Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Essai - Triumph Trident 660 : l'avis de la rédaction

Essai Triumph Trident 660 - détail optique avant

En février 2021, vous devriez à votre tour découvrir la Trident 660 aux côtés de Street Triple 660, une interprétation plus sportive du moteur que vous aurez entre les jambes. Naturelle et simple à la fois, la Trident impressionne moins que ses grandes sœurs, c'est un fait. Du moins si l'on est à la recherche de sensations de puissance. Mais si l'on privilégie l'agrément, un moteur rempli et exploitable, alors elle prend tout son sens, en toute rigueur et sans trop en faire. Elle sonne juste. Résonne juste. Roule juste.

Jolie, plus agréable pour les grands gabarits, légère, moins "rigide", elle aime la fantaisie et sait se faire discrète lorsqu'il le faut pour ne révéler ses qualités que le moment venu. Ce moment peut être humain (vos capacités) ou topographique (jolies routes). Et il est venu, croyez nous, lorsque vous empruntez ou emprunterez des routes telles que celles que nous avons eu le plaisir d'arpenter.

Reste à composer avec un curieux picohage sur l'angle, qui donne l'impression que les pneumatiques ont atteint leur limite ou que les suspensions, souples à l'attaque mais fermes par la suite, ne savent pas travailler en accord avec les gommes auvergnates. Pourtant, cela tient le pavé, comme l'on dit, même s'il convient encore de se méfier des reliefs négociés à vive allure et sur l'angle. Un angle que la moto prend volontiers.

L'instrumentation, très agréable, est adaptable aux envies et aux besoins. Elle brille (au sens propre également) par sa simplicité et par son exhaustivité, mais aussi par sa malléabilité. De nombreux axes de personnalisation et une grande logique de navigation et de paramétrage en font un modèle du genre, à l'image de la Trident, née elle aussi pour briller dans une catégorie ou l'hégémonie d'une certaine MT-07 (actualisée pour 2021), pourrait bien être remise en cause par cette moto à la fois originale et séduisante.  

Abordable financièrement, au regard de la concurrence moins bien équipée et moins homogène, la Trident bénéficiera également d'offres de LOA attractives, avec une formule équivalente à celle valable pour une MT-07, pour une moto plus chère à l'achat et dont la valeur de reprise pourrait bien rester haute. Comptez sur un loyer mensuel aux alentours de 78 € et sur un programme d'entretien moins coûteux, sans rien sacrifier au plaisir de conduire ou de piloter. Une ronde dans la partition des roadsters de moyenne cylindrée, et les temps changent…

Essai Triumph Trident 660
Triumph Trident 660 mod. 2021
Look
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
Design
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Qualité de finition/montage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Aspects pratiques
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Instrumentation
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Espace de rangement --
Équipement de série
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Ergonomie/confort
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Position de conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Protection (vent/pluie)
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Duo
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Confort
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en main
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Déplacement à l’arrêt
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Moteur
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
Sonorité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Puissance/performance
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Couple
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Reprise/souplesse/vibration
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Boîte de vitesses
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Gestion cartographie
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Châssis
  • 7.166666666666667
  • 7.166666666666667
  • 7.166666666666667
  • 7.166666666666667
  • 7.166666666666667
Répartition des masses
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Tenue de route
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Remontée d’informations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Qualité de suspensions
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Réglages suspensions
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Gestion des assistances (TC, antidribble, vérin…)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Freinage
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
Feeling au levier/pied
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Qualité d’ABS
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Efficacité de freinage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Budget
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prix d’achat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rapport qualité/prix
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rapport à la concurrence
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Triumph Trident 660 - Fiche technique

MOTEUR

Type : Trois cylindres en ligne, 4-temps, refroidissement liquide, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, Euro5. Cylindrée : 660 cm3. Alésage x course :  74 x 51.1 mm. Puissance : 81 ch à 10 250 tr/min. Version A2 : 47 ch à 8 750 tr/min. Couple : 64 Nm à 6 250 tr/min. Version A2 : 59 Nm à 5 250 tr/min. Boîte de vitesses : 6 rapports. Transmission finale : par chaîne.

PARTIE CYCLE

Cadre : périmétrique en acier tubulaire. Suspension avant : Fourche inversée Showa de 41 mm, débattement 120 mm, non réglable. Suspension arrière : mono amortisseur Showa réglable en précharge, débattement 133,5 mm. Frein avant : Double disque flottant diam. 310 mm, étrier 2 pistons, ABS. Frein arrière : Simple disque diam. 255 mm, étrier Nissin simple piston, ABS.

DIMENSIONS

Longueur x largeur x hauteur (mm) : 2 020 x 795 x nc. Empattement : 1 401 mm. Hauteur de selle :  805 mm. Angle de chasse 24,6°. Pneu avant : 120/70 ZR17. Pneu arrière : 180/55 ZR17. Réservoir : 14 litres.Poids : 189 kg.

 

Caradisiac a aimé

  • Une réelle nouveauté et une bonne proposition
  • Le moteur bien dosable et bien dosé
  • Les qualités routières
  • L'aisance naturelle au guidon 
  • Le look et le gabarit de la moto

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'accord pneumatiques/suspensions à haute vitesse sur l'angle (dribbles)
  • Le frein avant peu dosable (ON/OFF)
  • Le look des commandes aux pieds

Portfolio (92 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La preuve de quoi? Que la Trident ressemble à une Honda? Ca oui. RIP la belle trident parfaitement anglaise des années 90.

Par

Moi elle me fait un peu penser, dans son état d'esprit et par ses rondeurs, aux premières monstro de chez ducat. Sans le treillis tubulaire et avec tout le savoir faire de Triumph en matière de 3 cylindres. Le tout à un tarif canon et avec une instrumentation complète. Un grand bravo.

Par

Article très intéressant, merci pour ce travail :)

Ayant déjà conduit une Triumph Trident 660, je confirme que c'est une très bonne moto

Par

CETTE TRIUMPH EST FAITE POUR MOI, VIVEMENT SA SORTIE:coolfuck:

Par

Triumph France déclare Cadre périphérique en aluminium tubulaire ?? Qui croire ? Le bras oscillant double est donné en acier.

Le poids tout pleins faits me fait pencher à croire aux dires du catalogue.

Par

La cylindrée de 660 n'est pas une mode mais répond à la législation de certains pays (Australie et autres) qui limitent cette cylindrée pour les nouveaux conducteurs. Le permis A2 chez nous.

Par

En réponse à Superlorenzozo

La preuve de quoi? Que la Trident ressemble à une Honda? Ca oui. RIP la belle trident parfaitement anglaise des années 90.

Cette Triumph ressemble peut-être à une Honda des années 90 mais son poids est loin des Honda typées enclume avec moteur creux en dessous de 8000 RPM.

Par

:violon: je l'ai essayé la petite Trident, ben contrairement à tout ce Tam Tam médiatique, je n'adhère pas !!! j'ai trouvé le moteur mou du genoux en dessous des 5000 tours, fourche qui plonge, poignée de gaz qui offre un mauvais feeling, un guidon trop étroit, des commodos à l'économie tout comme les platines repose pied en acier. Bon vous l'avez compris j'en fait pas une reine des mid-size elle a des arguments mais elle n'écrase pas pour autant la CB 650 (mieux finie et surtout mieux suspendue) la MT07 et z650 qui seront plus accessibles et surtout plus agiles. Bref je comprends toujours pas pourquoi on fait un tel tapage à propos de cette bécane. En plus le modèle essayé commençait déjà à montrer certains signes de vieillesse, peinture fragile, commodos fragiles etc. :voyons:

Par

En réponse à Philmo

:violon: je l'ai essayé la petite Trident, ben contrairement à tout ce Tam Tam médiatique, je n'adhère pas !!! j'ai trouvé le moteur mou du genoux en dessous des 5000 tours, fourche qui plonge, poignée de gaz qui offre un mauvais feeling, un guidon trop étroit, des commodos à l'économie tout comme les platines repose pied en acier. Bon vous l'avez compris j'en fait pas une reine des mid-size elle a des arguments mais elle n'écrase pas pour autant la CB 650 (mieux finie et surtout mieux suspendue) la MT07 et z650 qui seront plus accessibles et surtout plus agiles. Bref je comprends toujours pas pourquoi on fait un tel tapage à propos de cette bécane. En plus le modèle essayé commençait déjà à montrer certains signes de vieillesse, peinture fragile, commodos fragiles etc. :voyons:

Effectivement certaines parties font beaucoup plus cheap sur la Trident que sur la CB650R surtout en comparaison avec le dernier millésime 2021. La nouvelle fourche de la CB650R est top en comparaison à celle de la trident beaucoup trop souple lors de freinage plus agressifs.

Par contre pour le moteur c'est difficile de vous comprendre en A2 en Full ? en 6ème ? Par rapport à quel moteur ? Si ce moteur est mou du genoux à 5000 tr/min très peu de moteurs doivent vous plaire en mid-size. :lol:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire