Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

Dans Moto / Equipement

Si Kellermann reste encore discret en France, le fabricant allemand s'est forgé un nom au cours de plus de 25 années synonymes de nombreuses innovations, de brevets mondiaux et d'une qualité haut de gamme. Pour y voir plus clair nous avons essayé le Bullet 1000 dans sa version Extreme.

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

Pour faire simple la gamme de l'allemand se compose de quatre familles: Micro, Atto, Bullet et BL. Si Kellermann propose le plus petit clignotant homologué au monde c'est un modèle plus basique que nous avons décidé de tester: le Bullet 1000 dans sa version Extreme, comprenez la version standard qui n'aura pour but que de jouer le rôle de clignotant à la différence des déclinaisons PL combinant feux de jour ou encore DF mixant feux arrière et feux de stop. Certes la base mais incontestablement en mode haut de gamme tout de même.

RECETTE À L'ALLEMANDE

Pour s'imposer dans l'hexagone, Kellermann opte pour une recette simple mais bigrement efficace: proposer des accessoires qualitatifs, lookés, au design original sans tomber dans le farfelu le tout en répondant aux normes européennes indispensables (une attestation peut-être demandée sur le site lors de l'achat) pour rouler en règle... la combinaison gagnante en somme à un bémol près: le prix... plutôt élitiste. 90 euros l'unité soit 180 euros la paire, un tarif qui ne sera pas de toutes les bourses.

Pour vous mettre dans l'ambiance le germanique soigne sa copie dès l'emballage avec un packaging façon écrin, pas le moindre doute le premium est de rigueur. L'atmosphère haut de gamme continue une fois le Bullet 1000 déballé avec ses 127 grammes (poids unitaire vérifié) de matos bien ficelé. L'alluminium est ici de rigueur, on ne s'en plaindra pas le moins du monde!

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

Pour une finition plus soignée le fabricant propose en option des platines de montage (9,95 euros la paire) à la finition tout aussi soignée permettant d'habiller les trous de montage des éléments d'origine. Pas de problème l'emboitement sera parfait sur la Ducati 888 d'essai. L'assemblage ne posera aucune difficulté.

Pour mémoire, selon la directive européenne, la distance obligatoire minimale entre les clignotants doit être de 240 mm à l’avant et 180 mm à l’arrière. Nous sommes dans les clous.

MONTAGE

Si le montage n'est pas insurmontable il imposera quelques connaissances électriques ainsi que le plus grand soin pour éviter court-jus et pétage de fusible. L'opération par un professionnel est donc recommandée. Damien, issu de l'École de la Performance à Nogaro (KDM autos/ motos dans les environs de Nice (Contes)) sera en charge du montage.

PASSAGE DE RELAIS

Afin d'avoir une bonne compatibilité de l'ensemble (moto/ clignotants avant et arrière) il sera impératif de monter un relais. Ultra compact ce dernier demandera de la connaissance technique et un peu de matos... comme un voltmètre par exemple ou encore un fer à souder.

Remplacement des éléments d'origine par les Bullet, pour la connectique nous mettrons deux cosses identiques à l'origine histoire de pourvoir remettre la moto dans sa version originale si on le désir. L'affaire se complique pour le relais R1 d'autant plus que nous faisons le montage à l'aveugle (comprenez sans revue technique histoire de nous rendre compte des difficultés que vous pouvez renconter lors de l'assemblage).

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai
Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

Nous travaillerons sur le faisceau directement. Après avoir fait une épisure de la gaine nous cherchons avec un pique-fil et un voltmètre un "+" après contact (12 volts lors que l'on met le contact et 0 volt une fois la clef en position off) puis nous partons à la recherche du fil reliant le commodo des clignotants (fil central entre celui qui actionne le cligno gauche et celui qui actionne le cligno droit). Notons que la revue technique de la moto identifie les connectiques demandées.

Réaliser les deux branchements après avoir dénudé les dits fils, vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble après avoir enlevé la centrale clignotant d'origine. Tout fonctionne? Parfait il ne vous reste plus qu'à faire une soudure pour une meilleure fiabilité et une bonne durée dans le temps. Le boitier R1 est si compact qu'il prendra place après greffe dans la gaine du faisceau électrique qui sera au final scotché pour l'étanchéité.

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

Notons que vous pouvez opter pour une centrale clignotant issue d'un autre catalogue, comme chez Bihr qui propose des éléments qui se brancheront entre les clignotants et le faisceau d'origine via des broches... simple, efficace.

Une fois le branchement fait que donne le clignotant? Outre l'aspect soigné de l'ensemble le rendu lumineux est sans reproche avec une puissance qui sera vue sans aucune difficulté... impossible de faire la moindre critique. Top.

Clignotant homologué Kellermann Bullet 1000 (Extreme): l'essai

BILAN

Si le relais demande quelques connaissances, le montage ne sera pas impossible pour qui a quelques connaissances électriques. Si ce n'est pas le cas, pas de stress optez pour une autre option plus pratique. Ceci étant dit Kellermann fabrique des clignotants et c'est sur ce point que la marque excelle. Kellermann propose du haut de gamme tant au niveau de la finition que de la luminosité qui seront toutes deux sans reproche faisant passer vos clignots d'origine pour des lucioles en fin de vie. La sécurité est au rendez-vous. Du top matos un point c'est tout!

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire