Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)

Dans Moto / Equipement

Avec leur puissance exponentielle et leur look de plus en plus agressif les roadsters sont certes des armes pour la route mais aussi de véritables engins de torture pour vos cervicales. La solution: l'adoption d'un saute-vent. Nous avons essayé pour vous la solution proposée par Ermax.

Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)

Pour rivaliser avec le restant de la production actuelle Suzuki propose un roadster de moyenne cylindrée retravaillé. Arrivé en concession cette année le GSX-S 750 (ici en essai) mise sur une facilité d'utilisation faisant de lui une machine capable d'affronter le quotidien avec un moteur hérité de la GSXR 750 de 2005 qui ne manque pas de souffle et des suspensions progressives qui font correctement leur boulot.

Facile à prendre en main, le sept et demi manque quelque peu de protection comme nombre de roadsters. Pour remédier à cette faiblesse rien de mieux qu'un saute-vent. Pour ne rien perdre de l'agressivité de la machine c'est du côté de chez Ermax que nous avons pioché dans le catalogue.

EASY

Comme à son habitude le sudiste ne fait pas dans l'approximatif et propose un package complet qui ne demandera pas plus de 15 minutes pour être monté. Mode d'emploi, entretoises, support ABS, visserie tout y est pour vous faciliter la life. Rien à redire Ermax restera toujours Ermax avec des accessoires qui n'auront d'adaptable que le nom. C'est bien fait, bien découpé, bien ajusté... on apprécie! Il ne vous restera plus qu'à choisir dans la palette de couleur (8 au choix) pour trouver la vôtre. Nous avons opté pour une version noir foncé qui lui va plutôt bien.

Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)
Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)
Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)

DE LA PROTECTION ET DU LOOK

Bien entendu ce que l'on attend en premier de ce type d'accessoire c'est un gain en protection afin de limiter la fatigue sans pour autant altérer le comportement de la moto dû à la résistance au vent après greffe de la plaque de plexi, et en second lieu peaufiner le design de la machine... à moins que ça ne soit l'inverse...

Quoi qu’il en soit Ermax ne fera pas de hiérarchie dans le choix et comblera tout le monde avec un saute-vent soigné qui prendra son rôle de protection au sérieux. Face à la configuration d'origine le comportement du roadster se bonifie lorsque le rythme s'endiablise avec un train avant moins flou autour des 115 km/ h. Avant il fallait se planquer derrière le spoiler Suzuki pour espérer un semblant de protection, c'est désormais de l'histoire ancienne. Bonne nouvelle les 30 cm de protection auront une réelle efficacité sur le pilote, même de grande taille (plus d'1m80) qui, après plus 300 kilomètres mixant départementales, routes de montage et autoroute ressentira une réelle différence de fatigue. Reste comme inconnue la déviation de la pluie... introuvable ces derniers mois!

Saute-vent Ermax Sport: l'essai (Suzuki GSX-S 750)

BILAN

Simple et efficace, le saute-vent Ermax Sport ne fera pas de votre GSX-S 750 une routière mais il offrira une réelle protection. Confort de conduite en hausse tout en limitant le côté flou de l'avant à une certaine vitesse le saute-vent complètera également le design de l'ensemble. Une valeur sûre en somme qui ne craindra ni les moustiques ni la concurrence...

 

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire