Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nembo 32, une troisième version est prête

Dans Moto / Nouveauté

Voilà près de dix ans que le projet Nembo 32 a été lancé. Conçue à la main par Daniele Sabatini, la moto trois cylindres de 1 814 cm3 détonne par son moteur disposé à l’envers par rapport à un moteur traditionnel. Le designer italien vient d’en présenter une troisième version, et s’appuie toujours sur le crowdfunding pour continuer son développement.

Le prototype est prêt selon son fondateur, Daniele Sabatini.
Le prototype est prêt selon son fondateur, Daniele Sabatini.

Nom de code : Nembo 32 Type 3 Provocator. La troisième version de la machine imaginée par Daniele Sabatini continue de proposer un moteur inversé refroidi par air et huile : il est disposé à l'envers par rapport à un moteur conventionnel, c'est-à-dire avec le carter, la boîte de vitesses et le vilebrequin au-dessus et les cylindres en dessous. Déjà capable de sortir 140 chevaux, son créateur envisage même d’en tirer jusqu’à 180 chevaux.

L’idée directrice de Sabatini depuis le début du projet est de proposer un roadster avec un centre de gravité plus bas pour gagner en agilité et en traction en utilisant également le moteur comme élément porteur pour à la fois alléger la moto (160 kg), et la rendre plus compacte. L’admission se fait par l’avant, et les collecteurs sortent par l’arrière. Ils sont ainsi plus courts et directs. L’amortisseur arrière est également directement fixé sur le bras oscillant.

L'amortisseur repose sur le bras oscillant.
L'amortisseur repose sur le bras oscillant.

A l’avant, une grille protège les trois LED faisant office de phare.

Fabriqué et développé grâce au crowdfunding, le prototype Nembo 32 (pour 3 cylindres/2 litres), troisième du nom évolue encore et toujours. Si les images de cette nouvelle mouture ne sont que numériques, Sabatini confirme que le proto est construit, et n’attend désormais que les fonds pour le transformer en moto de série.  

Le moteur inversé est également porteur.
Le moteur inversé est également porteur.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca n'engendre pas de problème, de disposer le haut moteur en bas ?

Et l'échappement à l'arrière ?

En somme, pourquoi personne ne le fait ?

Par

En réponse à JackNess

Ca n'engendre pas de problème, de disposer le haut moteur en bas ?

Et l'échappement à l'arrière ?

En somme, pourquoi personne ne le fait ?

En effet. Je m'interroge pour le haut moteur passé en bas et réciproquement. Par contre, pour les collecteurs, il doit y avoir moyen de les faire sortir par l'arrière et ainsi raccourcir ces tubes pas toujours très beaux... A moins que le châssis tubulaire ou poutre ne permettent pas d'avoir assez de place.

Par

En réponse à jroule75

En effet. Je m'interroge pour le haut moteur passé en bas et réciproquement. Par contre, pour les collecteurs, il doit y avoir moyen de les faire sortir par l'arrière et ainsi raccourcir ces tubes pas toujours très beaux... A moins que le châssis tubulaire ou poutre ne permettent pas d'avoir assez de place.

rien que pour la maintenance ( dépose de la culasse, etc) ça paraît compliqué!

Par

En réponse à JackNess

Ca n'engendre pas de problème, de disposer le haut moteur en bas ?

Et l'échappement à l'arrière ?

En somme, pourquoi personne ne le fait ?

Ça ne serait pas pour que le centre de gravité soit le plus bas possible ?

Je me suis aussi toujours demandé pourquoi les admissions se faisaient derrière et échappement à l'avant... Disposition injection et admission d'air plus aisé peut être.... :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire