Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Phillip Island D.2: Le sélecteur, bourreau de Biaggi

Dans Moto / Sport

Superbike - Phillip Island D.2: Le sélecteur, bourreau de Biaggi

C'est un sélecteur de vitesses cassé durant le tour de lancement de sa Superpole qui a eu raison des ambitions de Max Biaggi dans l'exercice. Un incident qui le prive non seulement de ses légitimes espoirs de bien figurer sur la grille, puisqu'il était détenteur de cinquième chrono dans la seconde séance qualif, mais qui lui complique aussi sérieusement la tâche pour les deux manches de demain pour lesquelles il s'élancera en seizième position.


Sur un tracé de Phillip Island connu pour ne pas faciliter les dépassements, voilà l'Empereur Romain déjà obligé de sortir le grand jeu pour préserver sa place parmi le groupe de tête dans la course au titre.


Superbike - Phillip Island D.2: Le sélecteur, bourreau de Biaggi


« Quelle déception : » lâche Max. « Je comptais bien avoir une bonne position de départ mais mon sélecteur s'est cassé dans mon tour de chauffe de la Superpole. Pour la course, j'ai encore à me décider sur deux types de réglage qui me paraissent bons. »


Les troupes Borciani étaient par ailleurs à peine consolées par la onzième place de Xaus, qui espérait mieux lui aussi : « Il n'y a pas eu accord entre mes réglages et mes pneus et j'ai eu du mal à mener la moto. Mais on va remonter en course car je suis certain de mon set up dans ces conditions. » Demain, le devise des 1098RS noires sera : « chaud devant ! »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire