Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP - République Tchèque : la question des pneus

Dans Moto / Sport

MotoGP - République Tchèque : la question des pneus

Ce Grand Prix de la République Tchèque aura été marqué par le choix Cornélien des pneumatiques sur une piste d'abord humide puis allant vers le séchant. Le vainqueur a montré que les gommes dures étaient la solution et avaient une bonne tenue. Les autres en tendre en ont été pour leur frais. Mais pas seulement…


Car avoir des baisses de performance c'est une chose. Mais voir son pneu avant partir en lambeau, en est une autre. C'est ce qui est arrivé à Dovizioso, Lorenzo, Smith, Redding ou encore Viñales, sans parler de Iannone.


Les différences de pilotage, de machine et de réglages sont à prendre en compte dans cette dégradation du pneu, mais tout de même, les images de fin de course faisaient froid dans le dos pour certains.


Chez Michelin, on a commenté que cette usure s'expliquait par le fait que le tendre avant était pour une piste vraiment détrempée et que l'état du bitume n'était plus celui qu'il fallait pour le produit. Dont acte, mais la presse espagnole a interprété l'argument à sa façon. En comparant le Bibendum à Lego !


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire