Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Comparatif - Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650 : à la poursuite du Diamant bleu

Dans Moto / Nouveauté

Elles affichent toutes deux 650 dans leur nom, mais le font de manière totalement opposée. Deux philosophies, deux ergonomies, deux motorisations et deux agréments parfaitement distincts, voici ce que proposent les deux roadsters qui s'affrontent aujourd'hui pour chasser la MT-07 : la Kawasaki Z650 et la Honda CB 650 R.

Comparatif - Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650 : à la poursuite du Diamant bleu

Crédit photos: Benoît Lafontaine

La star des ventes MT07, diamant brut et brutal de Yamaha, n'ayant pu se joindre au comparatif pour des raisons d'agenda (elle est très prise), nous retrouvons de bon matin ses deux challengers : la Z650 et la CB650 R. Toutes deux sorties plus récemment que la Yam', elles s'opposent en tout point.

Si techniquement et visuellement la Z650 récemment renouvelée se rapproche de la moto au diapason, avec un calage moteur différent et un propulseur né bien plus tôt, mais régulièrement mis à jour, celle qui porte des ailes sur le réservoir en est très éloignée, tant physiquement qu'architecturalement parlant.

Disons pour commencer que la CB est mue par un moteur 4 cylindres. Un élément au look on ne peut plus travaillé, digne héritier des lignées roadsterosportives de la gamme. On apprécie immédiatement la qualité de la ligne d'échappement parfaitement parallèle, et l'aspect très présent du bloc-moteur, assurément point d'orgue du développement visuel.

Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Un style incomparable. L'ergonomie va de pair avec la ligne. C'est efficace, sans chichi, et ça renforce les sensations.
Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
4 cylindres, 70 ou 35 kW et une bonne dose de caractère.
Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Ligne parfaite, ou presque. La signature de la CB650 R.

Comapratif Honda CB650 R - Kawasaki Z650En position basse, sous le moteur et légèrement déporté, il offre une sonorité feutrée en bas, sportive en haut. Un régal.

Le style Neo Sport Café privilégie une ligne pure, sobre, relevée par des écopes tranchantes et tranchées et par un optique rond du meilleur effet. Immédiatement, cette CB650 R apparaît plus suave et plus cossue que la Z650. Pour autant, nous allons le voir, elle n'est pas privée de caractère, loin s'en faut.

Déjà, la puissance annoncée de 95,1 CV (70 kW), soit la plus élevée des deux, donne le ton de ce comparatif. La Z650, elle, affiche 68 CV (50,2 kW), soit 27,1 de moins... Une valeur de puissance à rapprocher du poids tous pleins faits, largement en la faveur de la Z650. Celle-ci ne pèse que 187 kg, soit 25 de moins que la Honda, affichée à 202 kg. Lorsque l'on parle de rapport poids puissance, l'un n'est pas bien loin de l'autre, donc.

On le devine dès à présent, le match des motorisations ne devrait pas être à l'avantage de la Z. Quoique, nous allons le voir les bonnes surprises sont au rendez-vous dans ces deux écoles !

Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650

Les niveaux de finition sont aux standards (très élevés) du Japon, même si la CB est produite en Thaïlande, rappelons-le ! Les plastiques sont cela dit plus présents sur la Z, dont l'esthétique travaillée met en avant des formes caractéristiques. De fait, la Honda apparaît plus léchée toute drapée d'un rien qui l'habille, apportant une impression totalement différente en matière de qualité perçue et d'ambiance à bord. L'explication est simple à trouver dans un premier temps: le tarif des deux n'est pas le même.

Dans les faits, la CB650 R est facturée 7 999 €, soit 700 € de plus que la Z. Normalement proposée à 7 299 €, la nouveauté 2020 est actuellement remisée de 200 €. Elle est donc affichée à 7 099 € pour la version de base, contre 7 199 € / 7 399 € pour la version SE à cadre vert. Un cadre périmétrique tubulaire du meilleur effet, en comparaison avec le très sobre cadre diamant acier de petite section de la CB. Pour impressionner, le Sugomi se pose là, et ça marche.

Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Sugomi, quand tu nous tiens. Le style reconnaissable entre tous de la lignée Z est présent, revendiqué et assumé.
Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Serpentesque, non ? On est bien sur un bi, et qui cause fort ! L'échappement est expressif et assez libre. Sympa.
Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Il a su évoluer depuis sa sortie, et parvient à passer Euro5. Le bicylindre vertical est toujours là. Expressif.

Comapratif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Ceci est un Z, la signature arrière de la lignée. Comme vous le voyez, la bavette arrière est inefficace à souhait…

Du coup, les matériaux employés sur la Honda contre-balancent et affichent plus de noblesse. Noblesse, c'est bien là le mot : la CB650 R se veut et se montre plus aristocratique, mais pas bégueule pour autant. Elle nous fait l'éloge de la sobriété, là où la Z650 perpétue le style organique cher à la lignée Z. En résultent une ligne plus agressive, plus tendue et un arrière pointant vers le ciel en signant d'un Z de LEDs. Des LEDs présents à tous les niveaux pour les optiques de nos protagonistes À côté, la rouge se pose et elle se pose même là, du haut de sa maturité et de sa volonté de plaire aux amateurs d'ancienne comme aux amoureux de modernité. Un bel équilibre, moins clivant que le look Z.

La Kawasaki, une moto à la ligne bien plus alambiquée. Plus élancée, plus dynamique, elle paraît toujours agressive, plus tranchante et plus tranchée, là où la Honda se montre plus sobre de ligne et d'habillage, et également plus épurée. La qualité Honda est là, même si elle propose aux conducteurs une ergonomie moins naturelle, en adéquation avec le choix esthétique opéré. On privilégie ici les appuis sur l'avant, une selle plus plate et à l'arcade plus biseautée, ainsi qu'une posture plus basculée et un feeling du train directeur renforcé, là où la Z650 met immédiatement et instinctivement à l'aise et pour longtemps.

Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650

Du fait d'un réservoir moins relevé et plus long, le poste de pilotage  de la CB650 R est court, tandis que le guidon bas tend les bras tout en les écartant bien davantage que sur la Verte. La Z650 propose également un maintien important au niveau des lombaires. Sa selle bi-poste bénéficie en effet d'une assise passager très en hauteur, constituant un dosseret conducteur.

L'une comme l'autre font cela dit l'impasse sur les poignées passager externes à proprement parler. Les mains des duettistes devront trouver accroche sous la coque ou sur le conducteur. La CB propose cela dit un décroché et un matériau spécifique dans le dessin de la coque arrière. Une coque échancrée et prévue pour servir de point d'accroche. Des poignées, donc, mais discrètes et intégrées. La prise est bonne et l'emplacement bien trouvé.

Et sous la selle, que retrouve-t-on ? Peu de place et moins de logeabilité chez Kawasaki que sur sa concurrente du jour. Plus pratique, la CB650 R ? Pas sur tous les points, comme en témoignent les commandes à la main. Pas de prise USB "sous la main", justement et pas de chichi non plus, on est sur des motos dénudées, mais pas dénuées d'intérêt. 

Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Peu de place, mais une bonne accessibilité.
Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
De la place pour un U et un peu plus. Avantage CB !

Comparatif Honda CB650 R - Kawasaki Z650
Quand on vous dit que le guidon de la CB650 R est bas et plat ! Celui de la Z650 est bien plus agréable de prime abord.

Le toucher des leviers de frein et d'embrayage est totalement différent. Notre préférence va au ressenti des éléments Honda. Un toucher plus suave et plus précis, même si le levier d'embrayage Kawasaki est réglable en écartement. Il reste "à l'ancienne" de look et peu valorisant, même si plus appréciable pour les plus petits doigts. La souplesse du levier est au rendez-vous sur les deux. En parlant de réglage, justement, la suspension n'a rien d'extraordinaire sur les modèles en présence.

Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
Chez Kawasaki, c'est le levier d'embrayage qui est réglable. On vous avait prévenus, ce n'est pas le levier le plus sexy de la production. La commande est à la fois ferme d'attaque et souple par la suite. 

Chez Honda, c'est l'antipatinage qui peut être désactivé. Les petites mains n'ont qu'à s'en remettre à l'embrayage souple et doux, mais au levier à écartement fixe. On ne peut pas tout avoir non plus. Dommage.

Chez les deux protagonistes, l'embrayage est assisté en le couple réduit lors du rétrogradage. Les amateurs de frein moteur apprécieront.
Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650

Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
C'est joli, bien fini, mais ce n'est pas plus réglable que sur la Kawa. À l'arrière, seule la pré contrainte peu être réglée.
Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650

La fourche ne propose aucun ajustement, tandis que l'on peut uniquement jouer sur la pré contrainte de l'amortisseur arrière. Pas de quoi se réjouir, même si l'on est sur des milieux de gamme. Ces amortissements ont intérêt à bien faire leur boulot : on n'y pourra rien changer ! De fait, on apprécie le supplément visuel apporté par la fourche inversée de la CB650 R. Celle-ci est en théorie plus rigide et donc bénéfique au guidage de la moto.

Les étriers Nissin, à fixation radiale, sur la Honda, sont standards sur la Z. On le ressent dès la première activation du levier droit. Ça n'a rien de poudre aux yeux, et tant mieux. L'ABS est bien entendu de série sur les deux modèles. Il est d'ailleurs non déconnectable. D'autant moins que la Z650 s'affiche comme Euro 5 Ready, ce qui implique de le garder constamment actif.

La dotation de chacune des protagonistes se différencie principalement au niveau de l'électronique. Si Kawasaki vise un public connecté au travers de son instrumentation TFT moderne et Bluetooth compatible, Honda a pour sa part choisi une instrumentation de bord aussi sobre et classieuse qu'elle peut être complète et lisible. C'est petit, ça a de l'impact, et ça colle à l'esprit de la moto. Chez Kawasaki, c'est plus gai, plus coloré, et tout aussi complet au niveau des informations affichées de base.

Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
Comparatif Honda CB650 R Vs Kawasaki Z650
En haut, le bloc de la Z650. C'est géant, c'est joli, c'est complet et en plus, c'est connectable à votre smartphone via Bluetooth et l'application Rideology. En bas, c'est beau, c'est sobre, et ça se pilote depuis le guidon. Deux écoles. 

La CB650 R se rattrape au moyen d'une assistance complémentaire à son ABS : un contrôle de traction absent chez son adversaire. Un élément désactivable en un coup d'index. De quoi convaincre le plus grand nombre. Et nous n'allons pas tarder à a voir, si le choix Kawa relève du gadget utile (déport de navigation, consultation de messages, et log des informations), celui de Honda s'avère pertinent et prometteur pour les plus audacieux : anti patiner, c'est quand même bon pour le moral, parfois.

Et si on essayait ça ? Il est tombé des déluges d'eau ces derniers jours et les routes n'ont pas fini de sécher que nous profitons d'un rayon de soleil, entre deux averses pour mener à bien ce comparatif. Rendez-vous dans le Yvelines, sur de petites routes des plus agréables, et juste avant que la grêle ne nous rattrape…

Portfolio (80 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dans de nombreux essais précédents, la Honda se voyait reprocher ses vibrations, réellement désagréables, à partir de la mi-régime....

Donc plus de vibrations maintenant ?

Par

Les vibrations sont toujours présentes, mais à relativiser. Elles sont largement supportables dans le cadre d'une utilisation quotidienne ou sur toute. Après, quand on n'aime pas que cela chatouille..

.

Que veut-on aujourd'hui ? Du caractère et des sensations ou du tout feutré, du tout doux ? On a vu pire en matière de vibrations, et on s'y fait sans problème, selon moi.

A régime constant, les vibrations sont peut-être sensibles, mais les mi régimes, en 6, c'est déjà de l'autoroute...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire