Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rouler de nuit : 5 conseils sécurité à respecter

Dans Conseils assurance Moto

, mis à jour

Conduire de nuit est un passage souvent obligé – et redouté – par les motards. Même si vous n’êtes pas un adepte du night driving, pas de panique ! Ces quelques conseils devraient vous aider à y voir plus clair…

Rouler de nuit : 5 conseils sécurité à respecter

En hiver, il est fréquent de quitter son domicile avant le lever du jour et d’y rentrer tard le soir. De nuit, à moto plus encore qu’en voiture, il faut bien évidemment « voir et être vu ». Pour améliorer votre visibilité en toutes circonstances, faites confiance au triptyque éclairage, pilotage, équipement !


1. Adaptez votre conduite à votre visibilité

De nuit, diminuez votre vitesse afin d’avoir le temps de repérer les défauts de la chaussée. Ne sous-estimez également pas le risque d’éblouissement du fait d’un véhicule arrivant en face de vous. Pour réduire ce risque, portez temporairement le regard sur le bord de la chaussée ; si le mal est fait, clignez des yeux à répétition. Pour toutes ces raisons, inutile d’essorer la poignée de gaz !

2. Phares : réglés, propres et plus puissants

Régler la hauteur de vos phares vous assurera un éclairage optimal. Petit conseil : faites-le une fois la moto chargée, et avec une personne sur la selle ! Pensez également à nettoyer régulièrement vos phares, surtout si le climat devient pluvieux. Enfin, vous pouvez également équiper votre moto de projecteurs plus puissants. Sachez que si les ampoules xénon ont longtemps été considérées comme trop éblouissantes, certains constructeurs ont développé des technologies permettant d’éviter ces désagréments.

3. Prenez soin de la visière de votre casque
 

Si vous devez fréquemment rouler de nuit, privilégiez des visières aux teintes claires, dans les tons jaunes par exemple. Enfin, pour les journées pluvieuses, optez pour un gant avec raclette intégrée sur l’index : un système simple et efficace qui vous servira d’essuie-glace.

4. Usez et abusez des bandes réfléchissantes

Il n’y a pas que Karl Lagerfeld qui le dit : n’hésitez pas à porter les fameux gilets jaunes ! Si vous être réfractaire, portez au moins un blouson, un pantalon et des chaussures équipées de bandes réfléchissantes. La présence de ces bandes sur votre casque est obligatoire – et punissable d’une amende en cas d’oubli – et vous pouvez également en disposer sur votre moto. Vous pouvez également y installer de petits catadioptres, ces dispositifs réfléchissants que l’on retrouve communément sur les vélos et les remorques.

5. Soyez équipés contre les intempéries


Et oui, c’est bel et bien un conseil pour rouler de nuit ! Un motard en sécurité est un motard concentré, donc qui n’est pas dispersé, agacé ou gêné : or il n’y a rien de plus désagréable que d’être transi par le froid ou l’humidité. Vous voulez en savoir plus sur la question ? Rendez-vous sur notre article consacré à l’équipement du parfait motard !

Dernier conseil pour la route, habituez-vous progressivement à effectuer des trajets de nuit et ne soyez pas trop gourmands en kilomètres les premiers temps. La conduite nocturne en deux-roues est très fatigante et requiert une attention de tous les instants. À moto, ne pas surestimer ses capacités est le meilleur moyen de prendre du plaisir !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire