Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Le point dans les championnats

Dans Moto / Sport

Moto GP: Le point dans les championnats

C'est la mi-saison dans la saison de l'élite de la vitesse moto et pour fêter ça elle s'offre une petite trêve estivale jusqu'au 15 août, où elle retournera au taff du côté de Brno. L'occasion de faire un point sur ses championnats, du Moto GP qui a pris ses quartiers d'été après avoir jouté à Laguna Seca, au Moto 2 en passant par le GP125 deux catégories qui font farniente depuis déjà l'issue du Grand Prix d'Allemagne.


Il ne faut pas être grand clerc pour prédire le futur titre mondial d'un Jorge Lorenzo qui a un boulevard d'avance au général. Pendant que les autres se blessent, font des erreurs ou souffrent techniquement, le pilote Yamaha trace impitoyablement sa route en ne faisant pas le moindre écart. Six victoires en neuf Grands Prix et série à poursuivre, la campagne du Majorquin prend de plus en plus des airs de marche triomphale.


En Moto 2, c'est Toni Elias qui petit à petit bâti son titre, celui de la rédemption. Viré du Moto GP, il montre qu'il a les capacités pour y retourner en livrant un parcours plein d'intelligence et de ténacité. Lorsqu'il peut gagner il saisit l'opportunité, sinon il joue placé et reste à l'écart des mauvais coups qui sont légion dans ce chaud et compact peloton. A ce stade, on se contentera chez les Français d'une victoire de Jules Cluzel, aussi talentueux qu'inconstant, et des progrès continuent de Mike Di Meglio, qui marque des points depuis le passage au châssis Suter, mais reste bien loin du niveau de son équipier Julian Simon.


Le GP125, enfin, s'annonce comme l'année Derbi qui est la cerise sur le gâteau d'une année sportive décidément espagnole. Marquez a pris la taille patron depuis qu'il a ouvert son compteur de victoires. Il les enfile comme des perles sous les yeux impuissants d'Espargaro. Les Français survivent avec Zarco et Masbou, tandis que les Italiens ont été effacés des tablettes. L'ère ibérique en Grand Prix est parti pour durer.


Classement Moto GP:


1 Jorge LORENZO Yamaha SPA 210


2 Dani PEDROSA Honda SPA 138


3 Andrea DOVIZIOSO Honda ITA 115


4 Casey STONER Ducati AUS 103


5 Valentino ROSSI Yamaha ITA 90


6 Nicky HAYDEN Ducati USA 89


7 Ben SPIES Yamaha USA 77


8 Randy DE PUNIET Honda FRA 69


9 Marco MELANDRI Honda ITA 53


10 Marco SIMONCELLI Honda ITA 49


11 Colin EDWARDS Yamaha USA 48


12 Hector BARBERA Ducati SPA 41


13 Loris CAPIROSSI Suzuki ITA 36


14 Mika KALLIO Ducati FIN 31


15 Aleix ESPARGARO Ducati SPA 28


16 Alvaro BAUTISTA Suzuki SPA 25


17 Hiroshi AOYAMA Honda JPN 18


18 Alex DE ANGELIS Honda RSM 8


19 Roger Lee HAYDEN Honda USA 5


20 Kousuke AKIYOSHI Honda JPN 4


21 Wataru YOSHIKAWA Yamaha JPN 1


Classement Moto 2:


1 Toni ELIAS Moriwaki SPA 136


2 Thomas LUTHI Moriwaki SWI 94


3 Andrea IANNONE Speed Up ITA 90


4 Julian SIMON Suter SPA 77


5 Shoya TOMIZAWA Suter JPN 76


6 Simone CORSI Motobi ITA 65


7 Jules CLUZEL Suter FRA 61


8 Yuki TAKAHASHI Tech 3 JPN 52


9 Gabor TALMACSI Speed Up HUN 52


10 Sergio GADEA Pons Kalex SPA 47


Classement GP125:


1 Marc MARQUEZ Derbi SPA 157


2 Pol ESPARGARO Derbi SPA 131


3 Nicolas TEROL Aprilia SPA 118


4 Bradley SMITH Aprilia GBR 105


5 Tomoyoshi KOYAMA Aprilia JPN 77


6 Sandro CORTESE Derbi GER 76


7 Efren VAZQUEZ Derbi SPA 68


8 Esteve RABAT Aprilia SPA 63


9 Randy KRUMMENACHER Aprilia SWI 63


10 Johann ZARCO Aprilia FRA 55


11 Danny WEBB Aprilia GBR 48


12 Alberto MONCAYO Aprilia SPA 25


13 Jonas FOLGER Aprilia GER 23


14 Alexis MASBOU Aprilia FRA 20


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire