Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière: le bilan européen de la mortalité

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: le bilan européen de la mortalité

On a beaucoup parlé de la mortalité routière en France ces dernières semaines. Avec, notamment, le regret d'une inflation inconnue depuis plus de dix ans. Une conjoncture qui a provoqué la crise de nerfs de certains « experts » d'un Conseil national de la sécurité routière qu'ils ont préféré déserté en rase campagne. Mais quelle est la situation de notre verte contrée dans l'ensemble européen ? D'après une récente étude, l'hexagone reste parmi les bons élèves.


La Commission européenne a ainsi publié les chiffres de la mortalité sur les routes et annonce 25 700 morts sur les routes européennes en 2014 (-1% par rapport à 2013). La France se situe dans la moyenne européenne avec 53 morts pour un million d'habitants. Par ailleurs, la baisse du nombre de tués sur les routes des 28 Etats membres de l'Union Européenne ralentit. La France n'est donc pas seule à regretter une hausse de sa mortalité routière. En 2014, 25 700 personnes ont été tuées sur les routes européennes. Cela représente une baisse de seulement 1%, alors que ces deux dernières années, le nombre de tués sur les routes avait diminué de 8% par an.


La France a enregistré 53 morts pour un million d'habitants en 2014 contre 51 en 2013 (+4%). Elle reste néanmoins dans la moyenne européenne qui se maintient à 51 morts pour un million d'habitants. Les bons élèves face à la mortalité sur leurs routes sont : Malte (26 tués pour un million d'habitants), le Royaume-Uni et la Suède (29). A l'inverse, la Lettonie (106), la Roumanie (91) et la Bulgarie (90) enregistrent le plus grand nombre de tués. 


Par ailleurs, entre 2010 et 2014, la Grèce (-36%), l'Espagne (-32%) et le Portugal (-26%) ont connu les plus fortes baisses en termes de nombre de tués sur les routes. Mais ces pays restent parmi les plus accidentogènes.


La Commission européenne a enfin rappellé que, chaque jour, 70 européens perdent encore la vie sur les routes. L'objectif défini par l'UE en 2010 était de réduire de moitié le nombre de tués sur les routes d'ici à 2020, pour passer sous la barre des 16 000 morts. 


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ce qui est assez effarant, c'est la façon dont l'union européenne fixe les choses. Pifométriquement. Il y a tant de morts aujourd'hui sur les routes ? Eh bien fixons comme objectif de le diviser par deux ? Pourquoi, comment, mystère et boule de gomme ! La seule conséquence réelle, c'est qu'on n'a pas fini d'en baver avec des mesures toutes plus répressives les unes que les autres, et probablement parfaitement inutiles, comme on le voit en France. 4200 radars sur les routes, tous plus vicieux les uns que les autres, et pourtant, la mortalité routière est en train de stagner ! Ca fait des années que la politique de sécurité routière est uniquement axée sur la répression. On en voit aujourd'hui les limites. Si l'on veut vraiment faire progresser les choses, il va falloir investir dans la rénovation des infrastructures - et éviter d'en ériger de nouvelles, totalement mortifères, un peu partout sur nos routes et dans nos rues (plots en béton de toute forme, rétrécissement de voies à peine signalés etc). Il va aussi falloir chez nous s'attaquer aux vraies causes (alcool) et pas seulement à celles qui rapportent (vitesse)...

Par Anonyme

Euh, sauf erreur, l'Espagne est mieux placée que nous. A peine plus de mille morts pour 47 millions d'habitants (en France plus de 3000 morts pour 65  millions d'habitants).

Par Anonyme

Euh, sauf erreur, le Botswana est pas mal placé non plus, à peine 3 morts pour 18 conducteurs.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire