Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

MotoGP : pas de consignes chez Ducati, mais on fait passer le message

Dans Moto / Sport

MotoGP : pas de consignes chez Ducati, mais on fait passer le message

Onze points séparent le premier du championnat Márquez sur une Honda d’un Dovizoso qui évolue sur une Ducati. Il ne reste plus que trois Grands Prix avant la clôture des débats et l’un d’entrer eux aura lieux ce week-end à Phillip Island. Une situation qui a ranimé le débat sur les consignes de course. En Formule 1, elles sont assumées, mais en MotoGP, officielle, ça n’existe pas. Ce qui n’empêche pas, chez Ducati de faire passer un message…

Honda a quatre motos sur la piste et Ducati six. Au sien des teams officiels, la logique du leader Márquez est respectée, mais chez Ducati, c’est plus compliqué. Celui qui a été embauché à grands frais pour jouer la vedette, soit Lorenzo, est largement dominé par l’équipier en place chez les rouges depuis 2013, Dovizioso.

Ce dernier peut rapporter une couronne mondiale à son employeur cette saison. Il est déjà à cinq succès cette année alors que Por Fuera cherche désespérément à concrétiser pour la première fois avec les rouges. À défaut le Majorquin devra se résoudre à une campagne sans la moindre réalisation. Du jamais vu pour lui depuis 2005 et une saison en 250cc.

Or une victoire de Lorenzo à ce stade des hostilités signifierait de gros points perdus par Dovizioso. Qui tranchera ce nœud gordien ? Pour l’instant, Ducat s’en lave les mains. Mais par ses deux pontes dans le box, on fait passer un message très clair… Ainsi Davide Tardozzi, team manager de Ducati Corse. « Jorge éprouve beaucoup d’amour envers Ducati et il sait que nous sommes en lice pour le Championnat. S’il sent qu’il peut aider Andrea, alors il le fera, car pour lui les résultats de la marque passent avant les siens. C’est ce qui le différencie de certains autres pilotes et nous avons pu le voir tout au long de la saison. »

Paolo Ciabatti, directeur sportif chez Ducati Corse, de son côté, insiste au cas où ce ne serait pas suffisamment clair… « Je pense que Jorge comprend tout à fait à quel point ce titre est important pour Ducati. S’il est en situation d’aider ou de protéger Andrea, il le fera. Ça fait partie des choses que l’on peut attendre dans une équipe. Mais il n’y aura pas de consignes d’équipe car nous n’aimons pas ça. » Mais tout le monde est quand même prévenu des priorités du moment…

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire