Publi info

2. Essai - Peugeot Pulsion 125 : compacité et efficacité !

Essai Peugeot Fusion 125

Deux versions du Pulsion nous attendent devant le lieu de la conférence de presse dédiée à la nouveauté Peugeot Motocycle 2019. En plein cœur de Paris, non loin de la Place de la Bastille bien calme en cette période de vacances scolaires et de travaux. Paris, une zone pour l’instant encore fréquentable pour les deux roues motorisés… Nous découvrons le Pulsion RS, version sportive à guidon nu, bulle sport et coloris Bleu/blanc, ainsi que le très classieux Allure, avec sa bulle GT, son style plus classique et surtout un superbe coloris bordeaux. Tous deux sont équipés du dispositif i-Connect et proposés au tarif de 4 699 €. La version Active, non « câblée » Bluetooth et non équipable ultérieurement, est proposée à 4 299 €, soit un tarif des plus avantageux pour les moins geeks d’entre nous.

Pour autant, la fonctionnalité de guidage et de prévisualisation des messages et appels peut être pertinente, pour peu que l’on parvienne à s’y retrouver dans les indications fournies sur le bloc TFT. En effet, une fois l’application installée sur le smartphone et celui-ci configuré, connecté et l’itinéraire planifié, on le place dans le vide-poches gauche où il peut être alimenté par la prise USB (ou sur un support adéquat), et l’on s’en remet aux raccourcis affichés sur l’écran. En l’absence de plan affiché (alors qu’il l’est sur l’appli), on surveille flèches, chiffres (pour les sorties de rond-point et distances) et noms de rues. La réactivité est correcte, et l’emplacement satisfaisant. On quitte cela dit la route des yeux pour lire, malgré l'affirmation de Peugeot revendiquant un affichage "tête haute" cher à l'automobile.

Essai Peugeot Fusion 125
L'arrière peut paraître imposant. Pour autant, on apprécie les volumes du Pulsion et sa signature visuelle LED. Racé !

Pour information, il n’est aucunement possible d’agir sur le guidage ou les messages lorsque l’on est en route. Par mesure de sécurité (ou de simplicité), il faut s'arrêter pour tout reconfigurer. À ce titre, l’application Peugeot ne proposait pas encore de maintenir l’affichage du smartphone allumé lors de l’utilisation de la navigation. Dommage pour ce qui est de se guider avec un plan ! Par contre, il est possible de paramétrer l’affichage, et de bénéficier des informations en temps réel sur « les données de performances et de - consummation - », comme le dit texto Peugeot sur le site de présentation de son Pulsion. La consummation, réellement ? Même si l’on est bien sur un moteur thermique, le syndrome Notre Dame aurait-il frappé là aussi ? La consommation nous semble plus appropriée. Blague à part, l’instrumentation est exhaustive et les informations complètes et bien présentes. Facilement consultable depuis le bouton approprié situé au guidon.
Aurions-nous connecté notre propre téléphone que nous aurions « vu » l’avoir perdu en cours de route, faute d’avoir suffisamment refermé une poche de blouson. L’occasion de constater qu’il aura fallu près de 15 km au dit Huawei P20 Pro pour aller tâter du bitume autoroutier. Vive le vide-poches ! Quant à celui du Pulsion, dommage qu'il ne soit pas plus cossu à l'intérieur cela dit. Du coup, pardonnez l'absence de photos de détail "maison", elles sont dans un téléphone HS...

Essai Peugeot Fusion 125
Gabarit compact et vivacité sont les maîtres mots pour cet Urbain GT premier du nom. Le Pulsion est agréable et facile à emmener. Le train avant reste très léger, tout comme la direction. L'alliance des deux mondes GT et Urbain est bien là. 

Passons donc sur ce guidage GPS et concentrons-nous sur le guidage du scooter. Alerte, le Pulsion réagit à la moindre impulsion sur son guidon cintré et serré. Il apparaît même très vif, tourne très court, se révélant un véritable furet dans un flot de circulation pourtant dense. À la manière d’un 50, le confort en plus, et bien entendu le coffre moteur supplémentaire, la Pulsion se fraye sans encombre un chemin. Onctueuse, la motorisation met certes un peu de temps à embrayer au démarrage, permettant de conserver une douceur bienvenue, mais une fois qu’elle est en action, on apprécie la transmission par courroie très discrète et la qualité de la connexion avec la poignée des gaz. Peugeot connaît assurément son affaire. Pour des accélérations plus vives, il conviendra de garder le moteur dans les tours, aux environs de 4 000 pour être précis, anticiper les démarrages ou encore tourner énergiquement la poignée. La force est en tout cas présente, comme nous le pré sentions et, pour peu que l'on soit un peu énervé, il n'est pas rare de partir devant d'autres 125 ou même MP3 aux feux. Comme quoi le ressenti peut être trompeur !

Essai Peugeot Fusion 125
Le Pulsion offre la possibilité de déplier sommairement les jambes. Agréable et utile. 
Essai Peugeot Fusion 125
En position "ville", les jambes sont bien placées et suffisamment protégées.

 

 

Le Pulsion se base sur une partie cycle entièrement nouvelle et très urbaine dans l’âme. On apprécie cependant la bonne stabilité apportée par la position de conduite et par l’équilibre général du scooter. Certes, il reste sensible de la direction, mais on conserve généralement le cap fixé et l’autoroute n’est pas à craindre. Sur un axe périurbain limité à 110, on pourra dépasser la valeur maximale, mais inutile d’espérer atteindre le 130. Passé les 100/110 km/h compteur, le Pulsion met davantage de temps à reprendre et il atteint tranquillement sa vitesse maximale située aux alentours de 124 km/h compteur lors de cet essai. Du moins dans des conditions favorables. Oubliez le vent de face et les grosses montées et prenez votre « mal » en patience. On apprécie ici la protection générale du scooter, suffisante pour épargner la peine et les gouttes de pluie, tandis que les jambes nous sont apparues dans un relatif abri. Même avec la bulle courte et étroite de la version RS, nous avons apprécié le niveau de déflexion apporté.

Avec sa signature visuelle propre et ses éclairages à LED, dont les feux de jour, le Pulsion en impose visuellement, tout autant qu'il en impose physiquement pour un scooter "urbain". Son poids reste relativement insensible en matière de maniement, il contribue même à une bonne stabilité générale lors des évolutions. Certes, le Pulsion ne propose pas de contrôle de traction, mais il dispose d'un excellent freinage que nous avons apprécié à de multiples reprises. La réponse aux leviers est bien proportionnée et on apprécie immédiatement le freinage couplé. L'ABS, pour sa part, se montre très discret et fort bien maîtrisé, y compris en cas d'adhérence précaire comme c'était le cas lors de notre essai. Niveau confort d'utilisation, le Pulsion est donc dans le haut du classement. Et niveau confort tout court ? Disons que la position de conduite est agréable sur de petits et moyens trajets et que les suspensions ne sont pas trop sèches. Le toucher de route est agréable, tandis que passer sur les pavés ne fait ressortir aucun souci particulier d'amortissement. En conclusion, le Pulsion est un très bon compagnon au quotidien.

Portfolio (15 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vivement un comparatif avec a concurrence directe, Honda Forza en tête :bien:

Un comparatif avec son frère Citystar ne serait pas mal non plus :jap:

Par

J'attendais beaucoup de ce scooter, mais c'est vite retombé..... J'ai le Citystar 125 RS Powermotion, et bien franchement je ne changerai pas! Sur ce Pulsion: même moteur que le Citystar, plusieurs éléments repris du Citystar et surtout 15kg de plus que le Citystar..... Et cela pour 1000€ de plus??? Alors oui le design et l'écran TFT améliore grandement ce scooter, mais est-ce que ça les vaut??? Pour ma part malheureusement non. Et couloir faire un comparatif de ce scooter au FORZA ou X-MAX n'a pas lieu d'être pour ma part (le PULSION gagnerait pour son écran TFT connecté, mais cela s'arrête là), car HONDA et YAMAHA sont loin devant les autres! Merci en tous les cas à CARADISIAC pour ce test super complet!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire