Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

MZ 125 TS 1973-1985 : pleine de défauts et pourtant…

Dans Moto / Loisirs

MZ 125 TS 1973-1985 : pleine de défauts et pourtant…

La MZ est ce que l'on pourrait appeler une moto de légende. Non pas parce qu'elle déchaîne les foules sur son passage ou offre des performances exceptionnelles ; bien au contraire. Elle est aux antipodes de ce que proposait la concurrence.


Cette 125 est loin d'être belle pas plus qu'elle est belle de loin, elle n'est pas très maniable, sa boite est dure, elle n'a pas de graissage séparé, et son moteur n'est pas un foudre de guerre.


Par contre, à l'usage, bizarrement, cette MZ devient très vite attachante. Elle n'est pas chère à l'achat, consomme très peu, et est très économique à l'entretien (entre autre grâce à un carter de chaîne étanche).


Elle vous amènera au boulot ou en vacances en duo avec armes et bagages sans problèmes pour peu que vous ne soyez pas pressé, dans un confort très acceptable. Son autonomie atteint les 400 kilomètres, ce qui n'est pas un luxe car vous devrez faire le plein avec du mélange. L'éclairage, comparé aux machines de l'époque dans sa catégorie (Honda N et T2, Suzuki GT…) est le plus efficace. La partie cycle procure une très bonne tenue de route à condition de choisir une bonne monte pneumatique.


MZ 125 TS 1973-1985 : pleine de défauts et pourtant…


En résumé, la MZ, on aime ou on n'aime pas, mais une chose est sûre, c'est qu'elle ne laisse pas indifférent.


Portfolio (2 photos)

Mots clés :

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

pour attraper les filles,c'etait pas terrible non plus!

Par Anonyme

Ouai, mais pour les retrouver pendant les vacances, c'était le top. Car il te restait de l'argent pour l'amener au resto. C'est vrai que c'est le genre de bécane (comme la TY, ou la GT 125) qui nous manque aujourd'hui chez le concessionnaire. Un truc que l'on pourrait utiliser en seconde main, sans se ruiner.

Par Anonyme

Et si elle restait avec toi, tu étais sur que ce n'était pour la moto !! Message subliminal aux jeunes d'aujourd'hui.

Par Anonyme

Son surnom c'était Moto-Zone

Par Anonyme

ma première moto en 1973 ! je me suis arraché les cheveux avec les problèmes de faisceau; j'ai serré deux fois; mais j'adorais cette moto ! j'en racheterai bien une !

Par Anonyme

Bonjour! Comment pour vous envoyer la photo que je ne peux id'entifier (MZ, Zundapp?) Merci à tous.

Par Anonyme

 j'avais une 'bééme flat'  une R80/7 de 79 , et un jour je vais au salon du cycle  "je suis un adepte de la petite reine" et il y avait également le salon de la moto et je vais y trainer mes gettres , et la .. le stand MZ , avec une TS 125 en expo , je regarde , discute avec la personne du stand (un joli brin de fille , et charmante en plus ) elle me donne des prospectus , et le soir venu jette un oeil dessus ...2 semaines plus tard a côté de la BMW , une MZ TS 125 ,32 années plus tard je l'ai toujours , et fais de belles sorties avec (l'Auvergne, la Savoie , la Normandie , et bien d'autre) et de plus 2 autres TS (que j'ai restaurer à moindre coup) ont rejoints la premiere   conclusion la MZ TS ou les autres qui ont suivient ... ou précéder ... on si attache et l'on devient inséparable   

Par Anonyme

 comment expliquer ....,,,?? ma premiere a 16 ans une 125 en 1976 j ai pris de l age...et du galon !!! a 55 ans toujours une MZ TS au quotidien ..... .....mais une 250 .   

Par Anonyme

j'avais toujours revé d'avoir une moto , mais dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veux .......c'est en 83 a l"age de 26 ans que j'achéte ma premiére moto , une MZ 125 TS , je l'aimais bien mais comme elle n'était pas tres rapide au bout de quelques années , je l'ai remiser dans un coin pour avoir plusieurs autres 125 .....a ce jour j'ai pratiquement 60 ans et je roule toujours en 125 (honda CM) mais j'ai la nostalgie de ma petite MZ , donc je l'ai ressortie de sa longue l'hétargie , lui est fait une grande toilette , regonflé les pneus , verifier si elle avait encore de la compression (elle en avait) mais comme je suis une bille en mécanique , il ne me reste plus qu'a l'ammener chez un bont mécano .........mon pseudo sur facebook : PAT BULL LE COSTARMORICAIN

Par

J'ai adoré la mienne, bleue, que j'utilisais aussi bien dans Paris qu'en banlieue et grande banlieue et à la campagne. Un engin rustique et sans soucis, un peu lourde pour la maniabilité en ville. Ma compagne était légère et nous roulions régulièrement sans problème. Je suis allé en Bretagne, pas toujours évidente sur les petites routes à gravillons mais j'ai roulé sur la neige sur la N 12 le jour de Pâques au milieu des fils de voiture et, si j'étais inquiet, elle s'est très bien comportée. Pour aller faire mon service militaire, à Digny dans le Nord de Paris, je suis rentré de l'Est des Côtes d'Armor jusqu'à Paris sous un orage ininterrompu. Dans la Bauce c'était vraiment impressionnant, environné par les éclairs sous des trombes d'eau, un pompiste m'avait dit que ce n'était pas prudent, mais je devais être à la caserne le lendemain à 6 heures du matin et finalement je suis arrivé chez moi en banlieue Sud trempé, mais entier et la MZ s'est globalement fort fort bien comportée. Cela montre que même dans les conditions les moins favorables, si l'on est attentif et prudent, tout va bien. De toute façon, aucun excès de vitesse possible, mais une stabilité et une simplicité d'utilisation bien agréables. Je pense à elle de temps en temps avec nostalgie, mais m'étant marié et ayant eu des enfants, je suis passé aux 4 roues. P.S. un souvenir de son merveilleux mode d'emploi traduit dans un français très approximatif. Il était préconisé pour laver la banquette d'utiliser la lessive que Maman utilise pour laver ses collants (sic ! On voit quel était le public visé pour cet engin ! Il y avait aussi les merveilleuses CZ tchèques et les Jawa 350 cm3, increvables également et qui existent toujours !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire