Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Motos de collection : entre investissement et passion

Dans Conseils assurance Moto

, mis à jour

Acheter une moto de collection est une décision avant tout guidée par la passion. Mais sachez que ce marché, en pleine expansion depuis le début des années 2000, peut constituer un placement et vous permettre de réaliser une jolie plus-value à la revente. Voici quelques conseils 100 % collector !

Motos de collection : entre investissement et passion

Si acheter une voiture d’occasion relève autant du coup de cœur que de l’investissement, jeter son dévolu sur une moto ancienne revient clairement à donner une autre dimension à sa passion. Il existe bien des raisons de céder à la tentation : certains craquent pour un deux-roues vu au cinéma ou admiré dans leur jeunesse, d’autres sont attirés par un style vintage… Avec des clients aussi bien jeunes et urbains que motards chevronnés, le marché de la moto de collection se porte bien.

À chaque moto de collection son prix !
 

Une moto de collection, c’est-à-dire ayant été mise en circulation depuis au moins 30 ans, n’est pas nécessairement coûteuse : il est possible de s’en procurer une pour quelques milliers d’euros seulement. Acquérir une « youngtimer », à savoir une moto contemporaine postérieure aux années 70, ne vous coûtera par exemple qu’entre 2 000 et 8 000 euros en moyenne. Pourtant, sa valeur a de grandes chances d’augmenter avec les années, voire doubler au bout d’une décennie si le modèle voit sa cote monter en flèche.

Mais le prix de certaines motos de collection peut se révéler bien plus élevé. Si elles ont appartenu à un pilote de course ou remporté des trophées, par exemple. De même, acheter une moto ayant appartenu à une célébrité a un impact sur le prix. Et pour rêver un peu, sachez que les motos les plus chères se négocient elles à plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d’euros pour une Brough Superior d’avant-guerre ou une Henderson Four de… 1912 !

Moto de collection : un investissement en argent, mais aussi en temps !


Toutefois, seule une minorité d’acquéreurs sont uniquement motivés par la perspective alléchante d’une belle plus-value à la revente. La majorité sont des passionnés disposant de solides compétences mécaniques qui leur permettront d’entretenir leur moto de collection eux-mêmes.

Pour un premier achat, il est recommandé de jeter son dévolu sur les modèles des années 60 et 70 : ils ont l’avantage d’être bon marché et en bon état de marche. Ainsi, le marché de la moto de collection regorge de japonaises fiables et abordables, même si vous devrez faire attention au coût des pièces de rechange, qui ne sont parfois plus produites par les constructeurs. Un problème que vous n’aurez pas avec les américaines de cette époque : des pièces de rechange abondantes, mais d’une qualité parfois variable. Renseignez-vous bien en amont ! Enfin, les anciennes motos européennes ont pour elles le charme et l’audace esthétique, mais demeurent souvent plus coûteuses à l’achat.

Vous l’aurez compris, il faut du temps et de la patience pour se lancer dans l’aventure, qui constituera une belle occasion de prendre du plaisir lors de road trips d’exception et de mettre les mains dans le cambouis. Ne négligez pas le coût des pièces de rechange, souvent élevé en ce qui concerne les pièces d’origine des constructeurs. Heureusement, salons dédiés et sites en ligne permettent aux collectionneurs de vendre et s’échanger les pièces nécessaires à un coût plus raisonnable.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire