner ou battre JL......

Par Anonyme

 C'est clair il a franchi un cap important et sera d'autant plus dur à battre pour le championnat... ça semble très ouvert cette année entre lui, Lorenzo et Rossi, dommage que Pedrosa foire encore son début de championnat.

Par Anonyme

Et oui l'épicier c'est comme ça !

Par Anonyme

 Marquez est un petit épicier de quartier, il n'arrive pas encore à la cheville de Rossi qui a développé et perfectionné le système de distribution :o

Par Anonyme

Déjà repondu dans l'article "une première pour Rossi"............ @17.49 Cheville c'est peut-être un peu bcp, non??? Même si je le vois différement, maintenant. Comprends pas système de distribution:voyons:

Par Anonyme

Rossi 1 GRAND PRIX SUR 4 :cubitus: quel heros ,quel champion ;il domine de la tete et des epaules ou bien il se vautre :lol: je l'admire tellement ,depuis 2009 que des titres de champion :areuh:la concurrence peut trembler

Par Anonyme

Lorenzo fait la gueule car il vient de piger que MM ne l'aidera pas cette année ........!

Par Anonyme

@15.37 Même pour faire la circulation autour du circuit, tu serais une b.rne

Par Anonyme

oui ;depuis 2009 combien de titres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!c'est de la graine de champion ,ça laisse reveur ,ça merite une casquette jaune !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MDR

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire