Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Il y a 10 ans : une saison exceptionnelle pour "Bobol"

Dans Moto / Sport

Il y a 10 ans : une saison exceptionnelle pour "Bobol"

Il y a un an, on fêtait le dixième anniversaire du titre de Sébastien Tortelli en championnat du monde 250cc sur Caradisiac Moto. Aujourd'hui c'est au tour de Frédéric Bolley de vivre la même histoire. Dix ans se sont écoulés depuis le sacre de « Bobol » en septembre 1999. Une saison de bonheur qu'il partage avec vous en revenant sur ce qui est le plus beau souvenir de sa carrière.


Un aboutissement après plus de dix ans de motocross en parcourant le monde pour décrocher le titre suprême. On commence donc par un rappel de la saison 1999 avant une interview exclusive du champion qui revient pour Caradisiac Moto sur son titre.


En 1998, Sébastien Tortelli remporte le titre de champion du monde face à Stefan Everts. Le français devient le troisième pilote tricolore à remporter ce titre après Jean-Michel Bayle et Jacky Vimond. Tortelli part aux Etats-Unis en 1999 avec un contrat Honda dans la poche, on pense donc que Stefan Everts n'aura pas de concurrence en mondial. Et ceci est sans compter sur son équipier chez Honda Radson, Fred Bolley. En course de pré-saison à Beaucaire, Everts se déchire les ligaments croisés au genou droit laissant Bolley seul pilote du team.


La pression est grande et les adversaires de taille. Chez Kawasaki De Groot, Marnicq Bervoets et Pit Beirer prennent la place de Tortelli. Tous deux sont là pour une seule chose…le titre. Mais des nouveaux sont également présents lors de cette saison 1999, David Vuillemin, qui monte de la 125cc mais aussi Ryan Hugues. L'américain a signé un contrat avec Honda Pamo (ancien team de Beirer) et espère bien venir chercher les européens sur leurs terres comme l'avait essayé Tallon Volhand quelques années auparavant.


Il y a 10 ans : une saison exceptionnelle pour "Bobol"


Dès l'entame du championnat à Talavera en Espagne, Bolley montre à ses adversaires qu'il sera présent en signant deux victoires. Un trio se détache rapidement au championnat avec, en compagnie de Bolley, Bervoets et Beirer. Le gang des « B… » trustent les podiums en laissant les miettes à Vuillemin, Hugues et Maschio. Trop irréguliers, ses trois derniers pilotes ne pourront se mêler à la lutte pour le titre même si David ne finira pas loin au final. Les grand-prix s'enchainent et arrive la mi-saison où Marnicq Bervoets lâche prise au championnat après plusieurs chutes et des blessures à répétition. Il reste donc deux pilotes seulement pour le graal, Fred Bolley et Pit Beirer.


Les duels entre les deux hommes sont rugueux à l'image du GP au Luxemburg mais grâce à une régularité exemplaire, Bolley remonte 46 points en quelques courses et arrive même aux USA pour la finale avec 19 points d'avance.


Ce grand-prix restera certainement longtemps dans la mémoire de Bolley qui obtient son premier titre de champion du monde avant de remettre cela l'année suivante face à Mickael « Rocket » Pichon. Pour « Bobol », ce premier titre est une consécration qui restera longtemps gravée dans ses mémoires....


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire