Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans

Dans Moto / Sport

Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans

Lors de l'ouverture du championnat du monde d'endurance 2009, le retour de Michelin a fait grand bruit. En effet, après de longues années d'absence, le manufacturier Français est revenu en grande force. Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin annonce que ''le projet d'un team aux couleurs de Michelin ne s'est décidé que fin janvier''. Avec l'engagement d'un team permanent du championnat du monde, Michelin compte pouvoir utiliser ces courses d'endurance pour développer de nouveaux pneumatiques. Ainsi, la machine portant le numéro 63 (département du Puy de dôme) est un véritable laboratoire roulant. Présentation de la machine, qui pour sa première sortie au Mans, n'a pas pu rallier l'arrivée suite à de nombreuses avaries.


Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans


L'objet de cette moto est de compléter les test réalisés en interne. ''L'endurance permet de tester les pneumatiques en situation réelle et dans des conditions extrêmes de pilotage et de situations climatiques. On peut rouler sur le sec et sur le mouillé sur un même relai ce qui permet d'engranger le maximum d'informations.'' explique Jean-Philippe Weber. Il ajoute qu'''il n'y a pas mieux que la compétition pour éprouver des pneumatiques. Les séances de test que l'on réalise sont très bien mais il faut aussi aller en compétition''


Pour réaliser ce travail, le team Michelin PRT est composé de 4 techniciens, 3 ingénieurs développement, 3 chronométreurs et 6 mécaniciens. "Mais le plus important, ce sont nos 4 pilotes qui sont rompus à nos procédures de test. William Coste, Hugo Marchand, Josep Monge et Bertrand Stey ont ainsi l'habitude des séances de test que nous réalisons. Il était donc normal qu'ils soient au Mans pour poursuivre ces test.''


Les longs relais de près d'une heure et les changements de conditions météorologique sont autant de paramètre qui vont permettre aux techniciens de recueillir un maximum de données afin de compléter celles des tests effectués en interne par Michelin. Cela permettra également de développer les pneumatiques de compétition de demain et pourquoi pas transférer les technologies utilisées en compétition vers ceux destinés à un usage courant comme le fait Michelin depuis longtemps.


''L'objectif numéro 1 est d'aller au bout des 6 épreuves afin d'obtenir un maximum d'informations. Si une victoire ou un podium viennent se greffer là-dessus, ce sera une gratification, une cerise sur le gateau.''


Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans


Pour enregistrer les données, Michelin se sert d'une Honda CBR 1000 transformée en laboratoire roulant. Equipée de très nombreux capteurs, elle sert à enregistrer un maximum de données qui pourront ensuite être analysé après coup pour optimiser les pneumatiques de demain. On retrouve ainsi pas moins de 6 capteurs infrarouge de température sur la roue avant et 8 sur la roue arrière afin d'avoir en temps réel la température de surface des pneumatiques. De manière très visible, on retrouve également des capteurs de débattements de suspension avant et arrière sans oubliés des capteurs de pressions de freins avant et arrière.


Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans


Moins visible mais tout autant utile pour les ingénieurs, des capteurs de pressions d'air, de vitesse des roues, d'ouverture des gaz ou encore d'angle du guidon sont également enregistrés. Enfin, un GPS donne les informations sur la position de la moto sur le circuit avec sa vitesse ou encore son inclinaison.


Au total, pas moins de 17 pneus ont été utilisé par le Michelin Power Research team :


A l'avant :


  • Slick : 1 pneu médium soft pour le jour et 1 pneu soft pour la nuit
  • Pluie : 1 pneu hard pour une piste humide sans pluie, 1 pneu médium pour une piste mouillé avec pluie constante et 1 pneu soft pour une piste avec des flaques et une forte pluie.
  • Intermédiaire : 1 pneu pour piste avec trace d'humidité, notamment la nuit.

A l'arrière


  • Slick : 3 pneus jours qui sont des variantes médium soft dépendant de la sollicitation de la moto et du pilote et 3 pneus nuit (variante soft)
  • Pluie : 3 pneus de même caractéristique que l'avant
  • Intermédiaire : 1 pneu de même caractéristique que l'avant
  • Qualification : 1 pneu ''3 tours'' pour les qualifications et 1 pneu ''1 tour'' pour la superpôle.

Reportage : Un laboratoire roulant était engagé au 24 H du Mans

Jean-philippe Weber ajoute que ''nous avons aussi proposé au team Austria Racing et à la Honda France n°111 d'utiliser nos pneumatiques et de participer à nos tests. Ceci permettra d'engranger encore plus d'informations sur le ressentie des pilotes. Au total ce sont donc 3 team et 9 pilotes qui auront à cœur de mettre à mal nos pneumatiques.''


Tous ces tests vont permettre à Michelin de toujours progresser technologiquement. Alors après la technologie AST (Asymmetric Technology) associé au système tri-gomme qui permet de disposer de gommes différentes sur la bande de roulement et sur les flans droit et gauche du pneumatique, que nous réserve Michelin ? Surprise mais visiblement, la technologie éprouvée au Mans fonctionne puisque les pneumatiques Michelin sont montés sur la première et la 2e marche du podium.


Portfolio (3 photos)

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

moto trés bien   :bien:

Par Anonyme

Michelin essaye de redorer son blason en mettant le paquet, c'est compréhensible. Mais à l'heure où l'on parle d'économies et de réduction des budgets, Michelin va provoquer la course à l'armement, et l'envolée des budgets. Les décideurs ne devraient ils pas interdire tous ces sytèmes dès maintent avant qu'il ne soit trop tard ?

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire