Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vol de moto : comment s’en prémunir efficacement ?

Dans Conseils assurance Moto

, mis à jour

Le vol de moto est une (triste) réalité, mais pas une fatalité ! En suivant quelques conseils simples et de bon sens, vous pouvez considérablement réduire les risques d’enlèvement ou de bike-jacking. Pour que votre moto reste durablement en votre possession !

Vol de moto : comment s’en prémunir efficacement ?

Le saviez-vous ? Entre septembre 2014 et août 2015, la police et la gendarmerie nationale ont enregistré pas moins de 57 699 vols de deux-roues dans notre pays : un chiffre qui représente 13,5 % des vols de véhicules à moteur ! Ces dernières années, on retrouve parmi les modèles les plus prisés des malfrats la Yamaha T-Max, indétrônable numéro 1 en la matière, les Triumph Street Triple (650 et 1050) et la Kawazaki Z750. Mais quelle que soit la moto que vous possédez, l’important… c’est de bien de la protéger !

Le mobilier urbain, votre nouveau copain !
 

Dans une majorité de vols, la moto est embarquée dans une fourgonnette ou un camion : c’est ce que l’on appelle le vol par enlèvement. Si vous garez votre moto dans la rue, il est donc essentiel de l’attacher aussi souvent que possible à un point fixe, idéalement du mobilier urbain. Cela obligera les voleurs à détruire l’antivol avant de pouvoir enlever votre deux-roues : chronophage et pas très discret !

La meilleure option ? Les arceaux moto métalliques installés dans les zones de stationnement dédiées : outre leur solidité, ils sont souvent situés dans des zones passantes ou éclairées, même de nuit. À défaut, poteaux et barrières feront l’affaire, même s’il est important de respecter les règles de stationnement de votre commune.

U, NF, SRA, FFMC : ces lettres peuvent sauver votre moto…
 

L’antivol en « U » est considéré par les motards interrogés par l’Observatoire du Vol de Moto comme le dispositif le plus efficace pour protéger sa moto, loin devant la chaîne ou le bloque disque. Notre conseil : attachez votre U de préférence sur la roue avant de manière à ce qu’il prenne un bâton de roue et les deux fourreaux de fourche.

À l’heure d’acheter un antivol, ne faites confiance qu’aux produits portant la mention « certifié NF, recommandé FFMC » ou « classe SRA ». Premièrement, ils sont les plus résistants. Deuxièmement, ils sont reconnus par les assurances. Troisièmement, vous aurez l’esprit tranquille !

Redoublez de vigilance… et d’équipements de protection !
 

Associer un « U » et un bloque disque aura un effet dissuasif sur les voleurs. Coupler « U » et alarme devrait vous offrira une garantie supérieure encore ! Il vous est enfin possible de disposer d’un système de géolocalisation après vol. Son efficacité est réelle, mais encore faut-il que les voleurs ignorent que votre moto en est dotée. Par exemple, Yamaha a arrêté en 2014 à équiper de série ses T-Max avec un système de géolocalisation : les voleurs le cherchaient systématiquement pour le désactiver.


Bike-jacking : faire preuve de vigilance à l’arrêt

Le bike-jacking ne représenterait que 2 % des vols de moto. Une proportion faible, mais une possibilité qu’il ne faut pas entièrement écarter. La vigilance sera alors votre meilleure alliée lorsque vous êtes à l’arrêt : surveillez votre environnement, placez-vous au milieu de la chaussée et gardez une vitesse enclenchée au cas où !

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire