Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Prise en main

Dans Moto / Nouveauté

Prise en main

Comme beaucoup d'autres machines, la CBR 954RR mérite qu'on y accorde davantage d'attention qu'un petit essai de présentation. Elle m'avait tapé dans l'œil lors de notre première rencontre. De belles lignes, une prise en main facile, un moteur bouillonnant… difficile de ne pas tomber sous le charme. Du coup, j'en avais quitté ma petite SV contre l'athlétique CBR. Mais est-ce toujours l'amour fou au bout de 10 000 km passés à son guidon ? La routine n'a-t-elle pas eu raison de la passion hystérique qui accompagne la nouveauté d'une relation ? Baptisée "Fireblade" pour les intimes, on pouvait supposer que la flamme resterait intacte. Après un an de vie commune, c'est l'heure du bilan.


Prise en main


Au commencement, il y a avait la transition. Le passage relativement délicat d'un petit roadster fun à une hypersport affûtée. Le deuil lié à la perte de son ancienne partenaire de jeu, avec qui on a partagé tant de bons moments, est vite consolé dès les premières virées avec le nouveau bolide. Facile et précise, beaucoup plus rigide que le SV 650, plus puissant, plus coupleux, avec une meilleure protection, bref, tout est réuni pour être grisé, couché derrière la bulle avec la poignée en coin. Mais c'est là qu'il faut faire attention ! Achtung !


Prise en main


Eh oui, parce qu'une telle machine a tendance à mettre son pilote rapidement en confiance. La maîtrise n'étant pas encore acquise, le moindre imprévu vous rappellera que vous ne disposez pas des bons réflexes : grosse frayeur assurée. Quand la montée d'adrénaline fera battre votre cœur à grands coups contre la poitrine, vous jugerez judicieux de rendre un peu la main. Il n'y a pas de secret, c'est en forgeant qu'on devient moins tête brûlée. La meilleure recette, c'est d'y aller petit à petit, d'être attentif au comportement de la moto, d'analyser ses réactions, de comprendre le mode d'emploi. Pour tout ça, le mieux, c'est de faire un stage sur piste. Un peu comme le premier voyage en couple, c'est là qu'on découvre vraiment l'autre, avec ses qualités et ses défauts, qu'on met à jour son vrai visage...


Prise en main


Une fois qu'on a franchi ce premier cap dans la relation, que l'on se connaît un peu mieux, qu'une réelle complicité est née, il est sage de lui "rendre sa conformation d'origine", mettre un terme à la mutilation et lui offrir une preuve de votre engagement : la faire redevenir telle qu'elle a été conçue suite aux fantasmes des ingénieurs Honda (comprendra qui voudra). Au diable l'avarice, ne nous arrêtons pas en si bon chemin, on met la main à la poche et on joue le gentleman jusqu'au bout. Quand on aime, on ne compte pas, on prend Akra !


Prise en main


C'était déjà pas triste avant, mais alors là, c'est vraiment rock n' roll. Ca part toujours aussi fort en bas mais la différence se fait en haut, où ça hurle non stop jusqu'au rupteur. Une gourmande insatiable qui semble dénuée de toute pudeur. Là où elle jouait les timides effarouchées avant, elle est devenue provocatrice et insolente. Wouuuuuuhouuuh !!! Ames sensibles s'abstenir, on n'est pas là pour tricoter mais pour flinguer du chrono !


Prise en main


Et c'est d'ailleurs une des grandes qualités de la machine : ce gain de sportivité juché haut dans les tours ne grève en rien le pilotage. Un surplus de sensations à l'essorage qui n'est pas accompagné d'une poussée de cheveux blancs à chaque sortie de courbe. Un caractère qui accompagne parfaitement la selle accueillante et le coffre appréciable sous la selle passager. Bien entendu, on n'est pas sur une GoldWing. Mais pour une hypersport, elle apporte un compromis d'efficacité et de confort qui est tout simplement rarissime sur le marché.


Prise en main


Portfolio (20 photos)

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

salut, la consommation 8l/100km pour une injection c'est pas terrible, ça fait même beaucoup. C'est vrai que c'est une bien belle machine, et je suis surpris qu'un de ses points noirs soit la maniabilité, j'aurai cru l'inverse. Je roule avec son ancètre, un CBR 900 RR de 1995, depuis 15 mois et 25000 kms parcourus et j'ai pas les mêmes chiffres, je roules plutôt fort et je ne consomme que 6l-6.5l( et ce sont des carbus). En pneumatique c'est du Sportec M3 ( 16" à l'avant on a pas trop de choix ) et il affiche 15000kms(bon il est mort), et l'arrière c'est du Z6, il a 9000kms et il est loin d'etre mort. Je sais, je pourrais mettre d'autre gommard plus tendre, mais vu ce que je roule à l'année, le budget pneu ne serait pas gérable. Bonne route

Par Anonyme

Super bien ecris ! Justement, cet essai tombe à pique, une 954 m'a fait les yeux doux cette semaine, 6400€ pour bientot 50000km.... ca fait réflechir... (tarif/kilometrage) Je n'avais jamais preter attention à ce model de CBR, mais en la voyant de pret, le regard n'est plus le meme... :sol:

Par Anonyme

Salut Aymeric ! Très sympa à lire, cet essai "longévité", en tout cas Bravo pour l'entretien (on la dirait neuve...) et Big Up au photographe.... Ne connaissant pas du tout cette machine en dehors de quelques magazines, je n'ai jamais eu la chance d'en approcher une...  Au moins je la situe mieux dans la gamme. Tu pourras peut-être m'eclairer sur une question : Qu'est-ce qui a motivé Honda à sortir une cylindrée "mal taillée" à l'époque où la concurrence se lançait à corps perdus dans le 1000 bien rond ?       BONNE ROUTE !

Par Anonyme

Toujours fidèle à lui même monsieur Aymeric :bien:. C'est simple, efficace et extrêmement bien écrit. Que dire aussi du photographe qui, à chaque news, trouve le petit réglage qui fait la différence... j'aurai besoin d'un gars aussi bon que Nico pour quelques photos, il y a moyen de me le faire parvenir en colissimo !? :p . Sinon, je suis attiré comme un aimant par les routes de ton terrain de jeux. Vivement que j'aille voir ça de plus prêt :lover:... pour une balade. Pas une arsouille... :fier:

Par Anonyme

@Le Masc : 6-6.5l ? Ah oui, elle consomme bien moins que la mienne ! Elle est bridée ? @ever : 50 000 km, ça commence à faire pour une sportive, donc bien faire attention au suivi de la moto (factures à l'appui) @Skip : merci pour les compliments ! Pourquoi un 900 ? C'est un pari fait en 1992 pour trouver le meilleur compromis entre puissance et légèreté. Pour plus de détails, rends toi sur Fireblade Zone. @Olivier : merci collègue :) J'essaye de te faire parvenir un Nico par La Poste pour le week-end prochain, et quand tu veux on s'arsouille... euh on va se balader dans le coin !!

Par Anonyme

Moi je suis dans ton coin fin Aout, début Septembre... :coolfuck:

Par Anonyme

Bel essai-bilan, bien écrit, bravo aussi pour les photos d'une qualité indéniable.

Par Anonyme

@Aymeric: Non elle est full 123cv car j'ai encore le silencieux d'origine par contre c'est un sc28, le modèle Suisse .Les differences avec le modele français(sc29) sont la puissance (80cv en Suisse contre 100cv en France), le bruit 73db en Suisse contre pas loin de 92db en France et elle possede un systeme de recyclage des gaz typique à la Suisse. Je fais mon contrôle de consommation à chaque plein (environ 205-210 kms) et je ne remet que 12 à 13 litres sur les 15 hors reserve. Elle a 81000 kms et tourne comme une horloge, donne moi ton mail je t'enverrais une ou deux photos. Sinon ton report-essai est superbe ainsi que les photos A+

Par Anonyme

mon mail maxime.petit@ext.mpsa.com

Par Anonyme

Salut copain presta de PSA :D

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire