Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Dans Moto / Loisirs

C'est sous un soleil de plomb que s'est déroulée la 25ème édition des Coupes Moto Légende. Grand rendez-vous des amateurs de motos anciennes et classiques, il y avait largement de quoi rassasier les passionnés de belles bécanes, qu'elles soient de route ou de compétition. Coté pilotes, c'est le japonais Takazumi Katayama qui était à l'honneur et visiblement, il a particulièrement apprécié l'accueil qui lui a été réservé par le public. Les clubs ont une nouvelle fois assuré en proposant, comme c'est leur habitude depuis la création des Coupes, du matériel varié et de qualité. La déception sera à mettre au crédit des "partenaires" qui ont particulièrement brillé par leur absence, ainsi qu'à la bourse d'échange particulièrement "tristounette"...

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Les casquettes et la crème solaire étaient indispensables pour participer à cette 25ème édition des Coupes Moto Légende. Avec des températures dignes d'un mois de juillet, les coins à l'ombre, notamment dans l'espace réservé aux clubs, étaient particulièrement prisés par les visiteurs.

Mais il ne fallait pas non plus se laisser aller à musarder dans ces quelques endroits légèrement plus frais tant il y avait de belles machines à (re) découvrir.

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Est-ce le hasard ou un signe annonçant une prochaine révolution? Pas de panique, inutile d'aller faire des provisions pour plusieurs semaines. Nous faisons ici simplement référence à un nombre important de machines dépourvues de l'indéboulonnable fourche télescopique. L'idée ne date pas d'hier et le projet "Géco" (bien actuel, lui), qui fait des piges de temps en temps dans quelques grandes compétitions, semble donner raison à ceux qui y croient dur comme fer (n'est-ce pas Mr Offenstadt?)...

Mais revenons à nos Coupes Moto Légende. Nous disions donc qu'il y avait beaucoup de machines sans fourches. La première que nous avons croisée avec un plaisir non dissimulé est la "But" (ou disons plutôt une des "But") amenée par l'écurie Gérald Motos. Tiens, déjà un projet que l'on doit à Eric Offenstadt. Ici, c'est une 500cc. Même si ce n'est pas sa première apparition à Dijon, la voir en piste est un réel plaisir. Merci à Gérald et à son équipe d'avoir remis sur roues cette machine si particulière.

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

On reste dans la recherche et le développement avec un autre personnage convaincu que l'on peut se passer d'une fourche télescopique: Jean-Bertrand Bruneau. Une exposition était réservée à ces fameuses JBB

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Depuis le début des années soixante-dix, Jean-Bertrand Bruneau, allias "The Dentist", explore à sa façon l'univers technique de la moto. Les aficionados du Championnat du Monde d'Endurance connaissent bien la fameuse "Metiss" qui, avec des moyens dérisoires, se classe régulièrement à des places honorables.

 

Les petites cylindrées ne sont pas oubliées; pour preuve, voici la 125 Revatto que nous vous avons déjà présentée lors du Salon Moto Légende 2010 (on retrouve l'article en cliquant ici).

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Toujours dans le chapitre des expositions, un des box était consacré à la marque Bimota. Là encore, plusieurs modèles de l'enseigne italienne étaient exposés, dont l'incontournable Tesi... dépourvue de fourche télescopique.

 

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Et puis il y avait les 40 ans de la Yamaha 750 TZ D; une bonne occasion pour réunir un maximum de TZ toutes cylindrées confondues . Pour ceux qui auraient la mémoire courte, le constructeur japonais proposait au début des années soixante-dix des motos "compé-client" dénommées TZ. D'abord disponible en 700cc (qui évoluera ensuite en 750cc), des versions 125, 250cc, 350cc et 500cc suivront bientôt. Très recherchées aujourd'hui, elles font encore le bonheur des pilotes engagés en courses de motos classiques, comme par exemple dans le championnat ICGP (International Classic Grands Prix) organisé par Eric Saul.

 

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Le collectionneur italien de MV Agusta, Ubaldo Elli, était un fidèle des Coupes Moto Légende. Il était à la tête d'une collection d'une bonne vingtaine d'autenthiques MV de course. Disparu fin 2016, ses deux fils étaient présents à Dijon avec quelques exemplaires de cette fabuleuse collection.

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Dans les stands situés le long de la ligne droite du circuit, de belles surprises étaient à découvrir, à l'image du box du Team Patrick Plisson qui exposait, entre-autres, une 125 Mondial Championne de France en 1961 aux mains de Benjamin Savoye, et une 250cc identique à celle qui permettra à Sammy Miller de remporter le titre de vice-champion du Monde en 1957.  

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Une fidèle des Coupes Moto Légende; on excusera les échappements "légèrement" plus récents que la machine. 

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

 

Restauration "haut de gamme" pour cette rarissime Alba (pour Albert Baruch); cette 200cc type A23 date de 1923.

Coupes Moto Légende: une édition mi-figue, mi-raisin.

Bon! Les motos, c'est bien, mais s'il n'y a personne pour les piloter... Allez, on tourne la page.

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire