Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Shoei XR1100 : inspiré du haut de gamme.

Dans Moto / Equipement

Essai Shoei XR1100 : inspiré du haut de gamme.

… 800, 900, 1000. Le XR 1100 a la lourde tache de succéder au best-seller des ventes chez Shoei et pour ce faire, la marque du soleil levant a eu du pain sur la planche… ou plutôt du sushi sur le riz. Essai.


Ultra populaire le XR 1000 n'était pas pour autant exempt de tout reproche, conscient des faiblesses de son casque sport- touring, Shoei révise sa copie et nous présente non pas une amélioration mais bel et bien un nouveau casque.


Reprenant la conception de son grand frère le X-Spirit II (pour retrouver son essai, c'est ici), le XR1100 en reprend non seulement sa forme plus ovale mais aussi ses mousses de joue plus couvrantes et plus englobantes sur leur partie inférieure.


INSPIRE DU X-SPIRIT II


Plus hautes, plus larges avec une plus grande superficie, les mousses de joue du nouveau Shoei n'ont plus grand-chose à voir avec celles du XR1000.


Essai Shoei XR1100 : inspiré du haut de gamme.


Pas plus épaisse que celles de son prédécesseur, la nouvelle garniture interne recule et descend plus bas tout en étant plus enfermante afin de limiter au mieux les entrées d'air non voulu.


Essai Shoei XR1100 : inspiré du haut de gamme.


Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça marche. Plus rien à voir avec son devancier qui est relégué instantanément au vestiaire. Attention, le XR1100 est certes plus silencieux mais aussi très aéré et ces ventilations gros débit se payeront côté sonorité.


DU FOOT AU RUGBY


Courte et ronde, l'embase du XR1000 laisse sa place à un intégral beaucoup plus ovale et beaucoup plus long. Résultat, le chapeau offre plus de place au niveau de la mâchoire.


Facile à enfiler, le Shoei se positionne bien immédiatement en offrant un bon dégagement aux oreilles, avec de surcroît un emplacement spécifique pour l'oreillette d'un intercom sans aucune incidence point de vue confort interne, déjà bien aidé par une qualité de mousse douce exempte de toute critique. Les motards à lunettes ne se plaindront pas non plus de ce casque qui accepte le port de montures sans se venger en les tortdant.


Et côté finition interne, le XR1100 ne craint aucunement la concurrence : entièrement démontable jusqu'au cache jugulaire, la désolidarisation en vue d'un lavage se fait instinctivement. Il en sera de même pour la remise en l'état initial. De bonne qualité, les pressions plastiques et autres douilles au niveau du front ne laissent aucun doute sur leur durée de vie.


CW-1


Tout comme le X-Spirit II, le XR1100 hérite du nouvel écran et Pinlock plus couvrant de 30% toujours aussi efficaces. Dégageant le champ de vision, ce dernier joue son rôle à la perfection sans pourtant croiser le regard du motard.


Certes beaucoup moins pratique que par le passé pour les changements d'écran, le nouveau kit platine plaque parfaitement l'écran sur le joint à lèvre silicone pour une bonne étanchéité de l'ensemble. Rien à redire.


Autre grand point fort de la marque, le crantage de l'écran au nombre de 7 permettant un ajustement aux petits oignons… un exemple hélas pas toujours suivi par la concurrence à mon plus grand regret ! A ça s'ajoute deux positions supplémentaires via un curseur placé à gauche, facile d'utilisation, permettant de bloquer l'écran en position fermée ou au contraire de permettre le passage d'un filet d'air… rien à redire, c'est on ne peut plus complet.


Essai Shoei XR1100 : inspiré du haut de gamme.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

"LES ÉLÉMENTS SE DÉCHAÎNES" Ouch!!!

Par Anonyme

Quid du bruit?

Par Anonyme

 Super casque. un vraie évolution par rapport au xr1000

Par Anonyme

Tres deçu de ce casque . Beaucoup plus bruyant que mon "vieux" suomi (abrutissant lors de long trajet autoroutier) , un coup de "gel" au niveau du crane par temps froid . Manque de realisme de la part de beaucoup de test ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire