Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact

Dans Moto / Nouveauté

Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact

Difficile pour les amateurs de pièces d'exception de ne pas saliver en parcourant la plaquette commerciale de la BMW HP2 MégaMoto. D'entrée de jeu, le look de l'engin vous donne la chair de poule. De quoi faire naître des vocations de pilote rien qu'en croisant son regard. Plus on la détaille, plus on trépigne d'impatience : monoplace, twin de 1200 cc, cadre treillis, fourche Marzocchi, amorto Ohlins, pot Akrapovic… L'indécence se poursuit jusqu'à son prix, qui dépasse les 18 000 €. Tout laisse penser que l'on a sous les yeux une véritable machine de compétition, à peine sortie du stand. Belle, agressive, exclusive, prête à faire tomber du chrono : ça sent l'arsouille velue à plein nez. L'allemande veut faire parler d'elle, alors donnons lui la parole.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


Même ceux qui sont généralement allergiques au design Motorrad devront reconnaître que la BMW HP2 MégaMoto a une sacrée gueule. Bien dans les tendances du moment, dénuée d'extravagances et d'asymétries bizarroïdes, elle drape ses formes sportives de blanc et bleu, soulignant les couleurs de la marque. Et elle en impose, avec sa selle perchée à 890 mm, elle se donne des airs de grands étalons. Un pur-sang aligné sur la grille de départ de Vincennes, prêt à faire mordre la poussière à tous les canassons qui viendraient s'y frotter.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


L'esprit de compétition se ressent dès qu'on regarde la face avant, avec la tête de fourche bi-ton, la large fourche inversée et le garde boue à fleur de pneu. L'impression est renforcée par le tableau de bord bordé de carbone, calfeutré derrière la tête de fourche, avec deux compteurs analogiques comportant le tachymètre et le compte-tours. L'écran digital est là pour afficher le reste des informations, avec les indicateurs kilométriques, l'horloge, les jauges d'essence et de température moteur, ainsi qu'un indicateur de rapport engagé.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


Par "HP", comprenez "High Performance". Si l'aspect extérieur ne nous avait pas donné assez d'indices, le nom du modèle lève le doute. C'était du zèle, les ambitions de sommets transpirent d'un peu partout sur cette moto : le cadre treillis, les éléments en carbone, les écopes taillées à la serpe, la selle ultra-fine. L'hypermotard de BMW n'a pas l'air là pour tricoter. On se régale à observer le travail apporté sur les lignes des plastiques qui prolongent le réservoir, c'est du beau boulot.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


Et sous l'esthétique sportive, les équipements de la BMW HP2 ne sont pas en reste. Fourche Marzocchi de 45 mm, amortisseur Ohlins, disques de 320 mm ABS avec durits Avia, ligne d'échappement Akrapovic… Liste à laquelle il faut ajouter la capacité infime du réservoir : 13 litres, et l'absence de cale-pieds passagers, uniquement disponibles en option… payante. Et le monobras, ah, le monobras ! Très belle pièce, portant une superbe jante à bâtons en spirale et à l'axe évidé. Oubliés les sorties dominicales avec madame, le confort, le tourisme, la nonchalance. L'HP2 respire la compétition, l'exclusivité et la performance. A la regarder, on pense déjà à la figure blême des copains qui n'en reviendront pas de se faire enfumer par un missile blanc et bleu haut sur pates.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


Proposée à 18 200 €, elle surplombe de loin le tarif de ses concurrentes directes. Est-ce là le prix de la suprématie ? Dans une catégorie de plus en plus disputée, les armes s'affutent et la KTM 990 Supermoto règne toujours en maître sur le chrono. Il faudra que la BMW HP2 dévoile de sacrées aptitudes routières pour prétendre venir l'inquiéter. Sur le papier, la partie cycle semble pouvoir rivaliser. Mais mes souvenirs du flat-twin, déjà essayé sur la R1200S dont il est dérivé, me laisse cependant un peu septique. Il me semble qu'on lui a déjà trop donné de qualificatifs alors qu'on n'est même pas encore monté dessus : filons regagner la route de Cassis pour parler en connaissance de cause.


Essai BMW HP2 MegaMoto - Prise de contact


Portfolio (46 photos)

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'ai une réclamation :ange:. Frédéric Lejeune pilotait une HP2 Sport au dernier DDMT... La HP2 Méga Moto, c'était l'année passée :wink:. Pour le reste, essai et photos :jap:

Par Anonyme

j'ai eu la chance de pouvoir rouler avec cette machine....quelle merveille, le moteur arrache goulument les bras dès les plus bas régimes, le chassis est parfait à l'attaque et la maniabilité exceptionnelle ! Ceux qui pensent qu'un flat BMW est un moteur moux devrait bien essayer ce truc ! et de plus elle est magnifique ! si ce n'était le prix je l'aurais achetée...

Par Anonyme

je précise que la machine essayée était en full (Suisse)

Par Anonyme

Bon report petit Zag , encore une fois ... mais où va t il s'arreter ?????  ;) J'ai pu comparer ce twin (flat) avec le mien (ducati) et malgré mon déficit de cylindrée ( 1000 cm3) le petit ducat' est plus vivant et plaisant que le béhèmeuxxxxx Mais j'ai bien aimé quand meme, bonne partie cycle et elle est superbe .  

Par Anonyme

L'essai a été fait que sur un virage? Les photos en donnent l'impression... Sinon l'essai est bien.

Par Anonyme

Non, en fait, on n'a pas essayé la moto. C'est du pipo tout ça, on a fait la photo dans un studio, sur un fond vert, et on a fait le montage après. Et vu qu'on avait qu'un fond de dispo, ben du coup, c'est toujours le même virage :oops: Mais on est en train de récupérer des photos d'un virage de Belgique là, donc là prochaine fois, on change de décor !!! Youhouuuuu !!! :ddr:

Par Anonyme

probleme modele2008 20000km soupape qui lache roue ar bloquee soit une grosse surprise apres demontage cylindre piston soupapes remplacer tous les paliers de bielle soit  la somme de 3 638.03 de pieces .connaissez vous des personnes ayants les memes problemes merci par avance .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire