Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Pétition : non à la baisse des limitations de vitesse

Dans Moto / Pratique

Pétition : non à la baisse des limitations de vitesse

Suite à la dernière lubie Manuel Valls lors du dernier CNSR, les associations de la FFM et FFMC se sont déjà mobilisées contre cette répression à outrance. En effet, le ministre a affirmé sa volonté d'abaisser les limitations de vitesses sur le territoire français. Nous passerions donc de 130 à 110 km/h sur autoroute, de 90 à 70 km/h sur le reste réseau et de 50 à 30 km/h en ville.


Dans cet objectif, Manuel Valls souhaite diviser le nombre par deux des morts sur les routes d'ici à 2020. Mais dans cet élan de bonne volonté, les usagers sont oubliés et qui vivent de plus en plus dans la peur de perdre des points et qui passent plus leur temps le nez dans le compteur que celui de regarder la route.


Les associations dénoncent les faux arguments de la sécurité et l'écologie avancés par le gouvernement. Et c'est sans compter la facture 5 et 8 milliards d'euros par an déboursé par les contribuables (et on ne compte pas les changements des panneaux de tout le réseau français). À l'heure où les économies font loi, ce changement n'est pas de bon augure.


Si vous aussi vous êtes contre l'abaissement de la vitesse, la ligue des conducteurs a mis en ligne une pétition destinée à notre ministre qui frôle déjà les 450 000 signataires.


Mots clés :

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Un projet en faveur de la limitation du nombre de morts sur les routes. Dur d'aller à l'encontre d'une telle initiative, les amis. Mais aller dire que ce projet n'est pas bon parce qu'en outre il sera coûteux (remplacement des panneaux et peut-etre ré-étude de certaines de nos routes) me parait etre un argument bien creux. Rouler à 110 km/h maximum (car certains oublient que les panneaux indiquent une limite) ne va tuer personne à part les kékés qui tape des pointes en go-pro. Il faudrait au final être un peu raisonable et penser à tous les disparus, à leurs familles, et à ceux qui sont s'en sortis handicapés.

Par Anonyme

D'un point de vue motard, cela ne rendrait-il pas les rubans bleus plus dangereux ? Cantonnés à 110 km/h, réduction du delta de vitesse autorisé pour les dépassements, sans compter les caisseux qui, frustrés de ne pas pouvoir se rendre plus vite à leur destination vont sucer les roues des tarmos sur la voie de gauche... Tout comme ils le font avec les autres boîtes à roues, d'ailleurs. Et pendant ce temps, qu'en est-il du remplacement des glissières - guillotines ? Walou, ma petite dame, on peut toujours s'asseoir dessus... Perso, en tant que jeune motard, je n'avais pas envie de prendre l'autobeurk pour lui préférer les petites routes, mais là, ça va me refroidir encore plus. Réduire la vitesse, pourquoi pas. Les gens sont suffisamment excités au volant comme ça. Mais visez juste, messieurs-dames du gouvernement qui mettez rarement les roues sur la route sans chauffeur sans que celui-ci ne fasse d'excès de vitesse, pour ne pas se retrouver en plein cafouillage... Et eviter un rétropédalage comme on peut le voir avec les panneaux qui avertissent des zones de contrôle radar, avec la facture qui va avec...

Par Anonyme

Les radars mobiles/mobiles rapportent moins que prevu? Allez hop baissons les limitations ça coute pas cher et ça va rapporter un max !                                                                                        SI ça continue dans ce sens ce sont les insomnies au volant qui vont faire le plus de mort sur la route ... Non mais serieusement il faut arreter avec cette repression à outrance ! Stop !                                                                                                                                                                                       110 km/h c'est les limitations sur voies express qui existent en bretagne. Et bien le constat est qu'a cette vitesse il est tout simplement impossible de respecter les distances de sécurité...  Baisser les limitations de vitesse n'ameliorera pas la situation.                                                                                                                                                                                                                                                   30km/h en ville, autant interdire la circulation au vehicules motorisés car a cette vitesse là, bonjour la pollution !! Bon nombre de personnes circuleront en 2nd voir en 1ere...                                                                                                                                                                                                   Avec cette repression on s'ahurit de voir des gens rouler sans permis , sans assurances mais malheuresement avec des mesures comme celle ci ce n'est pas pret de diminuer...                                                                                                                                                                                      A Duke Fleed, un projet en faveur de la diminution des morts sur la route? Etes vous aveugle ou tout simplement naif? Ouvrez les yeux , cette mesure c'est du flan et ne servira uniquement à remplir les caisses de l'état .                        Un futur cycliste.

Par Anonyme

Quand on sait que la cause n°1 d'accident sur l'autoroute est l'endormissement...rouler à 110km/h va tout arranger. Et le réseau secondaire à 70 km/h!!! Il suffit juste de faire un essai sur route de campagne pour voir que s'est intenable. Par chez moi , tenir le 90km/h sur des routes pouvant aller jusqu'à la 2*2voies est déjà dur...alors 70km/h....soyons réaliste. Sans compter que les temps de trajet vont augmenter de 28% !! Dans ce cas sous prétexte de sauver des vies; la seul solution est d'interdire les déplacement autrement qu'à pied (le vélo est déjà trop dangereux.

Par Anonyme

La cause première de mortalité sur les routes françaises, c'est l'assoupissement, la deuxième, c'est l'alcoolémie... La répression concernant les limitations de vitesse, ça permettra juste à létat de ponctionner une nouvelle partie de la population française, qui jusque là passait entre les gouttes, au prix d'un maximum d'efforts, et qui vont se faire piéger (désolé, mais c'est le terme adapté) avec une telle mesure. A coté de ça, je ne vois toujours pas de radars devant les écoles primaires, les collèges ou les zones réellement dangereuses. Je ne vois pas non plus de projets concernant la créations de circuits pour pratiquer la moto en toute sécurité. Chez nous, Vincent Philippe (7 fois champion du monde d'Endurance) se bat depuis des années pour voir naitre un circuit en Franche-comté, sa terre natale. Ben faut croire que même l'Elite des pilotes français n'arrive toujours pas à émouvoir les décideurs du gouvernement. Pour reprendre un terme à la mode : on stigmatise les motards français, au même titre que tout ce qui gène cette le bon fonctionnement de cette belle république, comme la violence, le chômage, le pouvoir d'achat, la corruption des dirigeants. Comme à chaque problème, ils proposent une solution inadaptée.  

Par Anonyme

Une bonne mesure, je suis pour!

Par Anonyme

1973...le pire ...18 000 morts et 15 millions de véhicules, 2012, 3645 morts pour 31 millions de véhicules, soit en 40 ans, - 400% de morts  pour 100% de voitures en plus...ce n'est JAMAIS évoqué par les intégristes ultra-sécuritaires et ultra-écolos...alors débiles les Français ??? Passons aux morts "qui ne comptent pas", 5000 morts de maladies nosocomiales en 2012, (bien + 2/3 ans avant !!) l'hôpital tue plus que la voiture....silence assourdisssant .....et pourtant cela touche exactement la même population que la voiture, bébés, ados, femmes enceintes...ect ...mais ça n'émeut pas...rien à gagner tout à payer, 10 000 suicides par an, dont quasi la moitié de - de 25 ans...what else ??? l'amiante ..combien .?? ...chuuut... Allez, en France, pas de grande cause nationale et sa propagande médiatique sans pactole derrière...630 millions d'€ en 2012 (Tapie 403 ..ah quand même..) pas mal, dernière pompe à cash, les radars mobiles/mobiles qui vont flasher/flasher...où ??... sur les autoroutes, là où y'a le + de bédins ..et le moins de morts : 165 en 2012 !!! 4,5% de "l'hécatombe" et 100% des Meganes grises...C'est con de se faire tuer par un taré, je suis d'accord, mais faut aller jusqu'où....la remise en cause de l'utilité même d'avoir un véhicule et de se déplacer. Les "têtes de gondoles" des assocs qui interpellent l'état ont tous un passé dramatique avec l'auto, fallait-il juger DSK avec un Tribunal composé uniquement de femmes de ménage black ??..la voiture qui ne tue pas est celle qu'on a pas...ainsi parlait un "serre-boulons" de PSA ou Renault... 

Par Anonyme

Aux USA et dans beaucoup d'autres pays, les limitations sont bien plus basses encore et les contrôles omniprésents, même sans radars, il suffit que le policier estime une vitesse excessive et c'est l'amende. Cela n'empêche pas les plus de 40000 tués/an aux USA soit un taux plus élevé par habitant qu'en France. Et le plus fort, les caincains et les autres considèrent toujours la vitesse comme LE danger suprême (bah, oui, c'est évident avec E=MC2, et puis c'est toujours l'autre qui roule trop vite.)...Conclusion : c'est bien nos sociétés dites modernes qui maintiennent des contres vérités (à grand renfort de médias et de modes écolo-assos-démago-bobo-facho). Dans les années 1900/1910, des savants notables estimaient qu'une automobile qui atteindrait les +de 60km/h provoquerait l'axphixie de son conducteur et de ses passagers... A l'époque, plus de 200 morts/an dans Paris par accident de la circulation. La plupart par des hippomobiles... et les premiers contrôles de vitesse (si, si on chronométrait les autos) Mais on y revient à grand pas et même au galop ! Pour la moto, mon permis m'est indispensable et donc, j'ai raccroché le guidon. C'est déjà le début de la fin d'une liberté éphémère que les belles années 60/70 nous avaient promis. Pour les donneurs de leçons, j'ai aussi eu des drames familiaux de la route et cela ne m'empêche pas d'apprécier une balade "sportive" sur des petites routes encore fréquentables. La première et l'unique délinquance routière, c'est de rouler en Mégane RS bleue à 240 km/h pour rattraper un automobististe à 160 et ne pas être là pour protéger des jeunes gens (souvent des femmes!) dans les rues de nos villes ou de nos campagnes.

Par Anonyme

non  a la baisse des limitations de vitesse

Par Anonyme

prendre de l argent facile !!!!!!!!!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire