Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik

Dans Moto / Nouveauté

Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik

Le lundi 20 novembre 2006 est à marquer d'une pierre blanche. C'est en effet ce jour-là que j'ai eu le privilège d'être le premier à réaliser quelques tours de roues avec le nouveau trike de chez Side-bike : le Celtik. Certes, il ne s'agit pas d'un véritable essai routier (il n'est pas encore passé par l'homologation) mais d'une courte prise en main. Le prototype présenté lors du salon de Paris l'année dernière n'a roulé que très confidentiellement mais là, j'ai eu l'honneur de chevaucher ce qui sera le modèle de série.


Le premier contact visuel est tout aussi impressionnant que celui que j'ai eu lors de l'essai du Zeus. Le Celtik ne ressemble à rien d'autre dans la production actuelle. L'image que j'avais d'un trike était un engin plein de chrome avec une conduite au ras du sol les pieds en avant. Avec le Celtik, il n'en est rien.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Le train avant est confié à une idée encore jamais vue. Il n'y a pas de fourche comme sur un trike classique mais une sorte de mono-bras relié à un amortisseur directement fixé sur le cadre. Les tubes qui composent le système sont tout en arrondis. L'effet de masse est ainsi adouci par ces lignes courbées. L'arrière est beaucoup plus classique. Seule particularité, les 2 roues arrières sont directrices afin d'assurer un meilleur guidage.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Le poste de pilotage du Celtik se rapproche énormément de celui d'une moto. On est assis bien droit comme dans un fauteuil. La selle est très confortable. Le guidon est énorme et comporte tous les commodos nécessaires à la conduite du trike. Manque quand même le levier de frein et d'embrayage. En effet, la boîte de vitesses est automatique mais peut aussi être utilisée en mode séquentiel. Le freinage est actionné par une unique pédale disponible au pied droit. Côté motorisation,, le Celtik est équipé du même moteur que le Zeus, à savoir celui de la 206 S 16 développant 137 Cv. De quoi emmener facilement les 550 kg de l'engin.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Il est maintenant temps de commencer les choses sérieuses. Gilles, un des deux carrossiers, m'explique le fonctionnement de la boite auto : garder le pied sur le frein, passer en mode « roulage » et lâcher le frein. Le trike avance tout seul. Une fois les infos bien acquises, je mets le moteur en route. Le son qui me résonne dans les oreilles est magnifique : rauque mais pas trop fort. Malheureusement le pot n'est pas encore finalisé et il ne passera pas l'homologation, dommage. Je fais très attention à garder le pied sur le frein et j'enclenche la boite en mode auto. Aucun à-coup ne se fait sentir. Je relâche doucement le frein et le Celtik avance tout doucement.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Voilà, je peux le dire maintenant : il s'agit d'une exclusivité mondiale. Le trike de série n'a encore jamais roulé dans des mains étrangères à Side-Bike. J'avoue ne pas être très à l'aise. C'est que je n'ai pas le droit à l'erreur. J'ai entre les mains le modèle qui servira à homologuer le Celtik en vue de sa future commercialisation. Bon d'accord je suis sur le parking de Side-bike mais quand même. Et puis je n'ai pas le droit d'aller sur la route, c'est pas homologué (excuse en bois quand tu nous tiens).


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Arrivé au bout du parking, j'actionne le grand guidon. Le trike prend le virage sans souci. Par contre, il faudra être assez grand pour pouvoir braquer à fond. Je suis comme dans un fauteuil pour attaquer un nouveau trajet. J'accélère un peu et le moteur prend tout de suite les tours sans broncher. On sent que cela tracte vraiment comme il faut. La boite auto gère très bien les passages de vitesse. Je n'ai rien d'autre à faire que de tourner la poignée et appuyer sur l'unique pédale de frein. C'est super facile.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


Et heureusement car il y a une chose à penser. Je ne suis pas sur une moto et il faut faire attention au gabarit. Le Celtik mesure 1m76 de large. C'est qu'il ne faudrait pas accrocher un trottoir ou une voiture présente sur le parking. Après quelques tours je suis vraiment conquis par l'engin.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


La facilité de conduite est exemplaire. Le moteur et la boite font très bien leur travail. Cela n'a rien à voir avec les autres engins existants. C'est idéal pour les balades tranquilles en famille. Le Celtik est équipé d'une selle deux places modulable en trois places par basculement du dossier passager. Il est certain que les regards se tourneront tous sur le passage de cet engin hors normes et résolument futuriste. Il ne faut surtout pas acheter ce trike pour la performance mais plutôt pour le design (personnellement, j'aime bien) et la balade. D'autant que les 340 litres du coffre permettent de partir loin à plusieurs.


Exclusivité Caradisiac : les premiers tours de roue du Celtik


La commercialisation est prévue pour le premier semestre 2007 pour un tarif qui sera compris entre 23.000 et 30.000 €. Il sera accessible avec le permis A ou B.


Soyez sûr que le blog sera là pour les premiers essais routiers une fois le certificat d'homologation en poche. A suivre.


Portfolio (9 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire