Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Radar de feu : la peur de l'amende sème le trouble à Aras

Dans Moto / Pratique

Radar de feu : la peur de l'amende sème le trouble à Aras

Le radar de feu rouge ! Quelle belle invention pour forcer les usagers de la route à respecter les carrefours (et ramasser quelques billets au passage). Mais parfois il peut s'en découler des situations chaotiques.


La peur s'empare du conducteur à ce fameux feu rouge et décide qu'il ne bougerait plus lorsque qu'un véhicule prioritaire arrive au niveau de l'intersection (pompier, police) pour ne pas être flashé.


La ville d'Aras (Pas-de-Calais) connait actuellement le problème avec le radar de feu rouge qu'ils ont installé tout récemment sur le boulevard de Strasbourg. Les pompiers sont donc obligés de monter carrément sur les trottoirs pour pouvoir passer.


Pour rappel, être flashé à un feu équivaut à 135 euros d'amende et 4 points en moins. Ca pique ! Pierre-Emmanuel témoigne : « On sait que les pompiers sont derrière, ça klaxonne, mais personne ne bouge. Vu qu'il y a le radar, personne ne veut avancer au feu rouge" ou encore Carine "Si j'ai les pompiers derrière, je ne sais pas comment je vais réagir. Tout le monde est serré au niveau du budget, donc il arrive un moment où on dit stop ! Même s'il y a une ambulance derrière."


De son côté la préfecture du Pas-de-Calais explique que l'on peut prouver sa bonne foi avec les photos prises (mais avant il faut quand même débourser la somme !).


Yvan Boucher, directeur du cabinet du préfet du Pas-de-Calais donne son opinon : " sur 500 infractions, pas une seule fois un véhicule prioritaire n'a été concerné. Ça veut dire que les gens continuent excessivement de franchir les feux rouges, et que dans la quasi-totalité des cas, il n'y a absolument pas de problème avec les véhicules sécuritaires."


En attendant, ce sont les pompiers qui sont le plus lésés dans l'histoire car ils perdent un temps précieux en intervention.


Source Europe 1


Mots clés :

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Arras avec 2 r

Par Anonyme

A Bruxelles, même les ambulances se font flasher... et vous savez quoi... le chauffeur de l'ambulance est condamné:beuh::beuh::beuh:

Par Anonyme

Et si on est le 1er d'une longue file et qu'il faut franchir le feu pour faire avancer le reste de la file pour que les pompiers passent, le directeur du cabinet du préfet il me dit sur la photo comment on peut prouver sa bonne foi?

Par Anonyme

 L'explication de la prefecture ne tient pas la route, ou plutôt est à l'envers du sens civique. "Le problème n'existe pas car il y a peu de flashes réalisés dans les circonstances d'interventions d'urgence" précise-t'il. Le problème abordé n'est pas le bon! Il faudrait poser la question aux conducteurs des pompiers, police, ambulances etc... de savoir combien de fois par jour ils se retrouvent bloqués derrière les autres usagers qui sont coincés par ce radar.  Encore une fois on nous dit que c'est marginal ce type de situation. Ben oui hé, il suffit de lire le texte, tout le monde a peur de ce radar, donc ça bloque et ça flashe pas. Pffff ces directeurs de cabinets... on se demande parfois de quels cabinets ils sortent...

Par Anonyme

 J'ai du mal à comprendre certaines lois. 1/Si tu passes le feu rouge et qu'un véhicule d'urgence est derrière, tu paies 135 euros et tu perds 4 points si tu ne parviens pas à prouver ta bonne foi. 2/Si tu ne passes pas tu bloques une intervention d'urgence et tu payes 90 euros et tu perds quatre points.  Revenons sur le cas 1. Tu passes le feu rouge, tu es flashé, tu paies 135 euros "de consignation" (j'adore ce terme) et si tu parviens à prouver par je ne sais quel moyen ta bonne foi, tu récupères tes 135 euros. Bon, mais que fait l'état de la présomption d'innocence? Tu payes d'abord et après tu dois prouver que tu es innocent? C'est l'envers du dogme de la justice française, à qui il incombe de prouver la culpabilité.  En clair pour les plus fauchés il vaut mieux bloquer le samu ça coûte moins cher, et tant pis pour le type dedans qui se vide de son sang.  Je souhaite  aux concepteurs de cette verbalisation abusive  de se trouver dans le samu à un moment pareil pour mesurer l'ampleur de leur décisions.  Je ne suis pas contre les radars de feu rouge, ils ont leur utilité s'ils parviennent à sauver des vies. Je suis contre ce nouveau détournement des responsabilités à l'encontre des usagers. 

Par Anonyme

Malheureusement, en ce qui me concerne, que ce soit Police, POmpiers, Samu ou autres, s'il y a un radar de feux, je ne bougerai pas !!! Je m'explique : Soit je passe et me fait flasher ???? et, ben voyons, c'est à moi de justifier qu'un service urgent était derrière !!!! (contact avec ambulances, samu, police et autres ???) et pendant ce temps mon PV d'origine à doublé, triplé avec commandement si ce n'est huissier qui fait payer ses services et au pire compte bancaire bloqué (ceci eu égard au temps de réponse des services concernés)    ou soit Je paie une amende pour ne pas avoir facilité le passage et en contestant l'infraction, eu egard aux faits, je suis sur d'avoir gain de cause ! Donc mon choix est fait  Même si mon attitude déplait, mon intérêt prime. Patrick   

Par Anonyme

marrant ces français qui se posent de vraies questions "si pour sauver la vie d'un homme je dois risquer de payer 135€,  laissez moi hésiter ... bon, on va le laisser crever" "mon interêt prime" etc. Nous apprenons donc qu'en france, c'est moins de 135€ pour une vie humaine, c'est pas cher !

Par Anonyme

Ce n'est pas que ça ........ ca, c'est juste la goute d'eau qui fait déborder le vase. On te taxe partout, sans arret ...... et au bout d'un moment, tu n'a plus le choix, à la fin du mois, ces 135€ tu ne les auras pas, et ton banquier en aura rien à foutre si c'était pour saver une vie (peut etre) ou pas, les forces de l'ordre non plus n'en auront rien à faire ......  bref, tout le monde s'en foutra de toi, et te prendra pour un con ....... dans ces cas la, il ne faut peut etre pas s'étonner d'en arriver à de tels raisonnement, comme le fait de ne pas bouger à un feu rouge, meme si une ambulance arrive derrière .....  :bah:

Par Anonyme

@anonyme - 2011-02-24@13:44 Tu m'expliques comment tu fais si tu es avec le permis probattoir ? Je rapelle qu'une infraction de 4 points, c'est 250€ le stage (obligatoire) pour rattraper (peut être) tous les points que tu auras perdus, entre temps interdit de conduire. Tu bosses comment ? tu manges quoi? des cailloux ou du gravier pendant que ton dossier passe M. Dupont qui décidera si tu était en tord ou pas ? C'est pas a nous de choisir, ya des mecs qui sont payés à penser pour la sécurité routiére etc et bah c'est bien une belle connerie les radars au feux rouge.

Par Anonyme

Ils nous ont imposé cette connerie maintenant on va leur imposé la notre. Pour sauver la vie d'une personne on doit en détruire une autre. Il faut qu'ils assument leurs résponsabilités.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire