Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Honda VT 750 Shadow C2B: Une prise en main évidente

Dans Moto / Nouveauté

Honda VT 750 Shadow C2B:  Une prise en main évidente

Avec la nouvelle VT 750 C2B Shadow, Honda se place dans le secteur des customs de moyenne cylindrée et lance un pavé « japonais » dans la mare en revendiquant clairement son intention d'aller jouer sur les plates-bandes du constructeur de Milwaukee, à savoir Harley-Davidson. Nouvelle ligne, nouvelle définition technique, la Black Shadow a-t-elle tous les arguments pour aller se frotter aux standards de la catégorie ? C'est ce que nous avons voulu savoir en la testant sur une semaine complète. Un essai de longue durée qui nous a montré des aspects bien différents en fonction des situations rencontrées. Ne vous impatientez pas, je vous emmène avec moi pour un road trip bien senti !


Honda VT 750 Shadow C2B:  Une prise en main évidente


Une prise en main évidente

Dotée d'une assise assez basse de 65 cm, la prise en main du petit custom se fait sans aucune difficulté. Posée sur sa béquille, elle frime dans sa robe noire graphite et fait ressortir son double échappement latéral. Première interrogation : ou met-on la clef ? Ma passagère d'un jour me fait remarquer que le contacteur est placé sur le coté gauche en retrait du twin.


Honda VT 750 Shadow C2B:  Une prise en main évidente


Ok ! Pas super pratique d'emblée, d'autant qu'il faut tourner la clef vers l'arrière pour démarrer alors que la logique voudrait qu'on la pousse...point de détail, je le concède. Cependant, à la longue et assis sur la moto, ça énerve ! Allez, contact. Le V-twin de 745 cm3 s'ébroue dans un son pour le moins flatteur et les coups de gaz pour chauffer la mécanique laisse entrevoir un charme qui ne laisse pas indifférent. Les commandes tombent naturellement sous les doigts et la position « zizi rider» que je redoutais n'est pas si contraignante grâce à l'adoption d'un guidon wishbone cintré sur l'avant qui permet aux bras de ne pas être trop tendus. Les repose-pieds offrent pour leur part un confort également appréciable où sélecteur et frein n'imposent pas une torture à vos chevilles. En fait, on est sur une Honda. Comme à la maison en moins de temps qu'il ne faut pour le penser !


Portfolio (23 photos)

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Merci Norbert pour cet essai. Moi a choisir, j'opterais plutot pour un sportster.

Par Anonyme

T a rien compris!!!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire