Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Honda SH 125i : Des évolutions à tous les étages

Dans Moto / Nouveauté

Essai Honda SH 125i : Des évolutions à tous les étages

Très prisés en Europe du sud et notamment chez nos voisins italiens, les scooters à grandes roues peinent à trouver leurs places sur notre territoire. Il est vrai que l'utilisateur français se penche essentiellement sur l'achat d'un scooter Grand Tourisme, réputé pour leur qualité fonctionnelle. Fort de son expérience, Honda table sur une opération séduction et la livrée 2009 du Honda SHi 125 cm3 bénéficie de nombreuses évolutions esthétiques. Mais au-delà de ce relooking, on notera surtout l'arrivée d'un disque arrière, en lieu et place du tambour.


changements réussis


Dans cette catégorie où 2008 marquait la naissance d'un concurrent sérieux en l'occurrence le Suzuki Sixteen, Honda se devait de réagir afin de rester leader sur ce segment. En 2005, le SH a vu sa motorisation être alimentée par l'injection. En 2009, Honda a mis les petits plats dans les grands avec une remise en forme plutôt réussie et l'adoption d'un système de freinage : La firme japonaise a conservé la ligne générale, tout en y apportant une touche luxueuse. Le faciès accueille une grille d'aération pour l'intégration du radiateur. De part et d'autre, on distingue deux blocs étirés sur le sens de la hauteur regroupants les clignotants et les feux. Les ingénieurs ont également installé un petit pare-brise en guise de protection. D'autres aspects décoratifs sont venus se greffer, puisque deux baguettes en aluminium, portant le logo SH en 3D, ornent le haut des flancs latéraux du carénage. Pour le duo, les passagers pourront profiter d'une paire de repose-pieds escamotables, qui, une fois repliés deviennent une pièce couleur aluminium. Bref, la finition générale demeure d'une très grande qualité.


L'instrumentation se veut également plus rationnelle et agréable à consulter. La planche de bord, tout en rondeur, comprends au centre un imposant compteur de vitesse. Deux autres cadrans se partagent la température du moteur et la jauge à essence. Un témoin de vidange d'huile est également de mise et vous indiquera le moment de passer à la révision.


Contrairement aux scooters GT, les véhicules, dotés de grandes roues ne brillent pas par leur capacité de rangement. Le SH 125i ne dérogent pas à la règle avec la suppression de la boîte à gants (qui d'ailleurs équipait l'ancienne version). L'intérieur du tablier, en total raccord avec le reste de la carrosserie arbore un accroche-sac. Celui-ci est placé assez bas pour l'emport d'un sac de sport. La selle, dont l'ouverture s'effectue au contacteur abrite un minuscule coffre à casque, de quoi y loger un demi-jet ou quelques objets (papiers, téléphone portable). Cependant, le porte-bagage, parfaitement dessiné et se terminant par de solides poignées passager peut recevoir un top-case en option. La contenance oscille entre 35 et 45 litres. Sous le selle, la présence du bouchon de remplissage de carburant, il contient 7,5 litres de carburant et l'ouverture s'effectue à la force des mains. Enfin, le SH repose uniquement ses 127 kg sur une béquille centrale, puisque la béquille latérale est absente du contingent des équipements.


Essai Honda SH 125i : Des évolutions à tous les étages


Portfolio (13 photos)

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

kam taman 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire