Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Limitation à 80 km/h : le gouvernement droit dans ses bottes

Dans Moto / Pratique

Limitation à 80 km/h : le gouvernement droit dans ses bottes

Ce sera la mesure phare de ce quinquennat « macronien » en matière de sécurité routière. Le Premier ministre en a fait une affaire personnelle et c’est prévu pour le 1er juillet prochain. Il s’agit des 80 km/h qui devront être l’allure sur les routes secondaires dès cet été et pour longtemps. Une décision qui suscité une grogne grandissante. De fait, le gouvernement a décidé de montrer sa détermination dans un communiqué.

Le porte-parole du gouvernement a ainsi confirmé aujourd'hui que la limitation de la vitesse à 80 km/h serait appliquée le 1er juillet sur l'ensemble des routes secondaires sans séparation de voies, malgré la grogne d'élus locaux.

"Le dispositif prévu" sera mis en œuvre comme prévu et son efficacité sera évaluée en 2020, a précisé Benjamin Griveaux à l'issue du conseil des ministres, en affirmant que le président de la République et le premier ministre étaient d'accord sur ce dossier.

Cet abaissement de 10 km/h de la vitesse maximale autorisée sur ces routes a pourtant poussé 28 départements a interpellé le gouvernement, car la mesure reste notamment mal comprise en zone rural. Qu’on se le dise, nos dirigeants ont décidé de passer outre.

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toute façon ils n'ont plus de pognon pour mettre des radars ou des flics sur nos routes de campagne reculée donc on continuera de rouler a l'allure que l'on veut. Sans rire ça fait 10 ans que je n'ai pas vu de radars ou de flics dans ma campagne...

Par

Par acte de résistance je vais vendre ma moto et une voiture. Finis les péages et le carburant, quand ils en auront fini avec l'industrie du deux roues et de la voiture plaisir ils seront satisfaits.

Je vais me mettre au bateau, ca va me détendre!

Que tous les électeurs de Macron et tous les bobos se réjouissent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire