Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : l'expérimentation de la vidéo-verbalisation

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : l'expérimentation de la vidéo-verbalisation

Rien n'est trop beau pour la sécurité de nos chers concitoyens (et pour piocher au passage quelques deniers). La préfecture de police de Paris va mettre en place une expérimentation de vidéo-verbalisation. Pour faire simple, les forces de l'ordre vont se servir d'une cinquantaine de caméras de surveillance pour repérer et sanctionner les mauvais comportements des usagers de la route à travers la capitale.


C'est en tout 13 axes de circulations qui vont être soumis à des yeux curieux. Stationnements, feux brûlés et circulation dans les voies de bus, tout sera passé au peigne fin. Il existe 1037 caméras déployées sur la capitale. La cinquantaine de caméras réquisitionnées pour la « lutte contre la délinquance à Paris » servira à mettre des amendes (les pv à la volée ça vous rappelle quelque chose ?). La circulation est déjà à l'heure actuelle surveillée, sauf que maintenant vous serez sanctionné en cas d'erreur.


Dans le procédé, un agent assermenté fera la constatation de l'infraction et effectuera un cliché du véhicule en tort. Grâce au centre de Renne, le propriétaire recevra en quelques jours sa contravention directement à la maison. La dite photo sera gardée dans les archives pendant une période de 5 années.


Cette expérience sera menée jusqu'à l'été. Si les résultats sont concluants, le dispositif pourrait être étendu. Pour la préfecture de police, le but est de « fluidifier le trafic » sur les avenues encombrées et non pas de remplir les caisses. En 2012, la capitale recensait moins de 7000 accidents et 39 morts (3,6% en moins par rapport à 2011). C'est dans le bus de faire encore baisser ce chiffre que cette expérience est menée. L'utilisation de la vidéo-verbalisation est un moyen de raccourcir les procédures et être plus efficaces.


Voici la liste et la carte des 13 axes de la capitale mis sous surveillances :


  • les Champs-Élysées,
  • la place Saint-Augustin,
  • l'avenue de l'Opéra,
  • les Grands Boulevards,
  • le boulevard de Sébastopol,
  • la rue de Rivoli,

- le boulevard Saint-Germain,


  • l'avenue Jean-Jaurès,
  • le boulevard Barbès,
  • l'avenue de Clichy,
  • la rue Max Dormoy,
  • la rue de Vaugirard
  • l'avenue du Général Leclerc.

Sécurité routière : l'expérimentation de la vidéo-verbalisation


Pour rappel : « les articles L 121-2 et L 121-3 du code de la route permettent de sanctionner 6 infractions à la sécurité routière sans que l'interception du conducteur soit nécessaire : non-respect des signalisations imposant l'arrêt des véhicules (feu rouge, stop…), non-respect des vitesses maximales autorisées, non-respect des distances de sécurité entre les véhicules, stationnement gênant, usage des voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules comme les bus ou les taxis, non-acquittement des péages. »


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire