Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Peugeot Django 125 Allure : les Vespa en ligne de mire

Dans Moto / Nouveauté

Essai Peugeot Django 125 Allure : les Vespa en ligne de mire

60 ans après la première apparitions des mythiques S55/S57, Peugeot renoue en toute légitimité avec le segment des machines néo-rétrro en commercialisant dans le courant du mois d'octobre le Django. A l'instar des automobiles de la marque au lion, le Django se décline en quatre niveaux de finition (Héritage, Evasion, Sport et Allure) et deux motorisations 50 et 125. Si la version de petite cylindrée n'apparaîtra qu'au printemps 2015, focus sur la déclinaison Allure, la mieux équipée mais aussi la plus chère.


Exposé lors des différentes vitrines européennes l'an dernier (Milan et Paris) et initialement prévu tout début septembre, le Django a vu son arrivée repoussée. Aujourd'hui, le marché des scooters néo-rétro représente 2/3 du parc de deux roues motorisés. Sur ce segment, la France se hisse à la quatrième place loin derrière l'Italie qui pèse à elle seule 34 % des volumes. Parallèlement, Peugeot Scooters annonce clairement ses objectifs en terme de ventes, puisque la firme française prévoit d'écouler 2000 unités en 2015 et affiche clairement son ambition de venir concurrencer les Vespa Primavera et Sprint. Réalité ou utopie ? quelques éléments de réponse à travers cet essai réalisé dans les rues de Paris.


Essai Peugeot Django 125 Allure : les Vespa en ligne de mire


Portfolio (27 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire