Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Yamaha MT-07 Vs Triumph Trident 660 : l'eau et le feu

Dans Moto / Nouveauté

Boostant la catégorie des roadsters de moyenne cylindrée, la MT-07 et la Trident font-elles jeu égal ? L'une est aussi turbulente que l'autre peut être ronde, mais toutes deux ont un sacré tempérament. Avec laquelle serez-vous le plus dans votre élément ?

Comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07

Faut-il encore présenter la MT-07 ? Revue en 2021, passée à Euro 5 en même temps qu'elle adopte un optique novateur et original, elle n'a de cesse de séduire le plus grand nombre, comme en témoigne sa 2ème place sur le podium des meilleures ventes moto au premier semestre 2021. Elle est d'ailleurs la meilleure vente moto et gros cube, le Honda Forza 125 occupant la première marche. Et la Trident 660 ? Elle occupait alors la 27 ème place. On ne peut pas dire qu'elle soit une menace pour l'instant, mais il faut se méfier de l'eau qui dort, comme l'on dit. Surtout lorsque le constructeur a du mal à fournir !

Nous avons eu le plaisir de faire s'affronter les deux motos et ce duel n'a eu de cesse de nous surprendre, tout comme la météo capricieuse. Résultat ? Un reportage photo tombé à l'eau (au sens propre) et l'obligation de vous proposer des statiques réalisées à l'abri tout en reprenant les photos d'action réalisées lors du lancement de ces deux motos. Ne vous formalisez pas, outre un roulage de plus de 500 km avec les deux protagonistes, la Triumph a même eu droit à une session privilégiée sur le circuit routier de Montlhéry (91), lors d'un stage de perfectionnement proposé par Easy Monneret. Histoire de voir ce qu'elle avait à proposer. Et dans ce contexte, elle nous a offert un sacré panorama de ses possibilités.

La Trident n'a encore rien à défendre et tout à prouver. Tout fraîchement sortie et déjà bien vendue (850 unités en juillet 2021), au point de manquer en/aux concessions, elle n'a pas besoin de ces atours pour imposer sa présence. Ses volumes s'en chargent, qui lui donnent une classe naturelle et universelle. Elle plaît autant aux hommes qu'aux femmes, et rien ne laisse présager de son potentiel. Un agent secret, donc.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07

MT-07 Vs Trident 660 : deux écoles, deux styles

Esthétiquement, difficile de faire plus différent que ces deux-là. L'une joue la carte d'une modernité futuriste là où l'autre se veut intemporelle et plus discrète. Quoi que. On peut se faire remarquer d'autre manière que celle choisie par Yamaha pour la mouture 2020 de sa MT-07. Si celle-ci propose des lignes acérées évoquant les sportives de la marque, la Trident dispose d'un classicisme rondouillet et une élégance rare dans la catégorie, hormis chez Honda, avec la CB 650 R. Chez Yamaha, on la verrait presque s'opposer à une XSR 700, plus "posée" visuellement que la turbulente MT. La britannique est une sorte de James Bond en smoking (elle fait d'ailleurs partie du casting du prochain 007), surtout dans la livrée noir et blanc dans laquelle nous la découvrons. Alors, prête à sortir les armes et les gadgets pour vaincre l'ennemi du jour ? C'est en tout cas sa mission.

Équipement : avantage Trident 660 !

Côté technologie, on est cela dit limité des deux côtés. Mais elle est plus présente chez le sujet de sa majesté, comme en témoigne son niveau d'équipement supérieur. On notera, entre autres, les valves coudées facilitant le contrôle de la pression des pneumatiques ou encore une finition plus léchée. Ce n'est pas tout. La fourche est inversée sur l'anglaise (même si cela n'influe en rien sur les qualités dynamiques), mais pas plus réglable que celle de la Yamaha, laquelle se rattrape au travers d'un mono amortisseur autorisant un réglage de la détente, tandis que le pilotage de l'instrumentation mi TFT, mi LCD (écran du bas) s'opère depuis une croix directionnelle implémentée sur le commodo gauche. De quoi contrôler l'affichage, mais aussi et surtout certains réglages essentiels, au nombre desquels le mode moteur régissant le comportement du 3 cylindres via un bouton dédié. De fait, le petit écran inférieur aurait pu être plus utilisé, et il le sera si l'on opte pour l'interface Bluetooth en option ou si l'on souhaite piloter un Go Pro directement depuis le pouce gauche.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - compteur Trident
La Trident propose deux afficheurs. L'écran du bas peut être interfacé avec un smartphone en Bluetooth (en option).
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commodo gauche
Imposante, la commande gauche pilote l'instrumentation d'un doigt. Le mode moteur est simplement changé (M).
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commodo droit
Compacte, la commande droite contraste sensiblement avec la gauche. Les feux de détresse répondent présent.

 

La MT-07 ne peut prétendre au même niveau d'équipement. Elle, qui se contente d'un ABS, demeure plus simple, plus essentielle, moins civilisée, moins cossue dirons-nous, même si son instrumentation LCD uniquement reste plaisante et n'a pas trop à envier à celle de la Triumph en termes d'informations affichées. Par contre, niveau assistances et possibilités de réglage du moteur, la moto à l'Union Jack, ne manque pas d'arguments. Il faut bien cela pour canaliser sa puissance "supérieure" et la manière dont elle est distribuée par le trois pattes. Elle dispose à ce titre d'un anti patinage désactivable, d'un shift light au seuil réglable (non réglable sur la Yamaha), ainsi que de deux modes de comportement : Rain et Road. Celui-ci met à disposition la pleine capacité du moteur dans sa configuration la plus douce, la version énervée étant réservée à la Street Triple. Il faut bien lui laisser des arguments, qu'elle soit 660 ou 765…

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - compteur MT-07
Compact, lisible et inversé, l'afficheur de la MT-07 brille par son efficacité et par ses fonctionnalités.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commodo gauche
Petite, la commande de clignotant n'est pas agréable…
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - Commodo droit
Les warnings son présents et accessibles.

 

07 contre 007, vous connaissez ? Provocatrice, avec sa face avant agressive et digne d'un robot samouraï, on présume qu'elle cherche et cherchera la bagarre à la moindre occasion. On dirait qu'elle veut intimider, et ne demande qu'à défendre sa place de roadster le plus et le mieux vendu depuis sa sortie !

Caractéristiques moteur : ex aequo

L'une dispose du bicylindre vertical le plus enthousiasmant de la catégorie : le CP2 calé à 270°, l'autre bénéficie du trois cylindres le plus réputé de sa génération. Même s'il titre ici de quoi se montrer compatible avec la norme A2, il est toujours dérivé du moteur des Street Triple 660 que nous venons d’évoquer : une sacrée référence et un sacré morceau. En termes de sensations, rien ne saurait rivaliser avec le moteur anglais, qui propose des vibrations limitées, une mécanique onctueuse et une sonorité expressive tout en étant feutrée. Bien plus excentrique, la MT-07 fait davantage profiter des battements de ses deux pistons. Le calage moteur aussi bien que son unique réglage et une gestion de l'accélérateur pour le moins directe et moins maîtrisée que sur la Tri en font une mécanique enjouée à la sonorité plus marquante.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - moteur Trident 660
Plus proéminent, le moteur de la Trident est aussi mieux habillé. Notamment au niveau de la ligne d'échappement.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - moteur Yamaha MT-07
Compact, léger agressif jusque dans le design de ses carters, le bicylindre CP2 impressionne.

 

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07

Énervée et énervante, rien qu'à la voir, la MT-07 a pour cela quelques arguments : une cylindrée de 689 cm3 supérieur de 29 cm3 à celle de la Triumph, une puissance nominale de 73,4 ch inférieure aux 81 ch de la Triumph et un couple de 6,8 mkg contre 6,5 sur l'anglaise, soit un écart peu significatif avec la belle anglaise, moins capée niveau cubage, mais se rattrapant amplement sur les valeurs évoquées précédemment. Par contre, la plus ronde des deux affiche 7 kg de plus que la fine japonaise, compensant en cela sa puissance supérieure si l'on considère le rapport poids/puissance. Leur seul point commun ? L'emplacement de l'échappement en position basse sous le moteur et côté droit.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - pot d'échappement Trident 660
Discret, sonore et très bien placé, le pot de la Trident ne jure pas, ne gêne pas et offre une sonorité plaisante.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - pot d'échappement MT-07
Relevé, sonore et expressif, l'échappement Yamaha est plus sport dans la fond et dans la forme.

 

Ergonomie : ça se vaut !

Fine de ligne et de proportions, la MT-07 apparaît donc plus légère, ce qu'elle est. Musculeuse et sèche comme une athlète, elle est une moto nerveuse, élancée ! Lorsqu'on l'approche, avec circonspection dans un premier temps, on lui trouve ce côté "mauvais genre" travaillé mais toujours dans les limites de l'acceptable. Une simplicité aussi, qui surprend au regard de sa présentation sophistiquée. La hauteur de selle nippone (805 mm), identique sur la moto de Bond, se montre pourtant plus sélective.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - selle Trident 66
Selle monobloc légèrement relevée, la Trident offre une arcade favorable pour les petites jambes.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - selle MT-07
Meilleur maintient du bas du dos, selle passager sympa, la MT-07 joue le sport sans oublier une dose de confort.

 

La Trident peut remercier une forme de selle plus étroite à l'entrejambe. Une moto de jeune, la Yamaha ? C'est possible… En tout cas, elle est moins accueillante et moins bienveillante que sa concurrente du jour d'un point de vue assise, notamment arrière. Les repose-pieds sont également plus hauts, rendant le duo moins désagréable sur la moto venu d'Albion.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commande au pied vitesse
Après l'aluminium, le métal revient à la mode pour les commandes aux pieds : pédale de frein et levier de vitesses sont ainsi moins flatteurs visuellement… LA MT-07 n'avait pas shifter intégré, mais la boîte reste douce et facile.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commandes aux pieds
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - commandes aux pieds

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07
En option, le Shifter compense une boîte légèrement plus ferme. Là aussi, la tige est en métal et non plus en aluminium.

La Trident rassure et met instinctivement à l'aise. Elle installe son style et sa ligne, son identité. Moins intimidante en apparence et dans les faits, y compris pour les petits gabarits (moins d'1,60 m), elle mise sur un classieux optique rond et des manières très british pour proposer une identité forte, décalée et moins dessinée/destiné pour la gent masculine que son opposante. Elle n'en est pas moins dangereusement séductrice.

Au guidon, les différences sont plus sensibles que ce que l'on pourrait imaginer, avec un léger avantage ergonomique pour la Triumph, du fait d'un guidon legèrement plus haut et moins droit.

comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - poste de conduite Trident 660
La position de conduite de la Trident et légèrement plus agréable et le guidon bien porportionné.
comparatif Triumph Trident 660 Vs Yamaha MT-07 - poste de conduite MT-07
L'instrumentation ne prend pas de place mais oblige à baisser à baisser le regard.

 

N'oublions pas que la tripatte se pose en challenger et qu'elle dispose de très sérieux arguments. On le sait, dans la vie, il faut se méfier des apparences, souvent trompeuses. Mais voilà, plus bio-organique, plus métallique, la Triumph impose sa présence. Elle parle à toutes les générations motardes. À propos de causer, justement, si nous écoutions ce qu'elles ont à dire, ces deux-là ?

 

Photos (61)

SPONSORISE

Commentaires ()

Déposer un commentaire