Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai PGO Libra 125 cm3 : Le renouveau de la marque

Dans Moto / Nouveauté

Essai PGO Libra 125 cm3 : Le renouveau de la marque

Encore trop marginalisé sur notre territoire, PGO s'affirme pourtant comme la troisième force asiatique avec Sym et Kymco. Le constructeur taiwanais jouit d'un SAV costaud avec environ 300 distributeurs. Ancré à la 22è place sur le marché, PGO a réagit avec l'élargissement de son champ d'action grâce à la signature d'un partenariat avec les centres Norauto. 2010 s'annonce faste avec l'arrivée de deux nouveaux scooters : Le X-Hot et le Libra. En attendant le X-Hot, nous avons pu tester le Libra dans sa version 125 cm3...


Nouveau venu sur le segment des scooters compacts urbains, Le Libra devient le fleuron de la gamme PGO et son but est de faire oublier le T-Rex, dont la production s'arrête. Lancé en 1995, le T-Rex avait séduit 1500 personnes. Concernant le Libra, l'importateur nous confiait qu'un objectif de 100 unités vendues par an était envisageable.


compact et bien doté


Essai PGO Libra 125 cm3 : Le renouveau de la marque


L'anatomie du Libra se veut plus consensuel et nettement plus compact que le T-Rex. En effet, le Libra rend 25 cm de long par rapport à son prédécesseur et plus svelte de 5 kg (105 kg). L'habillage, couleur titanium, comporte une jolie face avant reprenant quelques codes esthétiques de certains scooters déjà présents sur ce segment, ainsi qu'une paire de clignotants intégrés. Les plastiques, de bonnes qualités, s'ajustent correctement et le niveau de finition demeure satisfaisant. Côté équipement, le Libra rassure par une dotation fournie sans être pléthorique : Le tableau de bord, mêlant une lecture analogique (compte-tours) et digitale, regroupant un tachymètre, une jauge à essence. Seule une montre manque à l'appel. Outre le blocage du neiman au contacteur, le Libra bénéficie du système breveté PGO antivol : Ce système comporte un volet anti-effraction que l'on peut actionner grâce à une clé ''antivol''. Tout comme ses compatriotes taiwanais, le Libra opte pour un réservoir sur le côté, facilitant le remplissage à la pompe. L'éjection s'effectue au moyen du contacteur.


Essai PGO Libra 125 cm3 : Le renouveau de la marque


Au chapitre des rangements, le Libra n'atteint pas des sommets mais propose un volume global acceptable pour sa catégorie. D'abord, l'utilisateur pourra compter sur un coffre. Ce dernier libère un espace pouvant contenir un simple casque jet à écran. Toutefois, la possibilité de logement se multiplie, d'abord, grâce au vide-poche ouvert, et placé sur le tablier (Téléphone portable, paire de lunette...), mais aussi par le plancher-plat. PGO apporte un important détail avec un filet ''toile d'araignée'', livré de série, permettant l'attache d'objet de part et d'autre du plancher via des attaches. Très pratique, mais surtout très sécurisant. En parallèle, le Libra dispose en option d'un porte-bagage spécifique pouvant accueillir un top-case.


Motorisation revue


Essai PGO Libra 125 cm3 : Le renouveau de la marque


En terme de motorisation, le Libra hérite du bloc moteur autrefois monté sur le T-Rex. Il s'agit du monocylindre 4 Temps, 2 soupapes, placé à l'horizontal sous le cadre tubulaire. Mais cette fois, il revendique un système d'alimentation à injection Keihin. Cette alimentation optimise le rendement du moteur et diminue les émissions polluantes. Ce bloc reçoit également un tout nouveau piston dit ''longue durée''. Développé par la NASA, ce piston reprend un traitement haute température, améliorant sa longévité, mais sa position requiert un rodage plus approfondi avant de délivrer sa puissance maximale.


Portfolio (23 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire