Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Tuning Scooter : Un travail d'orfèvre

Dans Moto / Loisirs

Tuning Scooter : Un travail d'orfèvre

Chaque année, la petite ville de Sarrebruck, située à quelques kilomètres de la frontière franco-allemande, accueille le meeting du Custom Show. Durant une journée, les plus belles prépas, venues de toute l'Allemagne exhibent leurs carénages rutilants. Cependant de plus en plus de de français viennent admirer le travail de nos voisins d'outre-Rhin, mais aussi exposer leurs scooters.


Certes, le niveau allemand est encore un cran au dessus, mais depuis deux ans, certains tuning français se rapprochent des sommets. Celui que nous allons vous présenter est l'oeuvre d'un jeune allemand :


soigné et appliqué


Chez nous, la victime préférée et clairement désigné pour ce genre d'activité s'appelle le MBK Booster, il n'en est rien chez nos amis allemands. Eux, se penchent surtout sur le cas, des Peugeot Speedfight ou encore MBK Nitro et Yamaha Aerox. Justement, le Nitro que nous avons rencontré n'a plus grand chose à voir avec le modèle d'origine : La face avant ne s'embarrasse plus des feux et laisse apparaître de jolis contours en forme de sourcils. Les coques ont fait l'objet de multiples découpages dont les trous ont été comblés par des grilles d'aération.


Tuning Scooter : Un travail d'orfèvre


Le passage de roue surélevé reçoit deux yeux en amandes parfaitement symétriques. Côté décoration, notre jeune tuneur en herbe a opté pour une couleur flashy, comprenant un orangé et quelques liserés de gris. L'intérieur du tablier accueille uniquement du gris argenté pour parfaire le contraste.


une ossature solide


Le poste de pilotage change avec le passage en mode ''naked''. Pour cela, le guidon, ainsi que la totalité de l'instrumentation d'origine a laissé place à un cintre et une potence street. Le coupe-circuit fait office de coupe-circuit. Déjà musclée à l'origine, la partie-cycle n'évolue pas : On retrouve toujours les jantes de 13 pouces et le système de freinage du modèle d'origine. Seul l'amortisseur arrière change et se pare d'une réhausse pour pouvoir être relier au carter de transmission. Quant à la motorisation, le Nitro embarque toujours le Minarelli, mais se voit doté d'un filtre à air plus volumineux pour augmenter le flux et privilégier l'accélération. Car la pratique du run est fréquente en Allemagne, mais uniquement sur circuit et il est encore et toujours bon de rappeler que ce genre de scooter est formellement interdit sur la route.


Portfolio (3 photos)

Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 i like this scooter (Nitro) and i want to puy this scooter

Par Anonyme

 Wallah Nardin a mouk bebek cé la moto de ma vi !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire