Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

La bourse.

Dans Moto / Loisirs

La bourse.

A l'extérieur du salon, le temps clément de ce samedi matin permettait de déambuler tranquillement dans les allées de la bourse.


Bien évidemment, compte tenu que nous sommes dans une manifestation à la base destinée aux amateurs de voitures anciennes, il est logique que l'on trouve une majorité de pièces pour cette catégorie de véhicules. Mais en cherchant un peu, on trouvait quelques deux roues.


La bourse.


Tout d'abord, il y avait cette petite 125cc Alcyon servant de présentoir à pare-chocs tout en tenant compagnie à une mobylette et à un cadre de solex. Proposée aux alentours de 500 €, voici un bon choix pour qui veut se lancer dans la restauration d'une « populaire » française des années cinquante.


La bourse.


Restons dans les 1/8 de litre de cylindrée, avec ces deux machines proposées un peu plus loin. Tout d'abord, une Honda 125 CBN qui ne demandera qu'un peu d'essence pour être opérationnelle. 1000 € pour ce petit mono japonais on ne peut plus économique à l'usage, cela reste raisonnable.


La bourse.


C'est également le prix demandé par ce même vendeur pour une beaucoup moins courante 125 Benelli type 2C du début des années soixante-dix.


Certes, la petite italienne demandera quelques frais de restauration, mais le modèle reste intéressant pour les amateurs du genre.


La bourse.


Très à la mode en ce moment, le Solex ; sur la bourse, vous n'aviez que l'embarras du choix. Du modèle sans moteur déjà vu plus haut à cette brochette de « bicyclette qui roule toute seule », il y en avait pour tous les gouts. Et pour les pièces, vous trouviez même des pièces neuves (voir page pros de ce dossier).


La bourse.


Puisque nous sommes dans les solex, je vous ai gardé le meilleur pour la fin : voici un micron proposée à … 2500 € !!! Et comme le vendeur ne recule devant rien, il demande 1000 € de plus pour ce cyclo pliable de marque Stella fabriqué à Nantes au milieu des années soixante.


La bourse.


Revenons à des choses plus raisonnable avec ce peu courant Racer à moteur Le Martinet, 750 €, dont une version différente à propulseur Le Poulain était exposée sur le stand du club des Pétar'Ardentes Domontoises.


La bourse.


Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire